Session des aumôniers des ports d’Afrique atlantique

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

Session des aumôniers des ports
d’Afrique atlantique à Abidjan

Du 5 au 10 avril 2016 s’est tenue la rencontre régionale annuelle des aumôniers des ports d’Afrique atlantique à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

L’Eglise aux cotés des travailleurs à la pêche

Une centaine de personnes ont pris part à ces assises, initiées par le Célestin Ikomba fc (coordonnateur régional avec l’appui du Saint Siège), le Cardinal Jean-Pierre Kutwan, Mgr Raymond Ahoua (évêque de Grand Bassam et promoteur de l’Apostolat de la mer) et de l’Apostolat de la Mer d’Abidjan, au Seamen’s club d’Abidjan. Cette session a vu la participation des aumôniers des ports et de délégations de plusieurs pays : Maroc, Ghana, Togo, Benin, Gabon, Cameroun et Côte d’ivoire (Abidjan, San Pedro et Grand Bassam).

Le séminaire avait pour thème principal : “l’Eglise aux cotés des travailleurs à la pêche”. D’autres sujets ont aidé à renforcer les capacités et à perfectionner la connaissance de l’Apostolat de la mer chez les participants.

Il s’agissait notamment de partages d’expériences entre aumôniers de la pastorale maritime et portuaire de l’Eglise catholique, de l’organisation et l’animation des aumôneries de l’apostolat de la mer ou des ports, de la connaissance de l’environnement portuaire africain et de la pêche, des conventions maritimes et le travail des syndicats. Chaque thème était animé par un expert.

 

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Un programme passionnant

La cérémonie d’ouverture, le 6 avril, a démarré par une prière en lien avec le travail maritime et agrémentée par un film documentaire sur les activités de l’Apostolat de la Mer.

D’illustres personnalités religieuses et civiles étaient présentes dont Mgr Ahoua, le père Félicien Adje (chancelier représentant le Cardinal Jean-Pierre Kutwan) ainsi que Moïse N’Guetta fc (curé de la paroisse Saint-Antoine et Responsable des Fils de la Charité en Côte d’Ivoire), sans oublier Célestin Ikomba fc (Coordonnateur Régional).

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Il faut noter également la présence des autorités portuaires et maritimes comme les représentants du directeur général du Port d’Abidjan ; du port de San Pedro et du directeur des gens de Mer. A ces personnalités, il faut ajouter les syndicats comme ITF, SYMAPECI et les invités du milieu maritime.

Le lendemain, les aumôniers et les différentes délégations ont échangé avec le Cardinal Jean-Pierre Kutwan, archevêque d’Abidjan. Il faut retenir l’encouragement de l’Archevêque, son appel aux aumôniers et à ceux qui en ont la responsabilité pour faire connaitre l’Apostolat de la Mer auprès de tous les fidèles. Notons aussi l’admiration du Cardinal pour le travail du Père Célestin dans ce domaine.

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Le vendredi 8 avril 2016 était réservée aux présentations des conventions maritimes, l’intervention des syndicats des gens de Mer et à la célébration avec les travailleurs de la zone portuaire. Deux conventions ont retenu l’attention : la convention sur le travail maritime MLC 2006 et la Convention sur le travail à la pêche C188.

Trois syndicats des gens de Mer ont pris la parole: l’ITF-ST (Syndicat des Ouvriers du transport- Comité Gens de Mer), le SYMAPECI (Syndicat des marins à la Pêche de Côte d’Ivoire) et la FENACOPECI (Fédération nationale des coopératives des pêcheurs de Côte d’Ivoire).

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Le samedi 9 avril, les aumôniers ont travaillé sur les idées émergentes de toutes les rencontres afin de préparer le document final et les recommandations.

Dans l’après-midi, une visite a eu lieu à Bassam pour se recueillir et déposer une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes de l’attaque terroriste de grand Bassam survenue le 13 mars 2016, au bord de l’océan atlantique.

La clôture est intervenue le dimanche 10 avril à la Paroisse Saint Antoine de Padoue, par une messe présidée par Monseigneur Raymond Ahoua (Président de la commission épiscopale Migrants, Apostolat de la Mer et tourisme), avec des textes de la pêche miraculeuse qui collait bien au thème du séminaire.

Cette célébration était diffusée directement sur la Radio Espoir, une des radios qui avec la radio catholique nationale diffusent toutes les activités concernant la pastorale maritime et migratoire.

Session des Aumôniers de la mer, à Abidjan, avril 2016

© Célestin Ikomba fc

Qu’est-ce que l’Apostolat de la mer ?

Pour rappel, il faut savoir que l’Apostolat de la mer est la mission et l’institution officielle de l’Eglise Catholique qui témoigne de la présence de l’Eglise dans les ports, les bateaux, en mer, dans les villages de pêcheurs, dans les écoles maritimes, dans les centres des marins.

Il vise en premier les marins et s’étend à tous les travailleurs des métiers maritimes, portuaires et leurs familles.

Ses attributions sont : l’apostolat, évangélisation, liturgie, vie spirituelle, actions sociales pour la justice et la paix, formation, Caritas dans le monde maritime et portuaire.

Tous les participants ont apprécié l’organisation, le contenu et la qualité des interventions. Ils se souviendront toujours qu’ils ont beaucoup appris durant ces jours. Nous adressons nos félicitations aux organisateurs pour leur professionnalisme qui nous a valu la réussite de cette rencontre. Les actes et le document final seront publiés ultérieurement.

Pour l’Apostolat de la Mer Abidjan,
Le Secrétariat en collaboration avec la Commission Presse et Communication

 

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X