Coronavirus (COVID-19) : Regards sur la Semaine Sainte et Pâques à Grigny (91)

La moitié de la planète en confinement depuis fin mars 2020. Pour lutter contre la pandémie les gouvernements ont pris des mesures de confinements.

Les religieux, partout dans le monde, sont aussi tenus de respecter ces mesures restrictives.  Ils témoignent de leur manière de le vivre et de leur action.

L’équipe confinée à la maison sur la Paroisse Notre-Dame-de-toute-joie à Grigny

Jean Guellerin fc, Etienne de Souza fc et Henri Poittevin fc sont confinés à Grigny. Déjà 6 semaines que nos églises sont fermées ! Encore un peu de temps et ils espèrent pouvoir exprimer ensemble la joie de Pâques. Depuis le début du confinement, ils envoient à une centaine de personnes un soutien spirituel familial par messagerie et un questionnement sur le soin de la maison commune.

1. Les mots des pères Etienne, Henri et Jean

"Je suis la lumière du monde"

Panne de courant

Voilà ce que nous dit Jésus en lors du 4ème dimanche de carême, et pour nous montrer que c’est bien vrai, Jésus guérit un aveugle de naissance (Jn 9, 1.6-9.13-17.34-41), c’est-à-dire, il rend la “lumière” à un homme qui avait toujours vécu dans les ténèbres.
A l’époque actuelle, nous qui avons toujours la lumière électrique, nous ne savons plus très bien ce que sont “les ténèbres”. Pour en avoir une idée souvenons-nous de ce qui se passe quand survient une panne de courant (comme ça arrive parfois après une tempête) : quand la « lumière » disparaît, tout disparaît, on ne peut plus rien faire, plus de télé, plus d’internet, plus de communication, plus rien, on ne peut plus vivre ! Par contre quand la “lumière” revient, la vie revient, on communique de nouveau et tout recommence.

Jésus est la lumière du monde

On comprend mieux alors le sens du mot “lumière » et le sens du miracle de Jésus. Cet homme vivait dans les ténèbres perpétuelles et le voilà qui voit ! Il va enfin pouvoir vivre.
Accueillons donc avec foi ce que Jésus nous dit ce matin : “Je suis la lumière du monde”, c’est-à-dire : “JE suis aujourd’hui votre lumière”. Il ne s’agit pas, nous l’avons tous compris, de la lumière physique de nos yeux mais de celle “des yeux notre cœur”! Ce qu’il a fait physiquement pour l’aveugle, Jésus le fait spirituellement pour nous aujourd’hui.

La lumière de la Foi

La lumière que Jésus nous donne et qui peut changer notre vie, c’est la Foi.
Mais attention, la foi ce n’est pas seulement « croire en Dieu », c’est laisser Jésus illuminer notre vie, c’est-à-dire voir les choses et les personnes « comme Dieu les voit », voir « avec les yeux de Jésus », regarder nos frères « avec les yeux de Jésus », regarder notre famille, nos voisins, notre monde et ses problèmes dramatiques « avec les yeux d’amour de Jésus ».

Crois-tu vraiment en moi ?

« Crois-tu au Fils de l’homme ? » demande Jésus à l’ancien aveugle. « Crois-tu vraiment en moi ? » demande aujourd’hui Jésus à chacun de nous !
Si on lit le récit évangélique jusqu’à la fin, on voit que la lumière qu’apporte Jésus se heurte à « l’aveuglement » des pharisiens, qui refusent d’accepter le miracle. Par orgueil, par égoïsme ils préfèrent continuer à vivre dans les ténèbres.
En ces moments difficiles que nous traversons, nous avons tous l’impression d’être « dans les ténèbres », des ténèbres que nous n’avions peut-être encore jamais connues à ce point, que nous n’imaginions pas.

Comment réagirait Jésus en face de cette épidémie ?

