La joie de la mission

17 Avr 2015 | Pastorale | 0 commentaires

Auteur de l'article :
Crédit photos :

La saison 2015 des pèlerinages recommence à Lourdes. A la Cité Saint-Pierre, où 3 Fils de la Charité sont présents, une fresque autour du nouveau thème est en cours de réalisation. Quel est le thème de cette année ?

« Lourdes, la joie de la mission »

« La joie de la mission » est le thème proposé par les sanctuaires à Lourdes cette année. Nous aimerions le décliner autour de Marie aux noces de Cana et de Bernadette à la grotte.

La mission ? Marie est en communion avec Jésus, Bernadette est en communion avec Marie de là naît leur mission.

« Faites tout ce qu’il vous dira….»

Dira Marie face au manque de vin durant les noces de Cana. Elle se propose d’être l’intermédiaire entre les désirs des hommes et son fils.

« J’ai promis »….

Dira Bernadette face à ceux qui veulent la dissuader de retourner à la grotte, acceptant ainsi d’être l’intermédiaire pour porter le message de Marie au prêtre et par là à l’Eglise et au monde.

Bernadette et la missionFresque de la Cité Saint-Pierre

Bernadette est en communion et vit la mission avec ceux qui vont l’accompagner, hier comme aujourd’hui.

Par la droiture de sa vie personnelle. Sa famille et ses proches assureront qu’elle ne mentait jamais et qu’elle était très obéissante et très droite. Elle aimait beaucoup ses parents, frères et sœurs..
Par le service de la charité. Elle aide ses compagnes à ramasser le bois mort et les os à la grotte; elle « chine » en ville pour récolter quelques chiffons ou ferraille qu’elle pourra revendre ; elle sert au café de sa tante et marraine pour soutenir sa famille dans la misère ; elle aime visiter des malades.
Par son travail quotidien. Elle ne manquera jamais l’école, même pendant les apparitions, prendra soin de ses frères et sœurs, et plus tard au couvent, fera son travail d’infirmière avec zèle et soin de ses sœurs, puis comme sacristine avant de déclarer durant ses longues heures de souffrance dues à la maladie : ‘Je fais tout de même mon emploi’. ‘Et lequel ?’ répondit sa compagne. ‘Celui d’être malade à l’infirmerie’,
Par le témoignage. Malgré toutes les pressions, les calomnies, les ricanements, le scepticisme de la justice, du corps médical, des autorités civiles, de l’Eglise. Elle accepte inlassablement de raconter les apparitions, même si cela lui coûte de plus en plus. « La meilleure preuve des apparitions c’est Bernadette ! » dira le curé de Lourdes.
Par la prière et sa vie chrétienne. Sa fidélité à la prière personnelle et en famille, grâce au chapelet et aux quelques prières qu’elle avait apprises en français. Durant la période des apparitions Bernadette sera initiée, grâce à sa ténacité, aux sacrements, se confessera et fera sa première communion. Toute sa vie sera ensuite irriguée, nourrie, fortifiée par la Parole et l’Eucharistie.
Par son rayonnement. Tant de personnes répètent les gestes de Bernadette : faire le signe de la croix, embrasser la terre, boire l’eau de la source et s’y laver, prier pour les pécheurs, rester en silence, dire le chapelet… Gestes qui traduisent une conversion du cœur…et qui disent une guérison intérieure.

Et nous?Fresque de la Cité Saint-Pierre

Vérifions comment nous pouvons entre dans cette joie de la mission par la qualité de la communion que nous mettons en œuvre avec nos proches, dans nos équipes, dans nos groupes et voyages de l’espérance.

« Les grandes réformes commencent par les petites choses et les vastes desseins sont conditionnés par de menus détails… » « Apprenez à renoncer aux tours de Babel… Donnez-vous l’estime des petites choses… Ayons de grands desseins mais commençons par d’humbles gestes ».

Jean Rodhain, fondateur du Secours Catholique, créateur avec Mgr Théas La Cité Saint-Pierre

Lire aussi:

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résultats des élections : composition du Conseil général 2024

Lors du Chapitre général 2024 les Capitulants ont élu le nouveau Conseil général : le Supérieur, le Vicaire et les deux Assistants généraux.

Partie 1 du Chapitre général du 23 juin au 2 juillet 2024

Durant 10 jours les séances du Chapitre général sont consacrés au bilan du mandat 2018-2024 puis aux élections du nouveau Conseil général.

Fête des 50 ans de sacerdoce de Jean Guellerin le 22 juin 2024

Jean Guellerin rend grâce à Dieu de l’avoir guidé dans l’évangélisation des familles ouvrières, il a été fortement heureux là où il a servi.

Invitation à la “Saison Anizan” à Clichy le 28 septembre 2024

Invitation à la "Saison Anizan" à Clichy le 28 septembre 2024 La Famille Spirituelle Anizan vous invite à Clichy le 28 septembre pour vivre la deuxième "Saison Automne Anizan" autour d'un film et de la BD sur le père Jean Émile Anizan. Pour rappel, l'année 2024 avait...

La Courneuve Plage, au cœur de la ville

Avec les Jeux olympiques, les animations sportives seront démultipliées, mais pour autant sans que La Courneuve plage perde son âme.

Prières et cris d’en bas par Marie-Noëlle Nachard

Maryvonne Caillaux a reçu ces prières de Marie-Noëlle Nachard, une vie toute tissée de misère et de souffrances, d’abandon et de trahison.

Valenciennes en fête pour les 50 ans d’ordination de René Lelièvre

René Lelièvre a fait une promesse il y a 50 ans “qu’on se dit facile quand on a 28 ans mais qui ne tient que si nous ne sommes pas seul”.

Révélé aux tout-petits par Frédéric-Marie Le Méhauté

Frédéric-Marie Le Méhauté pense que si notre foi et notre espérance s’épuisent, c’est parce que nous ne savons plus entendre les plus pauvres

Le père Anizan aumônier des forains

Le père Anizan se lance dans l’aventure de “Curé des forains” en 1911. Ce ministère est mentionné dans les BD des pères Courtois et Hadevis

Vivre avec l’irréparé par Isabelle Le Bourgeois

Isabelle Le Bourgeois : visiteuse de prison, psychanalyste et religieuse, croit d’expérience que nous avons tous en nous une force de vie

Share This