Les fruits d’une retraite spirituelle

2015 06 Retraite Sainte Hélène 01

Les fruits du week-end
de la retraite paroissiale

Trente trois personnes s’étaient réservées, deux jours de juin, pour puiser à la source de la spiritualité apostolique du Père Anizan, dans la prière, la réflexion, le partage et le silence. Alain Ollivier fc raconte ce temps fort et le plan d’action qui va en découler.

 

De toute éternité2015 06 Retraite Sainte Hélène 02

Dieu fut bien bon de nous donner un temps merveilleux et de nous  accueillir dans ce lieu magnifique de Loisy qui donnait l’impression d’être loin de Paris dans un environnement de paix. Il nous a donné  de nous reconnaître aimés comme l’exprime si bien cette prière du Père Anizan :

« Si petits que nous soyons, Dieu, de toute éternité, a pensé à nous, nous a conçus, je dirai, pour bien exprimer ma pensée, nous a inventés. A l’heure qu’Il a fixée, Il nous a créés avec toutes nos facultés, dans le milieu préparé pour nous, nous comblant, dès la première heure, d’une profusion de biens non seulement nécessaires ou simplement utiles mais agréables. »

Puiser à la source

Le guide de cette retraite était en effet Jean Emile Anizan, le fondateur des Fils de la Charité. Le Père Michel l’a fait découvrir en trois étapes : “Comment a-t-il été appelé ?”, “Comment a-t-il vécu sa passion pour le Peuple ?” et “Comment a-t-il vécu la compassion?”. Ces interventions étaient suivies d’un temps personnel et d’un temps de partage en petits carrefours.

Une action fructueuse2015 06 Retraite Sainte Hélène 04

En fin de week-end le groupe a tenu à partager avec toute la communauté ses découvertes, les désirs et appels qu’il pensait devoir transmettre :

  • Nous sommes tous appelés à avoir un regard bienveillant qui prend son temps, s’attendrit et donne de la joie. Nous sommes appelés à une attention aux personnes, un accueil pour que chacun trouve sa place. Accueillir par  un sourire pour qu’aucun ne se sente étranger. Il nous faut nous guérir du réflexe de rejet et de jugement.

 

  • Pour y arriver il faut s’imbiber de chaque parole qui sort de la bouche de Jésus, nous laisser imprégner par son regard afin qu’Il nous donne son regard qui divinise, qui nous permet de voir le Christ en chaque personne. Il nous faut laisser le Christ toucher notre cœur.

2015 06 Retraite Sainte Hélène 03

  • Le groupe lance une invitation pour que la communauté redouble les moments de ressourcement, organise des débats sur les grandes questions, continue des liturgies pleines d’humanité. Qu’elle sache accueillir les nouveaux arrivants. Pourquoi ne pas aller au fond de l’église après la communion pour pouvoir les saluer ? Les besoins de la communauté sont immenses. Il nous faut appeler, ne pas penser que c’est seulement la mission des prêtres mais que c’est aussi celle de tous.

Ces mots du Père Anizan nous semble bien résumer le message que nous voulons transmettre :

“Pourquoi n’entreprendrions-nous pas, chacun dans notre milieu, une campagne de charité ? Que d’âmes s’ouvriraient à cette perspective d’exercer la charité ? Elles ne savent pas, elles n’y pensent pas, elles le feraient avec joie, mais il leur faut des excitants et des guides… Mais  souvent, il n’y a personne pour les faire surgir, pour leur donner une occasion de se manifester et de développer. Ce devrait être une de nos préoccupations. Et il ne suffit pas de jeter autour de nous les semences de charité, il faut prier Dieu de les répandre dans le monde”.

 

Alain Ollivier fc, curé de la paroisse Sainte-Hélène

Lire aussi :

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X