Hommage au père Paul Thouard fc 26/10/1923 – 18/12/2023

22 Déc 2023 | Vie religieuse | 4 commentaires

Auteur de l'article : Jean-Michel Rapaud fc
Crédit photos : Les Fils de la Charité

Hommage au père Paul Thouard fc 26/10/1923 – 18/12/2023

L’Adieu à notre frère

Le père Paul Thouard fc est décédé dans la nuit du 17 au 18 décembre 2023. Ses obsèques auront lieu vendredi 29 décembre 2023 à 10 heures, en l’église Saint-Etienne à Issy-les-Moulineaux. Son corps sera inhumé au cimetière d’Issy-les-Moulineaux.

« Je crois avoir trouvé chez les Fils de la Charité ce que Dieu attendait de moi, et je ne saurais trop vous remercier ainsi que mes frères en religion d’avoir pu y épanouir mon sacerdoce. » (Lettre de Paul Thouard au Supérieur Général des Fils de la Charité datée du 6 septembre 1952 pour demander à prononcer ses vœux perpétuels).

Paul Thouard fc avait 8 frères et sœurs

Paul, Robert, Marie, Joseph Thouard est né le 26 octobre 1923. Son père s’appelait Léon Eugène né à Paris avec des origines dans l’Yonne. Et sa mère Marguerite Marie née Lefèvre à Paris d’un père originaire du Nord et d’une mère de Haute-Savoie. Léon et Marguerite s’étaient mariés en juillet 1921 à Levallois. Pierre a eu 4 frères : Emmanuel l’aîné, François, Jean et Michel et 4 sœurs : Marie-Thérèse, Anne-Marie, Marie-Josèphe et Marie-Bernadette. Paul a été baptisé en novembre 1923 à Levallois. Enfant Paul priait avec ses parents et chantait un cantique à Saint Joseph. Ils habitaient à Rueil. Sa famille comptait énormément pour lui. « Avec vous (mes frères et sœurs) j’ai appris à être serviteur, naturellement. Souvent j’ai pensé, après, que c’est pour cela que dans toute ma vie de prêtre j’ai été serviteur. » (Extrait des mémoires de Tonton Paul, page 31)

Jeune religieux, ordonné à Versailles et prêtre à Argenteuil

Paul est entré au petit séminaire en septembre 1935 à Versailles où il sera confirmé en juin 1936. Il était considéré comme bon et dévoué, sympathique et un peu timide.
En mars 1945 Paul fut mobilisé comme artilleur dans l’armée. Et le 8 mai il célébrait la victoire avec sa famille à Paris. Fin juin, en Vendée il participait à des activités dans l’aumônerie « avec un copain de la J.O.C., un véritable ami qui a orienté tout mon avenir » (Extrait des mémoires de Tonton Paul, page 51).
Paul fut ordonné prêtre le 29 juin 1948 à Versailles par Monseigneur Benjamin Octavius Roland-Gosselin. Puis il est entré au noviciat de la congrégation des Fils de la Charité le 10 septembre 1948. « Pourquoi ? » écrit-il dans ses mémoires, « à cette époque les prêtres vivaient souvent éparpillés, chacun dans des villages ou petites villes, souvent seuls. Je ne voulais pas être seul, je voulais l’équipe… et aussi les Fils de la Charité étaient dans des villes ouvrières qui m’attiraient. J’étais, entre autres, marqué par le choix de François pour que je sois prêtre… c’était un travailleur manuel. » (Extrait des mémoires de Tonton Paul, page 58. François est un frère de Paul)
Il a prononcé ses premiers vœux le 7 octobre 1949, et après 2 jours en famille, Paul est envoyé comme vicaire à Argenteuil pour la paroisse Notre-Dame de Lourdes. Il a participé avec son curé à bâtir et agrandir l’église paroissiale. Il a aidé aussi les gens à construire leur maison dans l’esprit de l’association « des Castors ». Avec des jeunes il y a créé la J.O.C. Il a gardé des contacts longtemps avec eux, devenus âgés.
Il prononça ses vœux perpétuels le 7 octobre 1952. En 1954, en réponse à l’appel de l’Abbé Pierre, comme beaucoup, il contribua à l’accueil de sans logis. De septembre 1955 à août 1957 Paul fut aumônier fédéral de la J.O.C. d’abord pour le nord de l’Île-de-France puis pour toute l’Île-de-France. Il a vécu le rassemblement de la J.O.C. à Rome.

