Une réflexion citoyenne sur les élections 2017 à La Chapelle-Saint-Luc

By 17 novembre 2016Pastorale
« Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique »

Une réflexion citoyenne sur les élections 2017 à La Chapelle-Saint-Luc

A l’invitation des membres de l’Equipe Pastorale Paroissiale de La Chapelle-Saint-Luc (10), vingt-cinq personnes ont participé, ce 15 novembre, à une soirée de réflexion et de partage sur les deux textes des Évêques de France pour se préparer aux élections de 2017.

Les textes

Une réflexion commune

Loin des polémiques et des crispations qui peuvent aujourd’hui traverser le débat politique, nous étions heureux de nous retrouver, mardi dernier à la Paroisse, autour du texte de quatre pages : “2017, année électorale : quelques éléments de réflexion”.

Xavier Séclier fc, en tant que curé de l’ensemble paroissial de La Chapelle-Saint-Luc et Les Noës, a introduit la soirée en établissant un peu le cadre. En effet, il était important que nos échanges ne virent pas à :

“Une soirée électorale où finalement personne ne s’écoute et où tout le monde veut convaincre l’autre sans l’écouter”.

Ce n’était pas non plus “un jeu de piste pour essayer de lire entre les lignes pour quel candidat les évêques nous demandaient de voter… “.

Mais cette soirée se voulait simplement un lieu de réflexion commune autour des enjeux de notre société. Réfléchir en mettant le doigt sur tel ou tel axe qui marque aujourd’hui notre société française.

Carte électorale

© Florence Sanyas

“Dans un monde qui change retrouver le sens du politique”

Nous avons partagé aussi sur l’introduction de “Dans un monde qui change retrouver le sens du politique” qui est un autre texte du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France aux habitants de notre pays.

Le père Xavier en a profité pour parler de la notion de conscience pour l’Eglise :

“Cette voix, qui ne cesse de le presser d’aimer et d’accomplir le bien et d’éviter le mal, au moment opportun résonne dans l’intimité de son cœur : “Fais ceci, évite cela”. (Gaudium et Spes n°16)

Puis nous avons pris, 1 heure 30 pour discuter, en petits groupes. Ce fut un moment plaisant où chacun s’écoutait, sans se couper la parole. Cela est à noter car ce n’est pas toujours le cas lorsque l’on parle de politique !

Une initiative à poursuivre

La soirée s’est terminée simplement, par la lecture de la conclusion du texte “Dans un monde qui change retrouver le sens du politique”. Et avec la proposition éventuelle de continuer la réflexion ensemble avec ceux qui seraient intéressés. A suivre donc…

Nous nous sommes quittés avec une prière à l’Esprit saint, pour qu’il nous éclaire et éclaire nos hommes et femmes politiques.

 

Un participant aux échanges

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X