Ordination presbytérale de Georges Lumen

Ordination presbyétrale de Georges Ouensavi fc le 10 mai 2015

Témoin et serviteur de l’Espérance

Georges, Fils de la Charité, a été ordonné prêtre le 10 mai 2015 par Mgr Armand Maillard, archevêque de Bourges dans l’église Saint Paul des quartiers nord. Quelques jours plus tard après les premières messes vécues dans la communauté et entouré de sa famille, Georges nous partage son attachement à Dieu et au peuple des pauvres.

2015_05_10_op_georges_ouensavi

Georges Ouensavi“Dans un monde, une société complexes et difficiles, mon engagement a du sens pour moi. En effet nous pouvons être des témoins et des serviteurs de l’espérance pour ceux que nous rencontrons. Écoute, prière et fraternité donnent sens à toute vie. Voilà pourquoi j’essaie de me rendre disponible pour accueillir, écouter toute personne qui vient à moi, surtout les jeunes en difficultés afin qu’ils retrouvent du souffle pour continuer leur route. Car il s’agit de relever et non d’enfoncer par des discours moralisateurs. Et je crois que je reçois beaucoup en étant attentif aux pauvres, en les écoutant, en leur faisant confiance, en les estimant. Agir ainsi, c’est pour moi écouter Dieu et écouter les hommes, les entendre et les comprendre. Pour y arriver, je garde une oreille collée à la parole de Dieu et une autre collée aux événements du monde. Ainsi j’offre le monde à Dieu et Dieu au monde.

C’est une grâce que d’avoir la confiance des gens, de partager la vie des gens. Le peuple a confiance en nous et aime nous partager ce qu’il vit parce que nous sommes religieux, prêtres. Ceci nous permet d’avoir une connaissance profonde des gens, d’admirer le courage des gens.

Je suis heureux et comme je voudrais ma joie contagieuse. Car je ne peux garder mon bonheur pour moi tout seul. On ne peut être heureux tout seul. Et la quête du bonheur habite tout homme. Ce qui me fait vivre, c’est cette foi en l’homme que Jésus m’aide à développer en moi. Sans être laxiste, j’essaie de trouver le courant de fond qui peut pousser vers l’avant. St Vincent de Paul disait qu’il faut faire davantage. Ce qui voudrait dire qu’on n’a jamais fini de puiser les capacités enfouies en l’homme et qu’on peut lui faire confiance et espérer qu’il s’améliore. Même si nous n’avons pas un résultat immédiat, Dieu poursuit son œuvre en chacun.”

Georges Ouensavi fc

Reportage photos

Dans la presse 

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X