Charonne days 2015

Charonne days 2015
“Le prochain, et après ?”

Darius Simanzondo a rejoint l’équipe de Grigny en octobre. Ordonné prêtre cet été en République Démocratique du Congo, il participait pour la première fois à ce rendez-vous annuel des 18-30 ans en France, les 14 et 15 novembre 2015.

C’est quoi Charonne days ?

2015_charonne_days_01_seclier

Xavier Séclier fc

C’est une expression qui vient du mot Charonne. Alors Charonne est l’un des quartiers de Paris où avait vécu le Père Anizan vers les années 1887. Charonne days existe depuis une dizaine d’années. Le but de Charonne days est de présenter aux jeunes la vocation Fils de la Charité à partir de la vie du Père Anizan dans ses rapports avec le peuple des quartiers populaires.

Cette année, l’équipe organisatrice n’a pas dérogé à la tradition. Mais, il faut se dire que Charonne days cette année a eu lieu dans des circonstances particulières, juste après les attentats du 13 novembre 2015 qui venaient d’avoir lieu à Paris.

Xavier Séclier fc

Xavier Séclier fc

En effet, du 14 au 15 novembre 2015, les jeunes venant de différentes paroisses Fils de la Charité de France se sont rassemblés à Issy-les-Moulineaux pour vivre le Charonne days 2015. Au total, on a compté 40 participants dont 29 jeunes de différentes tranches d’âge, 9 Fils de la Charité et deux membres de la fraternité Anizan. Charonne days de cette année avait pour thème : “Le prochain, et après ?”. Ce thème a été tiré de l’Evangile de Saint-Luc (Lc 10, 25-37).

“Le prochain, et après ?”

L’après-midi du samedi 14 novembre, les jeunes étaient repartis dans des groupes pour réfléchir sur le mot « prochain ». Les réponses des uns et des autres étaient bonnes.

2015_charonne_days_06_seclier

Xavier Séclier fc

Le soir du même jour nous avons assisté à des sketch présentés par les jeunes pour expliquer à travers des mimes et expressions le mot prochain. La soirée s’est terminée par un temps de prière dans la chapelle Jean Emile Anizan d’Issy-les-Moulineaux.

Dimanche, nous avons bénéficié de deux interventions sur le thème. André Rebré fc est parti de la Bible pour expliquer le mot prochain. Pour lui, le prochain n’est pas un mot vague, mais c’est une réalité concrète. Xavier Séclier fc, quant à lui, nous a parlé du prochain dans la conception du Père Anizan. Le prochain pour Anizan, c’est celui à qui il devait consacrer son temps, celui à qui il devait porter son aide. A la suite de ces deux interventions, nous avons vécu une belle célébration eucharistique chantée et animée par les jeunes.

Un temps spécial

2015_charonne_days_09_seclier

Xavier Séclier fc

Mes impressions, comme celles d’ailleurs de tous les participants sont bonnes. C’était ma première participation à Charonne days. J’ai aimé cette activité parce que ça m’a permis de comprendre la place qu’accordent les jeunes français à l’Eglise. Quoi que l’on dise, il y a quelques jeunes qui ont encore cette volonté de se donner à Dieu notamment à travers les mouvements-jeunes comme la JOC, les aumôneries etc.

Charonne days 2015

© Jacqueline Colas Cutrera

Je lisais la joie sur les visages des jeunes du fait qu’ils se soient rencontrés entre eux pour ce temps spécial et pour réfléchir sur un thème d’actualité où l’autre est parfois vu comme une menace. Réfléchir sur le prochain, à mon avis, leur a permis de revoir leurs manières de nouer les relations, la façon de regarder l’autre.

Qui dit prochain, dit semblable, dit compatriote, dit frère, dit sœur, dit l’autre que je dois accueillir, que je dois rencontrer malgré nos différences.

Darius Simanzondo fc

Album photos

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X