Témoignage d’un futur prêtre : ma vocation, un merveilleux cadeau de Dieu

Visite du Pape François à Bogotá en septembre 2017

par Pedro Barón fc, religieux en Colombie

Le dimanche 10 décembre 2017, le diacre Pedro Manuel Barón Ochoa fc sera ordonné prêtre, à Bogotá. Il témoigne de sa vocation et de son appel à servir le peuple pauvre et travailleur à la manière de Jésus Bon Pasteur.

Traduction : Calixto Martinez

Une famille heureuse et humble

Originaire du Cocuy (Boyacá) je suis né dans une famille catholique pratiquante traditionnelle. Issu d’une famille rurale et heureuse, qui vit de l’amour de Dieu, aime le travail, porte des rêves humbles et simples.

Mes parents s’appellent Pedro Antonio Barón et Rosalbina Ochoa. J’ai quatre frère et sœurs : Noralda, Uriel, Haydi et Tania. Dans l’enfance j’ai appris les principes et les valeurs qui ont éveillé en moi l’amour des autres, et aussi l’amour de Dieu et de ma famille.

J’ai passé les premières années de ma vie à la campagne et c’est là que j’ai commencé ma vie chrétienne en y recevant le baptême. Plus tard mes parents se sont installés à Funza (Cundinamarca dans la Banlieue de Bogotá). C’est là que j’ai terminé mes études primaires avec sérieux et j’ai ensuite commencé mes études secondaires dans le collège départemental de Funza. J’avais quelques difficultés en mathématique et je n’étais pas très intellectuel… mais je m’appliquais et cherchais à faire le mieux possible.

J’ai fait ma première communion avec mon frère le 24 décembre 1992 avec le Père John Jairo Herrera. Ce fut un événement important qui m’a marqué profondément.

Jeunesse studieuse et pleine de rêves

J’étais préoccupé pour ma famille et j’aidais mes parents pendant les vacances scolaires. Et un jour j’ai décidé de laisser les études pour aller travailler dans un restaurant et pouvoir ainsi aider ma famille. Trois ans plus tard, j’ai repris les études académiques et j’ai passé le baccalauréat.

Comme tous les jeunes, je rêvais et j’avais des illusions… (faire des études d’ingénieur, voyager, prendre des responsabilités etc.). Jamais je n’avais pensé à la vie religieuses ni au sacerdoce.

Cependant, aujourd’hui encore, résonnent dans ma tête et dans mon cœur les paroles de ma grand-mère Aurelia : nous étions en train de dire le chapelet à la maison et elle me dit “toi tu serais un bon prêtre”. Je ne me souviens plus exactement quelle fut ma réaction, mais je sais qu’à ce moment-là je n’y ai donné aucune importance. Dieu seul connaissait le chemin qu’il me préparait.

A 18 ans j’ai reçu la confirmation … et je continuais ma vie tranquille en consacrant du temps à ma famille, en vivant ma foi et en sortant souvent avec des amis.

Expérience pastorale récente de la paroisse Sainte Marie de la Rivera, à Bogotá

© Pedro Barón fc

J’ai ressentis un grand vide

A cette époque j’ai commencé à travailler dans une entreprise de fleurs tout en étudiant le soir. C’est ainsi que j’ai passé un bon nombre d’années de ma vie dans un monde superficiel et matérialiste. Cependant, peu à peu j’ai commencé à ressentir un grand vide que je ne pouvais combler ni avec de l’argent, ni avec les fêtes et les distractions. Il manquait quelque chose dans ma vie, ma joie n’était pas complète.

Quelque chose de nouveau devait arriver… quand Dieu appelle, il ne regarde pas notre condition.

Un jour on m’a invité à la paroisse de Saint Philippe apôtre, près de chez moi, pour aider à la pastorale sociale et ainsi rendre service, avec d’autres, dans différents services pastoraux. Je me suis retrouvé dans un groupe de prière avec les Sœurs de Saint-Vincent-de-Paul. Peu de temps après j’ai fait partie du groupe d’action  communale qui animait les différentes activités sociales du quartier.

Le monde des travailleurs et des ouvriers

J’ai ensuite commencé une formation sur la doctrine sociale et d’autres aspects du développement humain. Peu de temps après, les sœurs de Saint Jean l’Evangéliste m’ont invité à participer à la pastorale de la jeunesse ouvrière. J’avais une fiancée qui participait aussi à ces rencontres. C’est ainsi que je me suis retrouvé en plein dans la réalité du monde ouvrier et social. Ce chemin m’a conduit à faire partie de la Pastorale Nationale des Travailleurs, une équipe de gens merveilleux, préoccupés par la défense des droits des travailleurs. On évangélisait le peuple des travailleurs et on faisait des rencontres de formation sur la doctrine sociale de l’Eglise.

C’est ainsi que quelques années plus tard, j’ai connu les Fils de la Charité qui eux aussi servaient le Seigneur et évangélisaient le peuple des travailleurs.

Depuis huit ans

Aujourd’hui , après huit ans de vie donnée à Dieu, je suis Fils de la Charité par ma profession perpétuelle en 2013, diacre de l’Eglise et prêt à recevoir l’ordination sacerdotale. Je peux vraiment comprendre les merveilles qu’a réalisé le Seigneur Jésus au cours du cheminement de ma vocation.

“Comment rendrai-je au Seigneur tout le bien qu’il m’a donné !” (Paume 115).

Je veux aussi partager sur une expérience pastorale récente de la paroisse Sainte-Marie-de-la-Rivera. J’y anime un groupe de jeunes qui peu à peu se laissent transformer par l’amour de Dieu.

Expérience pastorale récente de la paroisse Sainte Marie de la Rivera, à Bogotá

© Pedro Barón fc

Les jeunes vivent dans une réalité sociale qui les marque beaucoup et donc qui exige un amour, une solidarité et un effort constant. C’est un chemin qui n’est pas facile. Cependant ces jeunes sont en train de découvrir la foi, l’amour, la compréhension tout ce à quoi ils sont appelés comme fils de Dieu.

Parmi les activités que nous réalisons nous cherchons à rencontrer le Christ dans la prière, et le partage entre nous, les retraites spirituelles, l’Eucharistie et la formation intégrale.

Nous maintenons aussi des espaces pour la musique, la danse, le sport et le théâtre… Nous prions pour ces jeunes, et je leur demande instamment de prier aussi pour moi et pour le ministère que Dieu m’a confié, pour que je sois toujours fidèle et puisse servir avec générosité le peuple pauvre et travailleur à la manière de Jésus Bon Pasteur.

Unis fraternellement à vous tous dans le Christ.

Pedro Barón fc

– EVENEMENT FACEBOOK : cliquez ici

 

Faire-part d'ordinaiton presbytérale de Pedro Barón fc, le 10 décembre 2017

© Pedro Barón fc

Faire-part d'ordinaiton presbytérale de Pedro Barón fc, le 10 décembre 2017

© Pedro Barón fc

Faire-part d'ordinaiton presbytérale de Pedro Barón fc, le 10 décembre 2017

© Pedro Barón fc

Et aussi :

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X