Appel décisif au baptême

Appel décisif Saint-Ouen

Tous les catéchumènes de France et du monde qui seront baptisés dans la nuit de Pâques ont été appelés par leur évêque dimanche dernier. C’est ce que l’Eglise nomme l’Appel décisif. Eric Masse Le Goanvic, accompagnateur au catéchuménat de la Paroisse de Saint-Ouen (93), nous raconte la cérémonie des 200 catéchumènes du Diocèse de Seine-Saint-Denis.

Appel décisif Saint-OuenAppel décisif Saint-OuenItinéraire vers le baptême

Ce dimanche, ils étaient presque 200 catéchumènes de Seine-Saint-Denis à se retrouver dans l’église de Tous-les-Saints, à Bobigny (93), avec leurs marraines, parrains et accompagnateurs pour vivre cet appel et continuer, résolument, leur route vers Pâques où ils seront baptisés et feront leur première communion.

Arrivés des 4 coins du diocèse, les catéchumènes se sont installés, avec juste derrière eux qui sa marraine, qui son parrain, qui un accompagnateur qui cheminent déjà depuis plus d’une année avec eux.

Appel décisif Saint-OuenLettres à l’Evêque

Après la salutation et la prière pénitentielle, ayant entendus la liturgie de la Parole, ils ont écouté le Père Pascal Delannoy (évêque de Saint-Denis-en-France) parlé des lettres qu’ils lui ont adressées avant Noël. Il leur dit combien ces lettres l’avaient touché, combien elles transpiraient de leur soif de Dieu, de sa présence dans leur vie et de leur confiance joyeuse en Christ. Avec des parcours de vie différents et des histoires personnelles parfois marquées par bien des épreuves, tous les catéchumènes, dans leur lettre à l’évêque, ont su témoigner de leur assurance d’avoir répondu à l’amour de Dieu…

Appel décisif Saint-OuenL’écharpe violette

Ensuite, portés par l’assemblée, accompagnés par les chants et la prière d’une église pleine à craquer, les catéchumènes se sont avancés en longue procession pour recevoir leur écharpe violette. Chacun d’eux étaient accompagnés de sa marraine, de son parrain ou d’un accompagnateur qui, une main sur son épaule, l’a présenté à l’évêque avant qu’il leur remette l’écharpe et une carte en souvenir de la retraite qu’ils avaient tous vécus avec lui en janvier. L’écharpe violette est de la couleur liturgique du Carême. Elle est signe de conversion et de pénitence sur la route de Pâques.

3 témoignages de catéchumènes sont venus interrompre cette lente procession et dire un peu de leur cheminement avec beaucoup d’émotion.Appel décisif Saint-Ouen
Après cette liturgie de la Parole, les catéchumènes ont été invités à quitter l’église pour participer à une catéchèse pendant que le reste de l’assemblée célébrait l’Eucharistie.

Appel décisif Saint-OuenBientôt les scrutins

Pour les 16 catéchumènes audoniens, ce fut une belle célébration, emprunte d’émotion et de joie profonde. Ils poursuivent leur marche vers le baptême et vivront bientôt les 3 scrutins (3ème, 4ème et 5ème dimanche de Carême), au milieu de notre communauté. Ils ont besoin de votre prière.

Eric Masse Le Goanvic, un des accompagnateurs du catéchuménat à Saint-Ouen

Crédit photo : Gaëlle Masse Le Goanvic

Voir aussi :

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X