Dans notre prière demandons à Jésus de nous libérer de l’épidémie, (il faut le demander avec persévérance), mais aussi et surtout, demander la grâce de regarder les événements et les personnes « avec les yeux d’amour de Jésus ». « Comment réagirait Jésus en face de cette épidémie ? » « Que ferait Jésus à ma place aujourd’hui ? »

Relisons ce que nous dit Saint Paul :

« Frères autrefois vous étiez ténèbres, maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière, conduisez-vous comme des enfants de lumière. Or la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice, et vérité, et sachez reconnaître ce qui est capable de plaire au Seigneur. »
(Eph 5,8)

père Henri Poittevin fc, 4ème dimanche de carême 2020

Henri Poittevin portrait de Jean Guellerin

En mémoire de moi

Nul ne peut tuer l’espérance

« Nous revenons à toi cette année encore avec les yeux baissés de honte pour toutes les images de destructions et de naufrages qui sont devenus ordinaires dans notre vie, et avec le cœur plein d’espérance. »

En prononçant cette prière un Vendredi saint, le pape François disait notre honte à tous de ne pas être à la hauteur de l’humanité révélée en et par Jésus Christ. Mais il disait plus fortement encore que la honte n’est pas le tout de notre existence. Depuis le Christ et sa mise à mort, nous croyons que nul ne peut tuer l’espérance : ni les jugements iniques ni les supplices ignobles n’ont ce pouvoir.

Jésus rejoint tous les éprouvés

L’espérance réalise ce qui pouvait paraître inimaginable, que manqueront toujours le simple espoir ou l’optimisme naïf. Elle nous fait relever les yeux, quitter la honte mortifère pour nous unir dans le combat solidaire pour la justice. Alors que tant de violences s’exercent, détruisent, nient et broient l’humain, le transformant en agneau conduit à l’abattoir, nous faisons mémoire des souffrances endurées par Jésus : abandon, trahison, coups, agonie. Et nous osons croire que Celui que tous voulaient supprimer est notre vie. Battu, humilié, tué, il rejoint tous les éprouvés et partage leurs tourments.

Dieu avec nous

En traçant le signe de la Croix, nous ne nous marquons pas du signe de l’infamie. Nous nous reconnaissons dans cet homme livré en le croyant Dieu-avec-nous. Geste et paroles redisent que Dieu s’est fait homme et que rien de ce que peut subir un homme ne lui a été épargné. A tout homme s’adresse la Croix, à tout homme éprouvé, à tout homme épris de justice. Elle recueille les cris et porte l’espérance car la grâce infinie du Seigneur s’y exprime pour toute l’humanité.

père Etienne de Souza fc, célébration de la passion 2020

Etienne de Souza portrait de Florence Sanyas

Jésus est ressuscité et il vous précède en Galilée

Le maître est mort

Imaginez quelle doit être la tristesse de Marie-Madeleine et de l’autre Marie (Mt 28, 1-10). Elles aimaient Jésus qui les avait aidées à différents moments de leur vie. Elles l’avaient vu mourir sur la croix. Elles n’avaient pas pu embaumer le corps à cause du sabbat qui débutait ce vendredi soir. C’est alors le cœur meurtri qu’elles se rendent au tombeau pour accomplir les rites funéraires des Juifs. Il n’y a plus rien à espérer, le maître est mort sous leurs yeux.

Passer de la mort à la vie

C’est alors que la résurrection leur est annoncée. Le tombeau est vide, la pierre est roulée, des hommes en blanc leur annoncent une bonne nouvelle : « Soyez sans crainte, vous cherchez le Crucifié, il n’est pas ici, car il est ressuscité comme il l’avait dit. » « Allez dire à ses disciples : il est ressuscité d’entre les morts, il vous précède en Galilée. » Quel bouleversement pour ces femmes. Passer de l’angoisse, de la souffrance, de la fréquentation de la mort… à l’annonce de la vie qui renaît, de l’espérance qui fait revivre.

Le passage de Pâques, même confinés

Nous aussi, nos esprits sont chamboulés. Perturbés par la crainte des contaminations, par le décès de celles ou ceux qu’on n’a même pas pu accompagner, bloqués et confinés dans nos logements, admirant le beau temps depuis la fenêtre, gérant au mieux l’énergie des enfants à la maison, alors nous espérons voir le bout du tunnel et retrouver la famille, les amis. La fête de Pâques est la fête du passage.

Comme pour les femmes qui se rendent au tombeau, nous sommes porteurs de toutes nos blessures mais aussi invités à nous en remettre avec foi au Seigneur ressuscité. Le Christ sur la croix a pris sur lui ces blessures et nos péchés. Par sa résurrection, il nous envoie dire à tous : « Il vous précède en Galilée, c’est là que vous le verrez ». « Il vous précède au cœur de vos vies. »

Rester enfermés dans nos tristesses, certainement pas : Pâques nous dit que la vie est plus forte que la mort. Nous ne pouvons pas oublier les morts de nos familles et relations, mais nous croyons que le Christ nous appelle tous à la vie. « Allez annoncer à mes frères ! »

L’appel à une vie plus sobre et respectueuse

Au-delà de ces semaines d’épreuves, l’appel à la vie qui renaît sera une occasion de vivre avec plus de sobriété et plus de respect pour notre environnement : sobriété des transports, de l’alimentation, respect de la nature, des espèces animales et végétales, contrôle des déchets, qualité de l’air et beaucoup d’autres points de repère.

