Le temps de l’Avent, fenêtre sur l’Incarnation

By 12 décembre 2014Pastorale
Crèche en santons

Le temps de l’Avent,
Fenêtre sur l’Incarnation

Michel Retailleau fc nous aide par de courts billets à contempler le Mystère de l’Incarnation tous les dimanches durant ce temps de l’Avent

1er dimanche :  Très peu à voir mais beaucoup à entendre

Vitrail du Centre spirituel du Haumont

© Florence Sanyas

L’Incarnation du Christ à Noël, au fond, c’est très peu à voir. Un couple déplacé par l’administration, une femme qui donne naissance dans la précarité. Rien de plus tragiquement commun en notre monde où tant de familles sont ballottées! Noël, c’est très peu à voir mais beaucoup à entendre, quand, loin des rues illuminées et de la frénésie consommatrice, notre esprit fait silence et adore le Dieu qui a fait ça. Car…

Quoi de plus extraordinaire à entendre que Dieu ait accepté de s’inscrire incognito dans la file d’un recensement voulu par l’empereur Auguste qui se présentait lui-même comme “dieu” et sauveur » Eh bien Dieu l’a fait.

Quoi de plus extraordinaire à entendre que Dieu, Lui le Créateur et le Seigneur de l’Histoire, ait voulu s’approcher de l’humanité jusqu’à vouloir se glisser dans la peau toute ordinaire d’un petit d’homme ! Eh bien, Dieu l’a fait…

Quoi de plus extraordinaire à entendre que Dieu se soit livré “nu” entre les mains d’une mère qui l’a porté et nourri… comme pour nous dire que Dieu est “un Père aux entrailles de Mère” ! Que Dieu l’a livré “fragile” pour être emmailloté et bercé dans ses bras de femme, comme pour nous dire que nos mains et nos bras à nous sont faits pour mettre Dieu au monde aujourd’hui ! Eh bien, Dieu l’a fait…

Quoi de plus extraordinaire que les premiers informés de la naissance aient été des bergers, les exclus de la société d’alors car la priorité de son Amour allait d’abord aux pauvres et aux petits ! Eh bien, Dieu l’a fait…

Cesse de courir, fais silence et regarde… Noël, c’est une vie ordinaire appelée à l’extra-ordinaire. C’est la terre qui se laisse toucher par le ciel. Depuis des millénaires qu’Il en rêvait, c’est Dieu lui-même qui embrasse l’homme et toute l’humanité. Il fallait être Dieu pour oser faire cela ! Comment ne pas vibrer à cette joie profonde qui naît du cœur de Dieu et de l’humanité !

 

2 ème dimanche : Dieu s’est fait Visage d’homme

L’Incarnation, c’est Dieu qui prend Visage d’homme. “Dieu, personne ne l’a jamais vu” Normal, c’est un Esprit et un Esprit, ça ne se voit pas, on le sent ou le ressent. Mais parce que les hommes ne savaient plus vivre en hommes, voilà qu’Il envoie son Fils habiter un corps humain pour vivre et révéler comment Dieu aime dans un corps et un cœur d’homme! Lui, l’Infini, limité par rien, choisit de venir loger dans le corps et le visage de l’enfant puis de l’adulte Jésus de Nazareth. Et sur ce visage, on va lire des émotions comme sur n’importe quel visage humain : des tristesses et des joies, des colères et des élans… Mais l’on va découvrir avec émerveillement que si ce visage “parle”, c’est Dieu en Personne qui “parle” dans ce visage. Ce Visage est ” la Parole” même de Dieu pour l’homme

Sur visage, on va peu à peu deviner “les entrailles de miséricorde” du Cœur de Dieu. Dieu s’y lit à cœur ouvert. A cœur d’homme ouvert… jusqu’à être transpercé. Que ce visage soit “transfiguré” au Thabor ou “défiguré” comme sur la croix ! Depuis ce jour, Dieu n’est plus à chercher dans les nuages. Il est à rechercher sur les traits de tout visage d’enfant, de jeune, de femme et d’homme pour tenter d’y “toucher” Dieu qui, en eux, pleure, aime, crie, appelle…

Vitrail du Centre spirituel du Haumont

© Florence Sanyas

Mais il y a plus encore. En la personne de Jésus de Nazareth, Dieu vient non seulement prendre la défense de tous les visages que nos sociétés ne veulent pas voir. Mais il leur donne de porter, sans même le savoir, le Visage même de son Fils: ” A chaque fois que tu fais quelque chose à celui qui a faim ou soif, qui est nu malade ou en prison, c’est à MOI que tu le fais” dit Jésus !
Croire en l’incarnation, c’est croire qu’en Jésus “Dieu seul est humain” pour aimer jusque-là! Qu’en lui, “l’homme n’est pas un loup pour l’homme”. Mais “un dieu pour l’homme.”

