Skip to main content

Publié le : 21 janvier 2022 , Auteur : Florence Krasowski

Que sera cet enfant ?

Que va-t-il faire de sa vie ?

Nous fêtons le 2 février, la journée de la vie consacrée. L’occasion de célébrer avec reconnaissance ces hommes qui ont consacrés leur vie à Dieu par des vœux religieux et au service des autres. Depuis juin 2021, 8 religieux ont vécu un événement fort au Mexique, en Côte d’Ivoire et en République du Congo.

Reportage photos

Vœux religieux et ordination en 2022

Jean Claude Bado fc a été ordonné prêtre le 8 janvier 2022 à Abidjan. Il est en mission au Mexique.

Joanico de Carvalho, José Luis Nolasco Rojas, Osben Pantorilla Santiago prononceront des vœux temporaires le samedi 19 février 2022 au Mexique

 

Ordinations en 2021

Wilfried Tche fc a été ordonné diacre le 26 juin 2021 à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Emmaüs Nganga fc a été ordonné prêtre le 03 juillet 2021 à Brazzaville (République du Congo)

Gilles Adjoumani fc a été ordonné prêtre le 18 juillet 2021 à Agboville (Côte d’Ivoire)

2. Jésus est la lumière extérieure qui éclaire nos chemins

La journée de la vie consacrée est célébrée en la fête de la Présentation du Seigneur au temple, à l’initiative du Pape Jean-Paul II en 1997. Robert Jourfier fc nous donne un beau témoignage de foi.

Que va devenir cet enfant ?

Un jour, j’allais à la maternité visiter une jeune femme sur le point d’accoucher. Et quand je suis arrivé, l’enfant était déjà là, près de sa mère, tout beau tout propre. Il venait juste de naître. C’est la première fois de ma vie que je voyais un bébé qui n’avait pas même un jour. J’étais impressionné par cette petite vie qui venait d’éclore. Je me disais il n’a pas encore vu le soleil se coucher ni se lever. J’étais saisi devant le mystère et la beauté de la vie. Et ma question, c’était « que sera cet enfant ? » Qu’est-ce que la vie lui réserve ? Que va-t-il faire de cette vie qui lui est donnée ?

En portant Jésus au temple, Marie et Joseph reconnaissent que leur enfant est un don de Dieu (Luc 2, 22-40). En venant l’offrir au Seigneur, ils reconnaissent qu’il ne leur appartient pas. Comme le dit si bien le poème très connu de Khalil Gibran : “Vos enfants ne sont pas vos enfants, ils viennent par vous, mais non de vous. Ils sont avec vous mais ne vous appartiennent pas”. En le présentant à Dieu, Marie et Joseph renoncent à leurs droits sur lui. Ils voient déjà ce nourrisson comme une personne, autonome et libre qui fera son propre chemin avec Dieu.

Jésus appartient à l'humanité qu'il vient sauver

Que sera donc cet enfant ? Quel sera son chemin ? C’est le vieux Siméon, homme juste et religieux, empli de l’Esprit saint, qui va le dire avec la vieille prophétesse Anne : « Qu’ils sont jeunes ces deux vieux » emplis de Dieu et qui espèrent ! Ils reconnaissent en ce petit Jésus celui qui est le Messie promis, celui qui sera le salut de tous : Israël et les nations. Il appartient déjà à l’humanité qu’il vient sauver. Et ils voient en lui la Gloire d’Israël. La Gloire c’est la Présence de Dieu. Cet enfant qui est porté au temple est non seulement l’enfant de deux croyants, non seulement le Messie attendu, mais la Présence de Dieu qui entre dans son temple. Il réalise ce qu’annonçait le prophète Malachie : « Soudain viendra dans son temple le Seigneur que vous cherchez, le messager de l’alliance que vous désirez. » (Mal 3, 1) Jésus est Présence de Dieu.

Jésus, la lumière des nations

Pourtant, qu’a-t-il vu Siméon ? Rien qu’un bébé. Un bébé, c’est toujours merveilleux, mais c’est banal, Il en naît des milliers chaque jour. Siméon nomme celui-là Lumière des nations, il ne voit pourtant qu’une étincelle. Mais cette étincelle lui suffit. Ce bébé lui suffit pour croire et se réjouir et rendre grâces. Dieu est présent dans cette fragilité qu’il serre dans ses bras.

En grandissant, Jésus deviendra Lumière extérieure pour éclairer nos chemins et nous guider par sa Parole et son exemple, vers une humanité moins folle. Et il sera la Lumière intérieure qui nous réchauffe et nous rapproche de Dieu.

Il aura à souffrir, Siméon l’annonce. Mais même son destin douloureux et tragique sera Lumière pour les nations: Il nous trace un chemin lumineux au-delà de la souffrance et de la mort. Et comme dit la lettre aux hébreux « parce qu’il a souffert l’épreuve, il est capable de porter secours à ceux qui sont éprouvés. » (Hébreux 2, 14-18) .

Robert Jourfier fc, religieux prêtre à la paroisse Sainte-Hélène Paris 18ème

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X