La vie que Dieu nous propose a beaucoup de valeur. Elle ne peut être gâchée. Oui, il ne suffit pas d’applaudir les soignants à 20h00, il y aura des conversions à accomplir.

Faisons confiance à Dieu qui nous aime tellement au point de nous donner son Fils unique.

père Jean Guellerin fc, curé de la paroisse, dimanche de Pâques 2020

Jean Guellerin portrait des Kientzel

2. Le Frat 2020 à la maison

Le Frat 2020 à la maison avec Grégory Turpin, Marie Cazenave, Zita de La Bourdonnaye et Tendry Rajaonson. Des Clips tournés en mode confinement pour continuer à vivre les trois piliers du Fraternel prévu pendant la Semaine Sainte et annulé à cause de la pandémie.

Le Fraternel chaîne Youtube

3. Questionnement autour de notre maison confinée, de notre maison commune

Comment prenons-nous soin de notre maison, de notre maison commune ?

  • La maison où je vis en famille
  • La maison qui est mon quartier avec l’école, la propreté etc
  • La maison de mon propre corps
environmental-protection de ejaugsburg par Pixabay

Chacun peut répondre à ce questionnaire sur la sauvegarde de l’environnement

Les réponses sont à donner à la paroisse avec son nom éventuellement :

  • Quelles sont les 3 décisions (par ordre décroissant d’importance) les plus importantes pour que la maison où j’habite respecte l’environnement ?
  • Quelles sont les 3 propositions (par ordre décroissant d’importance) les plus importantes pour que le quartier devienne plus agréable et respecte la nature ?
  • Quelles sont les 3 décisions (par ordre décroissant d’importance) pour que ma maison intime (mon corps) soit en meilleure santé, ainsi que pour les autres ?

Sauvons la planète : Quizz enfants

Les réponses sont à donner à la paroisse avec son nom éventuellement :

1. A quoi sert la couche d’ozone ?

  • A nous faire bronzer
  • A nous protéger des météorites
  • A nous protéger des rayons du soleil

2. Les végétaux (arbres, plantes vertes, etc.)

  • absorbent le gaz carbonique et rejettent l’oxygène
  • absorbent l’oxygène et rejettent le gaz carbonique

3. Pour éclairer ta chambre, il vaut mieux utiliser

  • Une ampoule ordinaire
  • Une ampoule basse consommation
  • Une lampe halogène

4. La température pour la maison doit être de

  • 20°
  • 19°
  • 18°

5. Le matin quand on se lève il vaut mieux prendre

  • une douche
  • un bain

6. Il vaut mieux aller à l’école

  • en bus
  • en vélo
  • en voiture

7. Il vaut mieux boire de l’eau du robinet

  • Vrai
  • Faux

8. Les légumes je dois les acheter en

  • vrac
  • barquette

9. Les OGMs (Organisme Génétiquement Modifié) sont couramment cultivés en France ?

  • Vrai
  • Faux

10. Dois-tu ouvrir la fenêtre de ta chambre tous les jours ?

  • Oui
  • Non

4. Messe quotidienne et retransmise, célébrée par Mgr Pansard

La messe sera célébrée dans la chapelle de l’évêché et retransmise en direct sur la chaîne Youtube du Diocèse, du lundi au samedi, à 9 heures et le dimanche à 10h30;

La paroisse Notre-Dame-de-toute-joie envoie des liturgie familiale chaque dimanche.

Chaîne Youtube Diocèse d'Evry, messe en direct, Mgr Pansard

J’ai envie de vous dire

  • Hada-Marie dit :

    Bonjour mes frères Fils de la Charité. J’ai beaucoup apprécié tout ce que vous avez écrit plus haut. J’essaie de vivre dans la lumière de Jésus car personne ne peut tuer l’Espérance en moi, Jésus par sa parole sa passion, sa résurrection, m’aide tous les jours à passer de la mort à la vie. Merci Seigneur pour la vie en plénitude que tu me donnes malgré le confinement. L’église et l’Eglise, paroisse, me manque et plus encore l’Eucharistie. Je reste en contact et en union de prière avec les uns et les autres. Avec vous aussi, .mes frères, Fils de la Charité.
    Hada-Marie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X