Le témoignage d’Etienne de Souza

Mgr Michel Pansard a ordonné Etienne de Souza (prêtre), Richard Adalim (diacre) et Michael Jayson Abao (diacre) le 23 juin 2019 à Grigny, en Essonne. Etienne témoigne.

Ordination sacerdotale d'Etienne de Souza par Mgr Michel Pansard le 23 juin 2019
Jacques Baudet, Etienne de Souza, Darius Simanzondo

Dieu a parlé à son peuple

L’ordination presbytérale en compagnie de mes deux frères diacres a bien entendu été un moment émouvant.

Par-delà les mots de félicitations, les demandes de bénédiction, l’expression de la fierté des gens, j’ai vécu ce moment de joie et de communion comme un moment où Dieu cherchait à dire quelque chose à son peuple.

Une occasion d’espérance

Sans doute a-t-il voulu faire de cette ordination, au même titre que d’autres, une occasion d’espérance.

J’ai également pensé à tous ceux qui auraient voulu venir, mais ne l’ont pas pu, à cause de leur emploi du temps, d’examens imminents ou qui au contraire ont pris sur leur temps au milieu de tout cela.

Dans les profondeurs de l'humanité

Cela m’a fait penser à la venue de Jésus au monde. Lorsque Jésus est né, «il [a pénétré] dans les bas-fonds» (St Léon le Grand), c’est-à-dire qu’il est descendu dans les profondeurs de l’humanité, les bergers en train de garder les troupeaux, Joseph et Marie qui ne trouvaient pas de logement, la peur et la cruauté d’Hérode, la foi et l’émerveillement des mages…

Cela a été un moment fort pour les gens de Grigny, qu’ils aient pu y assister ou non, et j’ose vraiment espérer que cette joie d’une journée s’inscrive dans la succession de joies qui viendront au cours des prochaines années, provoquées par les rencontres de chacun avec le Christ.

Dans cette vidéo de 2016, Etienne nous témoigne ses vœux perpétuels. Une comparaison intéressante à voir et à lire.

X