Une mosaïque de “Jésus Bon Pasteur” en souvenir des 100 ans de Fondation

15 Nov 2018 | Vie religieuse | 0 commentaires

Auteur de l'article : Florence Krasowski
Crédit photos : Betsaleel Sr Samuelle Mesnil Saint-Loup

Une mosaïque de “Jésus Bon Pasteur” en souvenir des 100 ans de Fondation

La mosaïste Sœur Samuelle a réalisé dans son atelier de Mesnil Saint-Loup (Aube) ce travail de “Jésus Bon Pasteur” en souvenir du centenaire de la Fondation de la Congrégation des Fils de la Charité. Nous l’avons inaugurée le 26 août 2018, lors de “la fête du Centenaire” à la maison mère des Fils de la Charité, au 22 rue de l’abbé Derry à Issy-les-Moulineaux.

Vidéo de présentation par l’artiste

Cette œuvre nous rappelle avant tout que le Christ est l’image parfaite de la tendresse de Dieu pour l’humanité. Tendresse particulière pour les hommes et les femmes des quartiers populaires où vous, Fils de la Charité, servez le troupeau du Seigneur depuis maintenant cent ans.

Moi, je suis venu pour que les brebis aient la vie, la vie en abondance. Moi, je suis le bon pasteur, le vrai berger, qui donne sa vie pour ses brebis. Le berger mercenaire n’est pas le pasteur, les brebis ne sont pas à lui : s’il voit venir le loup, il abandonne les brebis et s’enfuit ; le loup s’en empare et les disperse. Ce berger n’est qu’un mercenaire, et les brebis ne comptent pas vraiment pour lui. Moi, je suis le bon pasteur ; je connais mes brebis, et mes brebis me connaissent, comme le Père me connaît, et que je connais le Père ; et je donne ma vie pour mes brebis. J’ai encore d’autres brebis, qui ne sont pas de cet enclos : celles-là aussi, il faut que je les conduise. Elles écouteront ma voix : il y aura un seul troupeau et un seul pasteur”. Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 10, 10-16

Album photos de la réalisation de la mosaïque

Biographie de l’auteur

Soeur Samuelle est née le 3 avril 1976. Après des études d’ébénisterie elle entre dans la vie religieuse chez les Fraternités monastiques de Jérusalem en 1997. Puis elle fait le choix d’une vie plus érémitique, dans le diocèse de Troyes, à proximité d’un monastère de bénédictins.

Elle travaille d’abord dans des ateliers de restauration de mobilier avant de découvrir, en 1998, la mosaïque lors d’années vécues à Rome en particulier avec Marko Rupnik dont elle a été l’une des nombreuses victimes (abus psychologiques et emprises à caractère sexuel). Elle témoignera avec force d’ailleurs dans le journal La Vie de son long chemin de résurrection (cf La Vie le 4 avril 2023).

De retour en France en 2014, elle travaille pour des commandes d’Église et de particuliers en France et à l’étranger, au Canada (paroisses, communautés religieuses, écoles…). S’affranchissant progressivement du style Rupnik, elle réalise en 2017 une exposition avec des tableaux en mosaïque, plus abstraits destinés à la décoration intérieure.

Cette œuvre réalisée en 2018 pour le centenaire des Fils de la Charité a sans doute été l’une des étapes importantes pour Sœur Samuelle de son chemin de guérison et de libération. Le Christ Bon Pasteur, libérateur, n’abandonne jamais son troupeau dans l’obscurité du péché et le conduit vers les pâturages.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prières et cris d’en bas par Marie-Noëlle Nachard

Maryvonne Caillaux a reçu ces prières de Marie-Noëlle Nachard, une vie toute tissée de misère et de souffrances, d’abandon et de trahison.

Révélé aux tout-petits par Frédéric-Marie Le Méhauté

Frédéric-Marie Le Méhauté pense que si notre foi et notre espérance s’épuisent, c’est parce que nous ne savons plus entendre les plus pauvres

Vivre avec l’irréparé par Isabelle Le Bourgeois

Isabelle Le Bourgeois : visiteuse de prison, psychanalyste et religieuse, croit d’expérience que nous avons tous en nous une force de vie

Dernière représentation de Théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen triompheront au théâtre, de 3 ans de travail le 22 juin 2024 lors du dernier lever de rideau de “Charité Point Comme”

Espionner, mentir, détruire par Martin Untersinger

Martin Untersinger enquête sur le cyberespace qui est aujourd’hui le lieu d’une guerre mondiale silencieuse et incessante.

Hommage au père Pierre Naert 05/01/1936 – 9/5/2024

Pierre Naert a œuvré dans les diocèses de Tours, Évry Corbeil Essonnes, Pointe Noire ( Congo), Agen, Rouen, Marseille, La Rochelle, Pontoise, Tarbes et Lourdes

Décès du père Pierre Naert fc le 9 mai 2024

P. Pierre Naert fc est décédé le 9 mai 2024 à Issy-les-Moulineaux, en la fête de l’Ascension du Seigneur. Ses funérailles seront le 16 mai.

Petit frère par Isabelle Coutant et Yvon Atonga

Ce témoignage d’Isabelle Coutant nous invite au cœur même du récit familial de migrants originaire du Congo-Brazzaville vivant en Cités.

Les dates de la pièce de théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen (93) jouent la pièce de théâtre “Charité Point Comme” à Saint-Ouen, Issigeac, Verdun, Argenteuil, Artenay.

Les ingénieurs du chaos par Giuliano da Empoli

Après Vladimir Poutine, Giuliano da Empoli nous parle du monde de Donald Trump qui a su utiliser les réseaux sociaux à des fins politiques.

Share This