Lutter contre la pédocriminalité, emprise et abus dans l'Eglise

Maj : 1er avril 2022

I - Cellule d'écoute et d'accueil des victimes

Contacter la Conférence des religieux et religieuses de France s’il s’agit d’un religieux
Contacter la Conférence des évêques de France pour les autres signalements

II - Prise de conscience et actions mises en place par l'Eglise

2000

Déclaration des Evêques de France sur la pédophilie

Les institutions qui exercent une responsabilité éducative, découvrent les ravages liés aux actes à caractère pédophile de certains de leurs membres. L’Église de France n’est pas épargnée par cette réalité. C’est pourquoi après des échanges et une réflexion menés en Assemblée, les Évêques de France ont fait une déclaration en novembre 2000.

2016

Création de la cellule permanente de lutte contre la pédophilie

La cellule permanente de lutte contre la pédophilie (CPLP) est un organe interne de l’Eglise de France mis en place en avril 2016 par le Conseil permanent de la CEF. Elle a donc pour mission d’organiser la lutte contre la pédophilie dans l’Eglise. Et doit être au service de chaque évêque dans son diocèse pour y concrétiser cette mission. Elle est présidée par Mgr Luc Crepy, c.j.m.

Mise en ligne du site internet “Lutter contre la pédophilie”

2017-2022

Trois rapports de la CEF sur la lutte contre la pédophilie dans l’Eglise

La CEF a publié trois rapports sur ses actions de lutte et de prévention contre la pédophilie dans l’Église (en 2017, 2019 et 2020). Un 4ème rapport est prévu courant 2022.

2019

Enquête sur l’emprise et les abus spirituels, un documentaire de KTO

La chaîne KTO analyse la mise en place des systèmes d’emprise et d’abus dans le domaine spirituel. Ce reportage est une coproduction JCD PRODUCTION réalisée par Jean-Claude et Anne Duret. Il a été publié le 18 mai 2019.

Rencontre pour la protection des mineurs de l’Eglise catholique dans le monde

Les présidents des conférences épiscopales du monde entier se sont retrouvés au Vatican en février 2019. Pendant quatre jours, ils ont travaillé avec les membres de la Curie romaine. Ils ont donc échangé avec des experts. Et ils ont rencontré des personnes victimes d’abus sexuels. En savoir plus

2021

Lettre envoyée aux catholiques de France

Le 26 mars 2021 les évêques de France ont adressé une lettre aux catholiques de France

Mise en place du fonds de dotation (fonds SELAM)

Depuis juillet 2021 le fonds de solidarité et de lutte contre les agressions sexuelles sur mineurs (Fonds SELAM) règle les indemnisations des personnes victimes. Parce que ces dernières en font la demande auprès de l’INIRR. Le Fonds est géré par 16 administrateurs dont deux personnes morales : la CEF et le BICE. Rappelons que le BICE a été cofondé par un Gaston Courtois fc.

Remise du rapport de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE)

Après deux ans et demi de travaux, la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (CIASE) a publié ses conclusions. La CIASE a donc remis son rapport final le 5 octobre 2021 à Mgr Éric de Moulins-Beaufort (CEF) et Sr Véronique Margron (CORREF). Pierre Tritz fc (Vicaire général des Fils de la Charité) était présent.

Création de la Commission pour la Reconnaissance et la Réparation (CRR) par la CORREF

La Commission pour la Reconnaissance et la Réparation des violences sexuelles commises par des membres d’instituts religieux a été créée en novembre 2021. Elle a pour but d’aider, écouter, accompagner et mettre en place une forme de justice.

Création de l’Instance Nationale Indépendante de Reconnaissance et de Réparation (INIRR) par la CEF

Depuis novembre 2021 les Evêques ont décidé la création de l’Instance Nationale Indépendante de Reconnaissance et de Réparation. c’est ainsi que l‘INIRR a pour objectif de porter le devoir de justice et de réparation à l’égard de victimes de violences sexuelles dans l’Église, quand elles étaient mineures.

Résolutions votées par les évêques de France en mars et en novembre

Onze résolutions votées par les évêques de France en mars 2021

Ainsi, ce site web “Abus, que fait l’Eglise ?” permet de suivre les progrès dans la mise en place des résolutions prises en mars et novembre 2021. L’Église veut faire face à sa réponsabilité face aux abus et agressions sexuelles commis au sein de l’Église catholique en France.

2022

1ère Journée nationale de prière durant le temps du Carême

En mars 2021, les évêques réunis en Assemblée plénière ont voté une série de 11 résolutions. Dont la 8ème répond à l’invitation du pape François. En effet, ce dernier a demandé de vivre une journée de prière pour les victimes de violences et agressions sexuelles et d’abus de pouvoir et de conscience au sein de l’Église.
C’est pourquoi la date de cette journée a été fixée au 3ème dimanche de Carême. Elle s’inscrit donc dans l’appel à la conversion de l’Eglise en marche vers Pâques.
Le thème de cette 1ère journée nationale de prière était « Témoins pour une vie nouvelle » le 20 mars 2022. Les paroisses étaient invitées à vivre cette demande de pardon lors d’une messe, d’un chemin de croix ou d’une célébration pénitentielle. En savoir plus

Mise en place des neufs groupes de travail

Le 30 mars 2022,  neufs groupes de travail sont mis en place. Pour travailler sur les thèmes suivants :

  • Partage des bonnes pratiques devant des cas signalés
  • Confession et accompagnement spirituel
  • Accompagnement de prêtres remis en cause
  • Discernement vocationnel et formation des futurs prêtres
  • Accompagnement du ministère des évêques
  • Manière d’associer les fidèles laïcs aux travaux de la Conférence des évêques de France
  • Analyse des causes des violences sexuelles au sein de l’Église
  • Moyens de vigilance et de contrôle des associations de fidèles menant la vie commune et de tout groupe s’appuyant sur un charisme en particulier.

Hervé Balladur coordonne le suivi des recommandations de la CIASE et le travail des groupes synodaux. Puis un temps de réception global de ce travail aura lieu au printemps 2023 en collaboration avec les religieux/ses (CORREF), et l’ensemble des forces vives de l’Église en France.

Mise en place du tribunal pénal canonique interdiocésain

En avril 2022, la mise en place du tribunal pénal canonique interdiocésain prévue

III - Espace d’aide aux victimes en France

Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux enfants

Le 11 mars 2021, la Commission Indépendante sur l’Inceste et les Violences Sexuelles faites aux enfants (CIIVISE) est installée pour deux ans auprès de la secrétaire d’Etat chargée de la famille et de la protection de l’enfance. Elle est chargée de formuler des recommandations pour mieux prévenir les violences sexuelles et donc de mieux protéger les enfants victimes et de lutter contre l’impunité des agresseurs. C’est pourquoi la commission a rendu ses conclusions intermédiaires le 31 mars 2022 après une année de travail.

Le réseau "France Victimes"

Le numéro d’écoute de France-Victimes est disponible tous les jours y compris les dimanche et jours fériés. Parce que toutes les victimes ont droit à la considération, à la reconnaissance et à la solidarité de tous, quelle que soit la cause de leur malheur.