Skip to main content

Publié le : 7 avril 2022 , Auteur : Jacques Baudet fc , Crédit photos : Albin Michel

Marianne face aux faussaires

de Fatou Diome

Depuis un an, les Fils de la Charité nous livrent leurs coups de cœur littéraires. En ce mois d’avril 2022 d’élections présidentielles, Jacques Baudet fc nous présente cet ouvrage de Fatou Diome.

Coup de coeur

“Vivant en France depuis 1994, française depuis 2002, j’ai constaté l’évolution du discours politique qui n’a cessé de dériver, jusqu’à la cristallisation actuelle autour de l’identité. Pour la binationale que je suis, construite par les valeurs humanistes, la tristesse va crescendo. Bien que consciente de mon impuissance, j’ai la faiblesse de ne pouvoir être indifférente aux voix qui s’élèvent, prônant la haine”.  Fatou Diome

Monopolisation du débat politique

Dans cet essai émouvant et personnel, Fatou Diome renvoie dos à dos les identitaires étriqués et les opportunistes victimaires, qui monopolisent le débat politique. Elle défend Marianne contre les faussaires des deux camps et dessine une France ouverte, laïque, lucide et généreuse, celle qui lui donne envie de se sentir française et sénégalaise.

Fatou Diome, romancière

Romancière Fatou Diome s’est fait connaître en 2003 avec « Le Ventre de l’Atlantique », grand succès traduit en une vingtaine de langues. Plus récemment, elle a publié aux éditions Albin Michel un roman, « Les Veilleurs de Sangomar », et un recueil de nouvelles, « De quoi aimer vivre ». Elle est aussi l’auteure de plusieurs essais dont en 2017 « Marianne porte plainte ! », auquel ce texte « Marianne face aux faussaires » fait écho.

Les loups et les faux bergers

L’énumération des chapitres donne à voir avec clarté le contenu de cet ouvrage : la montée de l’obsession identitaire ; dans ce chapitre elle publie quelques-unes des lettres d’injures, non signée, pendant la campagne de 2017. Puis elle décrit ce couple infernal que sont les loups et les faux bergers. Puis un détour par une réflexion sur la laïcité, liberté d’expression, contorsions, par où Marianne a mal aux articulations. L’auteure demande à Marianne de lui dessiner la France d’aujourd’hui. Avant de conclure, la voici avec l’arche de Noé et la Solidarité transnationale.

"Seul le savoir dessille les yeux"

La conclusion est toute centrée sur l’éducation, article 1 de son message. En voici des extraits.

« L’éducation c’est le premier respect, la première générosité qu’une société doit à ses enfants, sous peine de ne jamais réussir à les distinguer des loups ! Seul le savoir dessille les yeux, libère les êtres de leurs tiroirs identitaires, leur permet de vivre humains et de se reconnaître mutuellement frères. L’éducation, encore et toujours ! Si quelqu’un tient une autre solution aux conflits récurrents dans nos sociétés, qu’il veuille bien diffuser son secret ; et nous vénérerons en lui un prophète ».

Deux pages plus loin, elle affirme : « Je tiens l’éducation pour le meilleur des passeports, car, en révélant la personne à elle-même, elle lui ouvre la voie vers les autres. Préambule à toute solution, elle est le remède par excellence aux maux de la société. Qu’elle soit toujours généreusement partagée. »

"Marianne face aux faussaires" par Fatou Diome, mars 2022, Albin Michel

« Ces dernières années, le nombre de gens qui rejoignent les loups dans les fourrés n’a cessé de croître ; et certains l’ont fait après de hautes études. Il y a pire que l’ignorance : le déni parfaitement conscient ! Nous sommes donc obligés d’admettre que l’instruction ne préserve pas toujours des mécanismes de haine, surtout lorsque la peur de l’autre s’est enracinée dans l’environnement familial. Pour déprimant que soit ce constat, notre pari demeure inchangé. L’éducation ! Au lieu de nous décourager, la massification des obscurantistes nous confirme que la moindre bougie est plus que jamais nécessaire. »

Un livre témoignage, d’une actualité brûlante, magnifiquement écrit et qui fait du bien.
Jacques Baudet fc

« Marianne face aux faussaires » Peut-on devenir français ? Albin Michel
185 pages Prix 14 €. Essai – Mars 2022

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X