Paul Thouard fc est nommé curé de la paroisse Notre-Dame Auxiliatrice de Clichy

En septembre 1957, Paul fut nommé curé de la paroisse Notre-Dame Auxiliatrice de Clichy, la première paroisse des Fils de la Charité en 1917. « J’étais effrayé, j’avais 33 ans et rien ne me prédisposait à cette fonction, j’ai horreur d’être un chef, un patron. » (Extrait des mémoires de Tonton Paul, page 69). En 1961 Paul Thouard a animé des camps missions durant tout l’été sur la Côte d’Azur, célébrant la messe à St-Tropez et à Ramatuelle. Ce temps l’a aidé à traverser les épreuves de la mort de son père décédé en mars et celle liée à la charge trop lourde de Curé de Clichy qui l’avait obligé à prendre du repos.

Nomination de Paul Thouard fc à Grand-Quevilly

En octobre1961, Paul était envoyé à Grand-Quevilly dans la banlieue de Rouen comme vicaire. « J’ai démarré mon ministère comme jeune prêtre avec Paul. C’était un prêtre actif, rarement à son bureau, sauf pour écrire les lettres à ses amis. Il était très jovial. Il faisait de la J.O.C., des camps avec les jeunes. Au Grand- Quevilly, il était très apprécié par les gens. » (Témoignage de Jean-Paul Marsaud, fc). De fait Paul était une personne gentille, bienveillante, et souriante.
« Il est nécessaire de parler de Paul mon ‘Père Spirituel’. Quitte à me répéter… Oui les Fils de la Charité ont été pour moi, la source de la construction de ma vie de militant chrétien. Paul a été l’un des principaux moteurs. Avec mes parents, il m’a donné la spiritualité de l’âme. Nous avons fait un grand bout de chemin ensemble. Paul est resté environ 10 ans à Quevilly. Il est parti quelques années après notre mariage, à Saint-Pierre-des-Corps. » (Jean-Marie Guersent, ami de Paul et de Marcel Lefauchoux, fc).
« Il était bon et toujours prêt à aider les autres. » (Témoignage anonyme recueilli par Marcel Lefauchoux, fc).

Paul rejoint Saint-Pierre-des-Corps

Après Grand-Quevilly, Paul fut nommé à Saint-Pierre-des-Corps près de Tours en région Centre. Il y a passé 11 années, toujours très apprécié, actif, et accompagnant la Mission Ouvrière locale. « J’appréciais son accueil, la possibilité d’échanger avec lui. Il a toujours été impliqué dans la mission ouvrière. Il faisait attention au bien-être de l’équipe Fils. Il faisait le marché, surtout pour parler avec les gens du quartier. Il était d’une famille nombreuse et il achetait copieusement comme pour sa famille. Il entretenait beaucoup ses relations. » (Témoignage de Jean Guellerin, fc)

Puis la Chapelle-Saint-Luc et Belleville à Paris

En septembre 1980 il fut envoyé comme curé de la première équipe des Fils de la Charité à la Chapelle-Saint-Luc, ville de la banlieue de Troyes en Champagne. Là aussi les anciens de la paroisse se souviennent d’un prêtre bon et dévoué, attentif aux réalités populaires.

Puis ce fut Belleville, une paroisse de Paris, en 1985. « Il a été 18 ans à Belleville. La vie communautaire était agréable avec Paul. C’était un bon frère en équipe. Il accompagnait le catéchuménat. Il était assez accueillant, très affectif. Une belle mémoire des noms. Il avait beaucoup d’humour et prenait les gens comme ils étaient. Quand les Fils ont quitté Belleville, il avait gardé un groupe du M.C.R. » (Témoignage de Gérard Marle, fc)