3ème dimanche : Dieu n’en finit pas de naître

Avouons-le, l’Incarnation du Fils de Dieu pose question. Comment croire que l’enfant de la crèche soit Dieu en Personne ? Que le charpentier de Nazareth ait été le Créateur du monde ?
Questions troublantes auxquelles seul l’émerveillement peut répondre…
Le Credo l’affirme : “Jésus-Christ est le Fils unique de Dieu né du Père avant tous les siècles… Et par lui, tout a été fait.” L’univers, l’humanité, tout est Création du Fils de Dieu. Si c’est le Père qui, dans son Amour, a pensé et voulu créer la Vie, c’est le Fils, qui dans un même élan, l’a réalisé. Car II est la Parole créatrice du Père, son Verbe créateur ! Chose extraordinaire : avant que Jésus n’existe comme homme, le Fils de Dieu, sous l’inspiration du Père, créait la Vie. Et, lorsque Dieu l’envoie vivre une vie humaine sur terre, on le reconnaît à la qualité de Vie qu’il mène en Jésus de Nazareth : ” Celui que nous avons entendu, vu de nos yeux, contemplé, que nos mains ont touché… dit Saint-Jean, c’est Celui qui était au commencement (du monde)… C’est le Verbe de Vie.”
En adorant l’enfant-Jésus, c’est donc le ‘Très-Haut’ que nous reconnaissons dans le ‘Très-Bas‘. C’est “Dieu qui s’est fait homme”, ou dit autrement “qui s’est fait ouvrier” pour le fondateur des Fils de la Charité, “qui s’est fait immigré” dirions-nous aujourd’hui. Pour nous dire que le Fils de Dieu veut re-créer l’homme et communiquer à chacun Sa Vie, en commençant par ‘les derniers’.
Ainsi, le Fils de Dieu qui “était auprès de Dieu” puis qui s’est incarné en Jésus de Nazareth n’en a pas pour autant fini de naître. Après la Vierge Marie en qui il a “pris corps”, Il cherche à naître librement en chacune de nos existences. Il veut faire de nos mains, de nos coeurs et de nos corps, un “berceau” pour que Dieu habite notre monde et continue son projet de redonner Vie à ce monde… Arrête-toi, fais silence, adore… Aujourd’hui, il veut s’incarner en toi !

4ème dimanche : Dieu donne Sa Paix

Vitrail du Centre spirituel du Haumont

© Florence Sanyas

“Paix sur la terre aux hommes qu’il aime” ! Quoi, le Prince de la Paix, cet enfant de la crèche? Mais alors, toutes ces guerres et injustices aujourd’hui encore !!! Et nos conflits ou rancunes incessants qui empêchent de “vivre en paix” ? Où est la paix quand la guerre économique fait rage avec son lot de victimes ? Où est la paix avec la nature quand famine ou déséquilibres écologiques menacent la planète?

A Noël, la Paix qui était en Dieu se fait homme. “Le Vivre en Paix” se fait réalité en Jésus, Un cadeau qui n’a pas d’effets magiques immédiats. Que signifierait “le Don de la Paix” qui n’appellerait aucun effort pour l’accueillir ? “L’animal” est tapi en nous, comme en chaque peuple, avec sa violence, son agressivité. Pour le combattre, le Christ nous fait le Don de la Paix de Dieu. Combat patient en soi-même, avec les autres, entre peuples, face à Dieu. Travail d’artisan sans cesse à remettre sur le métier. “Heureux les artisans de paix, ils seront appelés fils de Dieu” car ils ressembleront alors au Fils de Dieu !

Depuis 2000 ans, combien se sont appuyés sur ce “Prince de la Paix” pour bâtir la paix entre races, peuples, voisins, frères ? Depuis les illustres, tels les Pères fondateurs de l’Europe, Martin Luther King, Gandhi, Nelson Mandela… Jusqu’aux nombreux autres moins connus, dont nous côtoyons peut-être certains dans la rue ou le quartier. Tous, ils rendent désirable et contagieuse, cette Paix qu’il nous faut tous ‘habiter’ un jour, comme Le Prince de la Paix a voulu l'”habiter” en Jésus !

Nos messes retentissent de l’écho : “La Paix soit avec vous”. Pour nous rappeler ce lien nouveau que le Christ est venu instaurer entre les hommes par le chemin du Pardon donné et de la réconciliation offerte… Devant l’Enfant de la crèche, contemplons et accueillons cette Paix née du Cœur de Dieu. Petits ou grands, nous savons que les pardons longtemps refusés peuvent s’accorder. Et que la Paix est désormais possible !

Michel Retailleau fc

Voir aussi :

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X