Bâtir sur la Justice et la Paix

Batisseurs d'humanité

Bâtir sur la Justice et la Paix

Hier soir,  le 7 janvier 2015, le Maire de la ville de Grigny (91) a rassemblé les concitoyens en hommage aux victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo. Jean-Michel Rapaud, curé du Centre paroissial de la Grande Borne-Notre Dame de Toute Joie a pris la parole au nom de la Communauté Catholique.

Prise de parole du Curé de Grigny-La Grande Borne

Hommage de Grigny aux vistimes de l'attentat contre Charly Hebdo

Crédit photo : La Ville de Grigny

Des journalistes ont été assassinés aujourd’hui.

D’autres journalistes, dans le journal Catholique La Croix, édition du mardi 6 janvier, à la une, titraient « Persévérer dans le dialogue avec l’Islam » ; propos du Cardinal Tauran a l’occasion de la visite d’Imams français au Vatican.

Le Cardinal rappelle que le dialogue avec les musulmans dure depuis 1400 ans avec des hauts et des bas.

Il réaffirme que les djihadistes de Daesh sont d’abord des criminels qui manipulent la religion.

Il redit que l’appel adressé par le Pape aux Chrétiens d’Orient est un encouragement pour tous les
citoyens de ces pays à rechercher ensemble le bien commun. Les Chrétiens ne peuvent que Bâtir sur la Justice et la Paixdonner leur témoignage et proposer que leurs concitoyens fassent de même pour bâtir ensemble une société fondée sur la justice et la paix. Chrétiens et musulmans doivent s’encourager les uns les autres à rester fidèles aux valeurs de leurs religions respectives.

Cet appel nous le vivons à Grigny, et nous voulons le vivre : bâtir ensemble, et pas seulement chrétiens et musulmans, mais tous avec ou sans religion, cette société fondée sur la justice et la paix, société où il fait bon vivre les valeurs républicaines de la fraternité, de l’égalité et de la liberté.

Nous Chrétiens Catholiques nous pensons aux victimes de cet attentat barbare. Nous pensons à leurs familles et à leurs proches.
Quand on assassine un journaliste, on attaque la liberté, on porte atteinte à l’égalité, on refuse la fraternité.

Crédit photo “à la une” : Secours Catholique d’Angers

Lire aussi :

Commentaires

Commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X