Skip to main content

Publié le : 8 avril 2022 , Auteur : Robert Jourfier fc , Crédit photos : Sant'Egidio, Paroisse Saint-Merry de Paris, KTO TV

En marche vers Pâques 2022, la Bible en main

Ce week-end nous rentrons dans la Semaine Sainte avec la célébration des Rameaux. Robert Jourfier, religieux-prêtre à la paroisse Sainte-Hélène de Paris nous entraîne à réfléchir sur le chemin de la réalisation de l’Écriture.

I. Il fallait, selon les écritures

« Je vous l’avais dit : il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse et les psaumes. »

Il faut, il fallait. Jésus avait déjà dit cela aux deux disciples sur le chemin d’Emmaüs ce qui lui est arrivé était une nécessité intérieure, quelque chose qui s’imposait à lui au plus profond de son cœur. Et c’était lié aux Ecritures, sa prière, sa méditation des écritures.

C’est à la fin qu’on comprend

Voici des années je travaillais dans la maçonnerie et nous allions régulièrement déverser nos camions de démolition dans un immense enclos. J’ai su que nous étions en train d’agrandir le parc de la Courneuve. Moi je ne voyais qu’une vaste décharge, un chaos de gravats. Pourtant des architectes paysagistes, et même le gardien qui dirigeait les camions savaient ce qu’ils faisaient. Ils voyaient déjà là des collines, un lac, une prairie. Moi j’ai dû attendre que tout soit fini et planté pour comprendre la cohérence et la beauté de ce projet

Dieu ressemble à cet architecte

Son œuvre c’est le salut de l’humanité. Mais il a fallu que Jésus vienne pour que nous puissions comprendre la beauté de son projet. Un “projet bienveillant en notre faveur dit St Paul, réunir l’univers dans le Christ (Éphésiens 1,9-10)”. Il a conduit ce chantiers patiemment au long des siècles. Il a fait appel aux nombreux collaborateurs dont parle la Bible : Adam, Noé, Abraham, Moïse, les prophètes, Marie … et le peuple choisi tout entier. Il y a eu des hauts et des bas et parfois des reculs parce que les partenaires n’étaient pas toujours à la hauteur. Mais lorsque Jésus est venu, nous avons compris le projet de Dieu et sa longue patience pour le réaliser.

Pourquoi Jésus disait "il fallait"

Pour nous entraîner tous dans la résurrection et la vie éternelle que Dieu veut nous donner, il fallait que Jésus affronte la mort et la traverse. Pour nous apprendre à vivre d’amour et de pardon comme Dieu lui-même, il fallait que Jésus traverse la haine et en soit vainqueur. Pour faire de nous des enfants de Dieu, il fallait que Jésus marche en tête. Jésus a accompli les écritures parce qu’il est entré corps et âme dans le projet de Dieu. Le chantier n’est pas terminé. Nous en sommes aux finitions et Dieu compte aussi sur nous.

Robert Jourfier fc

II. Prière des témoins de la foi des XXème et XXIème siècles

La Communauté Sant’Egidio et la paroisse Saint-Merry donnent rendez-vous, lundi 11 avril 2022, à 20 heures, pour prier avec les témoins de la foi du XXème et du XXI ème siècles.

“A la croisée des périphéries géographiques et existentielles, Saint-Merry doit être un port où chacun peut se reposer, penser et réfléchir aux personnes qui lui sont chères, à la paix… Ici, les portes sont grandes ouvertes”. Philippe Perraud, le nouveau curé de Saint-Merry (IVe), le 2 novembre 2021 au Journal Le Parisien

III. Conférences de carême de Notre-Dame de Paris

Chaque dimanche pendant le temps de Carême 2022  lieu une conférence à 16h30, une prière à 17h15, les vêpres à 17h45, la messe à 18h30 à Saint-Germain l’Auxerrois. Les conférences sont données par Mgr Jean-Louis Bruguès op, archevêque et évêque émérite d’Angers, théologien.

Diffusion en direct à 16h30 sur France Culture ; en différé, à 17h30 sur KTO télévision et à 19h45 sur Radio Notre Dame.

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X