Les ingénieurs du chaos par Giuliano da Empoli

8 Avr 2024 | Livre coup de cœur | 0 commentaires

Auteur de l'article : Jacques Baudet fc
Crédit photos : Folio

Les ingénieurs du chaos par Giuliano da Empoli

Après Vladimir Poutine, Giuliano da Empoli nous parle du monde de Donald Trump

Il fut l’auteur du livre « Le Mage du Kremlin », prix du roman de l’Académie française en 2022 ; il décrit là, sous forme romancée, comment Vladimir Poutine a accédé au pouvoir suprême en Russie. Dans « Les ingénieurs du chaos », Giuliano da Empoli explique comment, dans le monde de Donald Trump, Jaïr Bolsonaro et Matteo Salvini, chaque jour apporte maladresses, polémiques, coups d’éclat : aux yeux de leurs électeurs, les défauts des leaders populistes se muent en qualités, leur inexpérience prouve qu’ils n’appartiennent pas au cercle corrompu et incompétent des élites, c’est là le gage de leur authenticité. Les tensions qu’ils produisent au niveau international illustrent leur indépendance, et les théories du complot qui jalonnent leur propagande signent leur liberté de penser.

Des personnes qui changent les règles du jeu politique et le visage de nos sociétés

Pourtant, derrière les apparences débridées du carnaval populiste, se cache le travail acharné de spin-doctors, d’idéologues et d’experts des Big Data, sans lesquels ces leaders populistes ne seraient jamais parvenus au pouvoir. Giuliano da Empoli brosse ici le portrait de personnages presque tous inconnus du grand public, qui changent les règles du jeu politique et le visage de nos sociétés.

Ces ingénieurs du chaos détournent à leur profit la nouveauté apportée par les réseaux sociaux et la science des algorithmes

Ce que j’ai trouvé fascinant dans ce livre, c’est de voir ces ingénieurs du chaos découvrir sur le tas, de manière empirique, les règles pour arriver à ce résultat, en détournant à leur profit la nouveauté apportée par les réseaux sociaux et la science des algorithmes. Ainsi, cette machine de communication superpuissante conçue à l’origine pour des fins commerciales est devenue l’instrument privilégié de tous ceux qui veulent multiplier le chaos. C’est sur cet aspect que l’auteur se concentre. Il écrit dans sa préface « ce qui rend ces personnages intéressants, c’est le fait qu’ils aient su capter avant les autres les signes du changement en cours, et la façon dont ils ont su en profiter pour passer des marges au centre du système. Pour le meilleur et surtout pour le pire, leurs intuitions, leurs contradictions et leur personnalité, sont celles de notre époque. »

Giuliano da Empoli dans le chapitre 3 décrit le mécanisme de la conquête de la planète

Voici par exemple un aperçu du mécanisme au chapitre 3 – Waldo à la conquête de la Planète : “L’architecture entière de Facebook est fondée sur notre besoin de reconnaissance, comme l’admet son premier bailleur de fonds, Sean Parker : Nous te fournissons une petite dose de dopamine chaque fois que quelqu’un te met un like, commente une photo ou un post, ou n’importe quoi d’autre. C’est un loop de validation sociale. Les inventeurs, les créateurs, moi, Mark Zuckerberg, Kevin Systrom d’Instagram, nous en étions parfaitement conscients. Et nous l’avons fait quand même. Cela transforme littéralement les relations que les personnes entretiennent entre elles et avec la société dans son ensemble.
Cette machinerie hyper puissante, fondée sur les ressorts les plus primaires de la psychologie humaine, n’a pas été conçue pour nous apaiser. Bien au contraire elle a été construite pour nous maintenir dans un état d’incertitude et de manque permanent. Le problème est qu’aujourd’hui, sur ces réseaux, nous sommes tous des adolescents enfermés dans nos chambrettes, où s’accroit notre frustration due à l’écart grandissant entre la médiocrité de notre vie et tous les possibles qui s’offrent virtuellement à nous. Ils offrent, enfin, une explication possible aux difficultés dans lesquelles nous nous trouvons. C’est la faute des autres, nous disent-ils, qui ne font rien d’autre que nous manipuler pour réaliser leurs objectifs diaboliques. Nous te dévoilerons la vérité, continuent-ils, ainsi tu pourras t’unir à d’autres qui, comme toi, ont finalement ouvert les yeux !”

Un petit livre à lire absolument. Passionnant.

Jacques Baudet fc

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prières et cris d’en bas par Marie-Noëlle Nachard

Maryvonne Caillaux a reçu ces prières de Marie-Noëlle Nachard, une vie toute tissée de misère et de souffrances, d’abandon et de trahison.

Révélé aux tout-petits par Frédéric-Marie Le Méhauté

Frédéric-Marie Le Méhauté pense que si notre foi et notre espérance s’épuisent, c’est parce que nous ne savons plus entendre les plus pauvres

Vivre avec l’irréparé par Isabelle Le Bourgeois

Isabelle Le Bourgeois : visiteuse de prison, psychanalyste et religieuse, croit d’expérience que nous avons tous en nous une force de vie

Dernière représentation de Théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen triompheront au théâtre, de 3 ans de travail le 22 juin 2024 lors du dernier lever de rideau de “Charité Point Comme”

Espionner, mentir, détruire par Martin Untersinger

Martin Untersinger enquête sur le cyberespace qui est aujourd’hui le lieu d’une guerre mondiale silencieuse et incessante.

Hommage au père Pierre Naert 05/01/1936 – 9/5/2024

Pierre Naert a œuvré dans les diocèses de Tours, Évry Corbeil Essonnes, Pointe Noire ( Congo), Agen, Rouen, Marseille, La Rochelle, Pontoise, Tarbes et Lourdes

Décès du père Pierre Naert fc le 9 mai 2024

P. Pierre Naert fc est décédé le 9 mai 2024 à Issy-les-Moulineaux, en la fête de l’Ascension du Seigneur. Ses funérailles seront le 16 mai.

Petit frère par Isabelle Coutant et Yvon Atonga

Ce témoignage d’Isabelle Coutant nous invite au cœur même du récit familial de migrants originaire du Congo-Brazzaville vivant en Cités.

Les dates de la pièce de théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen (93) jouent la pièce de théâtre “Charité Point Comme” à Saint-Ouen, Issigeac, Verdun, Argenteuil, Artenay.

Il y avait un jardin par mesdames Choplin, Ducrocq, Nobecourt

Marie-Laure Choplin, Anne Ducrocq et Laurence Nobécourt nous donnent leurs regards du jeudi saint au dimanche de de la Résurrection.

Share This