50 jeunes réunis sur le Bouddhisme

Le Centre Saint-Paul des Fils de la Charité à Issy-les-Moulineaux a accueilli 50 jeunes venant de différents pays pour un séminaire sur le Bouddhisme durant tout le mois de juillet.

Reportage et photos Inma Gutiérrez-Feliz.

Séminaire sur le Bouddhisme juillet 2019 Etudiants UBC © Inma Gutiérrez-Feliz

Séminaire organisé par l’INALCO  et The University of British Columbia

Dans le cadre d’un programme international et intensif sur les différents aspects du Bouddhisme, ce projet a été organisé par L’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) de Paris en partenariat avec The University of British Columbia (Canada) du 6 au 24 juillet 2019.

L’Institut national des langues et civilisations orientales

L'INALCO, dit Langues O'4(prononcer Langzo), est un établissement français d’enseignement supérieur et de recherche chargé d’enseigner les langues et civilisations autres que celles originaires d’Europe occidentale.
(Source Wikipédia)

The University of British Columbia

L'Université de la Colombie-Britannique, fondée à Vancouver en 1908, est l'une des universités les plus prestigieuses d'Amérique du Nord, et compte parmi les meilleures universités au monde.
(Source Wikipedia)

Séminaire avec l’INALCO et The University of British Columbializ
Séminaire avec l’INALCO et The University of British Columbializ
Séminaire avec l’INALCO et The University of British Columbializ

Le programme a réuni un groupe de jeunes exceptionnels de différentes nationalités. Les conférences et séminaires se sont déroulés dans la maison des Fils de la Charité à Issy-les-Moulineaux.

Le Bouddhisme

Le bouddhisme n'est pas à proprement parler une religion, car il n'y a pas de lien entre l'homme et un dieu. Les bouddhistes parlent, non pas de philosophie, mais de «voie» sur laquelle ils cheminent pour se «libérer» de leur condition humaine expérimentée comme insatisfaisante.
(Source Croire.com)

Et aussi sur ce thème :

  • La méditation bouddhiste cultive un sentiment d’urgence : Contrairement à sa version occidentale récente, la méditation bouddhiste ne suscite ni paix ni sérénité mais un sentiment d’urgence à libérer sa vie de la souffrance et de l’imperfection, résume Marion Dapsance, auteure de “Qu’ont-ils fait du bouddhisme  ?” (Bayard éditions)
  • Cultivons notre bienveillance ! : La bonté est-elle réservée aux naïfs ? Dans son Plaidoyer pour l’altruisme, le moine bouddhiste Matthieu Ricard montre qu’elle est beaucoup plus répandue, et beaucoup plus efficace, que nous ne le croyons
  • Qu’est-ce que le Nirvana  ? : Né dans l’hindouisme, le nirvana est un concept clé. Mais la manière d’accéder à ce but ultime varie selon les traditions bouddhistes.
  • Qu’est-ce que le bouddhisme à l’occidentale  ? : Il a été introduit en Occident dans les années 1840. Il est devenu une philosophie porteuse de renouveau et de transformation de la société, explique Marion Dapsance.
  • Le bouddhisme : quel attrait pour les Français ? : Pour quelles raisons un nombre important de Français (et d’Occidentaux) s’intéressent au bouddhisme aujourd’hui. Réponse de Dennis Gira, théologien, spécialiste du bouddhisme.

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X