Refonte : partons à la découverte de cette nouvelle identité visuelle

22 Juil 2022 | Pastorale | 0 commentaires

Auteur de l'article : Florence Krasowski
Crédit photos : Florence Krasowski

Refonte du site : partons à la découverte de la nouvelle identité visuelle des Fils de la Charité

Cette refonte de site se veut le reflet de la beauté des relations humaines

Ce site se veut beau, joyeux et lumineux à l’image de nos relations humaines. Une sorte de phare, rayon d’amour et de solidarité qui étincellent les Fils de la Charité. Pour la troisième refonte du site internet, j’ai voulu un outil qui soit le miroir de personnes qui veulent changer le monde à leurs manières, par leurs actions et leurs regards.

Cette version est épurée, va à l’essentiel. Elle a deux objectifs principaux : donner envie aux jeunes qui se posent la question de la vie religieuse de frapper à la porte et de mettre en valeur les actions et les œuvrent de cette congrégation centenaire sur les traces du père Anizan.

Cette refonte, une adaptation technique au monde environnant

Le monde numérique évolue ultra rapidement. Il est recommandé de refondre un site web tous les 3 ou 4 ans pour suivre les tendances du web au niveau technique, d’indexation, d’ergonomie et de design.

Une ergonomie souple et créative sans précédent lors de la refonte de 2014

En novembre 2014 j’ai fait passer le site de la congrégation sur le système de gestion de contenu « WordPress ». Ce système représente en 2022 un quart des sites propulsés dans le monde. Il m’avait permis une souplesse d’ergonomie de publication et de visuel sans précédent. La mise à jour du contenu avait été grandement facilité. L’émergence des réseaux sociaux avait contribué à son essor en termes de visiteurs. Rapidement au fil des mois, je publiais plusieurs articles par semaine rendant compte de l’activité des religieux en France et à l’international. Je me suis aidée du système de newsletter « MailChimp » pour l’envoi en nombre des nouvelles pour laisser tomber le PDF désuet. Côté communication interne, j’avais remodelé la mise à disposition de documents de travail et d’archives pour les Fils de la Charité. Assez rapidement le site internet n’avait plus pu être dans les 4 langues de la congrégation, le contenu étant trop important pour que la traduction suive. Finalement, je me rends compte aujourd’hui que certains outils proposent la traduction instantanée des pages web en un clic. Ce qui est parfait d’autant qu’il faut rajouter l’italien aux autres langues parlées dans la congrégation maintenant…

Un bel hommage aux cent ans de fondation en 2018

Puis en prévision du Centenaire de fondation de 2018, je me suis relancée dans une nouvelle refonte de site avec le même développeur qui a cessé son activité en beauté par cette nouvelle refonte. J’ai retravaillé le graphisme du site avec le thème « Salent » (et « Elemenor »), le « responsive design » (le fait que le contenu s’adapte au support utilisé par le visiteur), l’intégration du contenu existant adapté à la nouvelle ergonomie, l’annuaire et le trombinoscope sur intranet, changement de système de gestion de documents d’intranet, une meilleure recherche par mots clés, l’intégration d’un agenda, d’une carte interactive d’implantations, des boutons de partages et d’impression, le suivi du trafic, un système d’albums photos. C’est ainsi que la nouvelle version a été propulsée en mars 2018 bien à temps pour valoriser le début des festivités du centenaire des Fils de la Charité. Peu à peu aussi l’archiviste Emilie Papaix a collaboré par la mise en valeur du fonds des Fils.

Clarté de navigation et visibilité des possibilités d’interactions avec les visiteurs en 2022

Quatre ans après, j’ai voulu renouveler pour la troisième fois ce défi de refonte de site. Mais ce coup-ci sans filet, forte de mes compétences acquises grâce à mon expertise terrain et une brève formation. J’ai redéfini le cahier des charges et la charte graphique. J’ai choisi d’utiliser le thème « Divi » (et « Elemenor ») reconnu comme le meilleur par les professionnels du web en 2021. La présentation graphique et ergonomique est en accord avec les canons actuels. Par exemple, la tendance pour un article est à une unique photo à la une. L’internaute change de pratique : les albums photos hors article n’étant finalement peu consultés ont disparu. Le gros chantier a été de clarifier la navigation (de 103 pages nous passons à 29) et de réviser l’arborescence et le maillage interne. J’ai conservé les plus de 400 articles (tout de même !) qui font la qualité de notre site institutionnel en un seul blog selon la pratique actuelle (au lieu de 4). L’interaction avec l’environnement a été ma deuxième préoccupation avec les réseaux sociaux, la newsletter, les sites partenaires, la vidéo. J’ai réduit les formulaires de contact à un seul. Comme pour les versions précédentes, j’ai contentieusement travaillé la rapidité de téléchargement du contenu, la qualité du référencement naturel tout comme la sécurité. Des aménagements sont en cours pour supprimer les informations obsolètes et datées. J’ai tenu compte des obligations légales en revoyant la politique de confidentialité et des cookies au niveau du RGPD. Au niveau de la mise à jour, de la sécurité et de la maintenance (de 52 extensions nous sommes à 35) cette version devrait être plus facile à protéger. Je garde en mémoire qu’au moment du collectif des « Anonymous » le site d’avant 2014 avait été « gentiment » hacké ce qui avait joué dans la prise de décision de refonte à l’époque.

A vous de me dire par vos commentaires ci-dessous si cette refonte est une réussite ??

Florence Krasowski

Share This