92 ans à la Paroisse Saint-Saturnin de Gentilly

Départ de Gentilly 7 décembre 2014

92 ans à la Paroisse Saint-Saturnin de Gentilly

Une journée festive a été célébrée ce 7 décembre pour remercier les Fils de la Charité de leur présence de 92 ans à Gentilly, alors que la Congrégation a 96 ans. Le responsable de France raconte.

Depuis 1923, 49 Fils de la Charité se sont succédés

Nous étions nombreux ce dimanche 7 décembre 2014 à la Paroisse Saint-Saturnin de Gentilly pour célébrer une messe d’action de grâce après 92 ans de présence des Fils de la Charité. Dès 1923, 5 ans après la fondation de notre Congrégation religieuse, les Fils de la Charité ont été au service de la population de Gentilly. Que de visages rencontrés nous reviennent en mémoire :

« C’est tout un diaporama de visages qui défile dans ma tête… Des peines, des joies aussi, des engagements, des fidélités. Une page ne suffirait pas pour tout dire. Que de choses vécues ! Que de partages de vie, que d’amitié ! Oui je vois des visages très précis ! »

Départ de Gentilly 7 décembre 2014

© Jean Guellerin fc

J’ai admiré la précision du bulletin paroissial de Gentilly. Il décrit avec précision cette présence des Fils de la Charité et nous livre les paroles de quelques témoins. De fait, 49 Fils de la Charité : prêtres ou frères, se sont succédés dans cette paroisse jusqu’en 2001.

Départ de Gentilly 7 décembre 2014

© Jean Guellerin fc

Le départ

Puis à cette période, lorsque les Fils de la Charité ont quitté la charge pastorale, le Père Daniel Labille (Evêque de Créteil) a nommé Madame Martine Buffin responsable pastorale avec l’équipe d’animation et un Fils de la Charité comme modérateur : Jean-Paul Marsaud fc. Je pense que ce fût une étape décisive pour la prise de responsabilité des chrétiens dans votre paroisse, c’est-à-dire être responsables ensemble, de l’annonce de l’Evangile.

Nous avons quitté la charge pastorale de Gentilly en demandant au diocèse de Créteil s’il était possible de maintenir une communauté d’anciens dans le presbytère. C’est ainsi que 8 Fils de la Charité ont vécu parmi vous jusqu’à l’été 2014, tout en servant l’assemblée chrétienne à chaque fois que ce service leur était demandé.

La passion qui nous anime

Les Fils de la Charité, nous sommes à la suite du Christ et à la façon du père Anizan notre fondateur, des pasteurs et des apôtres envoyés dans les quartiers ouvriers, aujourd’hui on parle davantage des quartiers populaires. Nous vivons cette mission en communauté fraternelles, mais en ayant bien conscience que nous sommes des gens tout-à-fait ordinaires.

Les quelques témoignages qui figurent dans la feuille paroissiale laissent apparaître la passion qui anime le cœur des apôtres.

« J’ai le mal de Dieu, j’ai le mal du Ministère du peuple. »

disait le Père Anizan. C’est un mal qui l’habitait mais attention : un mal qui répand le bonheur. Ce mal de Dieu et ce mal du peuple, ce sont nos deux amours, ils sont indissociables. Mais c’est tout simplement ce que demande l’Evangile ! Tu aimeras ton Dieu, tu aimeras ton prochain.

Ce Dieu d’amour est celui que nous voulons connaître et servir, afin que tout homme découvre qu’il a du prix aux yeux de Dieu et qu’il est profondément aimé.

Jean Guellerin fc, responsable de France

Départ de Gentilly 7 décembre 2014

© Jean Guellerin fc

Départ de Gentilly 7 décembre 2014

© Jean Guellerin fc

 

 

 

 

 

 

 

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X