« Jeune prêtre en 1966 j’ai été 10 ans avec Paul à Grand-Quevilly. Il a été un grand frère pour moi, m’a appris la J.O.C., l’attention à la vie des jeunes. Il aimait accompagner la cité des Hauts-Fourneaux où se retrouvait le monde le plus populaire.
Je l’ai retrouvé à Belleville pendant 10 ans. Tout en étant discret il apportait beaucoup dans la vie d’équipe. Là aussi il aimait accompagner La chapelle Notre-Dame du Bas Belleville où il exprimait son cœur de pasteur. Pasteur il l’a été à Saint-Pierre-des-Corps où j’ai admiré sa façon d’être chef d’équipe. Je l’ai retrouvé à Saint-Joseph à Issy-les-Moulineaux, toujours aussi fraternel malgré ses souffrances.
Son sourire lors de son centenaire restera en moi. » (Témoignage d’Alain Ollivier, fc)

Paul Thouard fc est le premier centenaire de la Congrégation

Le 26 octobre 2023, Paul célébrait son centenaire de naissance entouré de la famille des Fils de la Charité puis le 1er novembre de sa famille de sang. Il devenait ainsi le premier centenaire de la Congrégation, une mémoire de notre Institut. Que Paul, que nous croyons auprès de Dieu notre Père, participe à l’intercession pour notre famille religieuse et pour tous ceux qui lui sont chers.

A nous Paul de te dire merci pour le pasteur dévoué et consciencieux, fidèle à sa vocation en monde ouvrier que tu as été. Merci pour le témoignage de ta vie de religieux prêtre missionnaire Fils de la Charité et merci aussi pour ta fraternité envers nous tes frères Fils. ADieu Grand Frère Paul !

Jean-Michel Rapaud fc, responsable de France, avec tous ceux qui ont envoyés un témoignage

4 Commentaires

  1. Prudence Kipré Gnanduillet

    Merci Padre pour ce beau récit de vie de Père Paul Thouard+ .Je ne l’ai pas connu mais je découvre son charisme et l’étendue de son œuvre aux frères. Jésus l’accueillera avec joie car il a donné l’amour !
    Merci à vous Fils de la Charité pour votre mission aux cœurs de nos paroisses.
    Repos éternel père Paul

    Réponse
  2. Choqué

    J’ai bien connu Paul lorsque j’étais à Belleville
    Il était une personne toujours prête à aider et nous parlions souvent ensemble. Il savait trouver les bons mots qui percutent et font réfléchir
    Un siècle de service, bravo et merci.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prières et cris d’en bas par Marie-Noëlle Nachard

Maryvonne Caillaux a reçu ces prières de Marie-Noëlle Nachard, une vie toute tissée de misère et de souffrances, d’abandon et de trahison.

Révélé aux tout-petits par Frédéric-Marie Le Méhauté

Frédéric-Marie Le Méhauté pense que si notre foi et notre espérance s’épuisent, c’est parce que nous ne savons plus entendre les plus pauvres

Vivre avec l’irréparé par Isabelle Le Bourgeois

Isabelle Le Bourgeois : visiteuse de prison, psychanalyste et religieuse, croit d’expérience que nous avons tous en nous une force de vie

Dernière représentation de Théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen triompheront au théâtre, de 3 ans de travail le 22 juin 2024 lors du dernier lever de rideau de “Charité Point Comme”

Espionner, mentir, détruire par Martin Untersinger

Martin Untersinger enquête sur le cyberespace qui est aujourd’hui le lieu d’une guerre mondiale silencieuse et incessante.

Hommage au père Pierre Naert 05/01/1936 – 9/5/2024

Pierre Naert a œuvré dans les diocèses de Tours, Évry Corbeil Essonnes, Pointe Noire ( Congo), Agen, Rouen, Marseille, La Rochelle, Pontoise, Tarbes et Lourdes

Décès du père Pierre Naert fc le 9 mai 2024

P. Pierre Naert fc est décédé le 9 mai 2024 à Issy-les-Moulineaux, en la fête de l’Ascension du Seigneur. Ses funérailles seront le 16 mai.

Petit frère par Isabelle Coutant et Yvon Atonga

Ce témoignage d’Isabelle Coutant nous invite au cœur même du récit familial de migrants originaire du Congo-Brazzaville vivant en Cités.

Les dates de la pièce de théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen (93) jouent la pièce de théâtre “Charité Point Comme” à Saint-Ouen, Issigeac, Verdun, Argenteuil, Artenay.

Les ingénieurs du chaos par Giuliano da Empoli

Après Vladimir Poutine, Giuliano da Empoli nous parle du monde de Donald Trump qui a su utiliser les réseaux sociaux à des fins politiques.

Share This