Récollection de la Fraternité Anizan avec Mgr Gaillot

30 Nov 2015 | Famille Anizan | 0 commentaires

Auteur de l'article :
Crédit photos :

Récollection de la Fraternité Anizan avec Mgr Gaillot

«La force et la folie de l’Evangile pour le monde»

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Les 28 et 29 novembre 2015, les membres de la Fraternité Anizan était réunie à Issy-les-Moulineaux, pour deux jours de récollection aidée dans leur réflexion par Mgr Jacques Gaillot.

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Un rebelle ?

Marie-Juliette Gérard, responsable de la Fraternité Anizan, a présenté Mgr Gaillot en posant cette question : Jacques Gaillot est-il un rebelle? Non, un homme fidèle et libre. En 1982, il est nommé évêque d’Evreux. En 1995, il est déchargé par Rome de cette mission et nommé évêque d’un diocèse fantôme de Parténia, quelque part en l’Afrique du Nord.

Comme le père Anizan “déposé par Rome”, lorsqu’il était supérieur des Frères de Saint-Vincent-de-Paul, au lieu de s’écrouler, dans la prière Mgr Gaillot a cherché à être témoin du Christ, serviteur de Dieu en revenant aux fondamentaux : donner de l’espérance aux laissés pour compte de notre société.

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

C’est cette triple fidélité : à Dieu, à l’Eglise, au peuple qui nous parle à nous, Fraternité Anizan. A la suite de sa déposition, le père Anizan a fondé les Fils de la Charité. A sa suite, nous avons fait le choix de cette triple fidélité en tant que laïcs.

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Une expérience de terrain

L’ Evangile est à vivre dans les événements, dont Jacques Gaillot souligne trois rôles : “ils ouvrent les yeux sur des réalités ; forcent à

s’ engager ; et aident à mieux comprendre qui l’on est“. Tout cela émaillé d’expériences vécues par lui, humour à la clé.

 

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Les laissés pour compte

Pourquoi avoir pris ce thème : “La force et la folie de l’Evangile pour le monde des laissés pour compte”?. Depuis l’an dernier, nous relisons notre histoire, celle de la Fraternité Anizan née il y a plus de 15 ans. En mars dernier, lors de l’Assemblée Générale nous avions ouverts des pistes, des chantiers pour mieux répondre aux objectifs que nous nous sommes fixés. Cette récollection nous a aidés à nous ancrer dans l’essentiel.

Hélène Négrini, en charge du bulletin de la Fraternité, nous indique que les prochains numéros rendront compte du contenu de la récollection.

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Premières fois

27 octobre… 27 novembre. Cela fait un mois que Michel Bailly fc (l’Accompagnateur spirituel de la Fraternité depuis le 16 février 2000) est parti à la rencontre de Celui à qui il avait consacré toute sa vie. Pierre Tritz fc a nommé Bernard Deshoulières fc comme nouvel Accompagnateur (pour 3 ans, à partir du 1er octobre 2015). Oui, l’Esprit Saint souffle, le père Anizan disait : “si l’oeuvre est bonne, elle continuera”. C’est dans la confiance que la Fraternité Anizan poursuivra son chemin avec Bernard, en équipe Fils de la Charité à Valenciennes.

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Pour Jean-Pierre Manac’h, de l’équipe de la Fraternité de Valenciennes, ordonné diacre la semaine dernière [voir l’album photos ci-dessous], c’était sa première célébration en tant que diacre. Il était très ému, c’est le moins que l’on puisse dire. Cela nous a fait chaud au coeur.

Les absents, les malades ou les empêchés de venir, ont été présents avec nous dans cette Célébration de l’Eucharistie. Nous avons toutes et tous priés les uns pour les autres et nous avons vraiment senti que la Fraternité n’était pas un vain mot.

Le prochain rendez-vous est fixé au 9 janvier 2016 pour  la journée de la Famille spirituelle Anizan à la paroisse Sainte-Hélène (Paris 18ème).

Marie-Juliette Gérard, Hélène Négrini et Jacqueline Huber

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

Récollection de la Fraternité Anizan 2015 avec Jacques Gaillot

© Hélène Négrini

A voir … absolument !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prières et cris d’en bas par Marie-Noëlle Nachard

Maryvonne Caillaux a reçu ces prières de Marie-Noëlle Nachard, une vie toute tissée de misère et de souffrances, d’abandon et de trahison.

Révélé aux tout-petits par Frédéric-Marie Le Méhauté

Frédéric-Marie Le Méhauté pense que si notre foi et notre espérance s’épuisent, c’est parce que nous ne savons plus entendre les plus pauvres

Vivre avec l’irréparé par Isabelle Le Bourgeois

Isabelle Le Bourgeois : visiteuse de prison, psychanalyste et religieuse, croit d’expérience que nous avons tous en nous une force de vie

Dernière représentation de Théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen triompheront au théâtre, de 3 ans de travail le 22 juin 2024 lors du dernier lever de rideau de “Charité Point Comme”

Espionner, mentir, détruire par Martin Untersinger

Martin Untersinger enquête sur le cyberespace qui est aujourd’hui le lieu d’une guerre mondiale silencieuse et incessante.

Hommage au père Pierre Naert 05/01/1936 – 9/5/2024

Pierre Naert a œuvré dans les diocèses de Tours, Évry Corbeil Essonnes, Pointe Noire ( Congo), Agen, Rouen, Marseille, La Rochelle, Pontoise, Tarbes et Lourdes

Décès du père Pierre Naert fc le 9 mai 2024

P. Pierre Naert fc est décédé le 9 mai 2024 à Issy-les-Moulineaux, en la fête de l’Ascension du Seigneur. Ses funérailles seront le 16 mai.

Petit frère par Isabelle Coutant et Yvon Atonga

Ce témoignage d’Isabelle Coutant nous invite au cœur même du récit familial de migrants originaire du Congo-Brazzaville vivant en Cités.

Les dates de la pièce de théâtre “Charité Point Comme”

13 jeunes de Saint-Ouen (93) jouent la pièce de théâtre “Charité Point Comme” à Saint-Ouen, Issigeac, Verdun, Argenteuil, Artenay.

Les ingénieurs du chaos par Giuliano da Empoli

Après Vladimir Poutine, Giuliano da Empoli nous parle du monde de Donald Trump qui a su utiliser les réseaux sociaux à des fins politiques.

Share This