Coronavirus (COVID-19) : Echos de Pâques et chroniques à Valenciennes

La moitié de la planète en confinement depuis fin mars 2020. Pour lutter contre la pandémie les gouvernements ont pris des mesures de confinements.

Les religieux, partout dans le monde, sont aussi tenus de respecter ces mesures restrictives.  Ils témoignent de leur manière de le vivre et de leur action.

Vidéoconférence, méditation et vidéo à Valenciennes

Frédéric Tonquedec fc, Bernard Deshoulières fc et René Lelièvre fc sont religieux prêtres à Valenciennes. Frédéric et Bernard œuvrent notamment sur la paroisse Saint-Vincent-de-Paul tandis que René est sur le quartier de Chasse Royale.

1. Nouveautés et nouvelles

Une messe en direct sur internet

En la fête de la Divine miséricorde, ce dimanche 19 avril, nous étions invités à célébrer l’Eucharistie dans notre église du Sacré Cœur du Faubourg de Paris, en présence d’une petite dizaine de laïcs pour la technique pour la vidéo et l’animation.
Cette messe était retransmise en direct via internet pour les personnes munies d’un ordinateur.
Nous étions très heureux de nous retrouver en petit groupe, et suffisamment éloignés les uns des autres…précautions obligent.
Témoin de cette matinée, cette photo des tous les « acteurs » de cette messe, où il ne manque que René resté confiné à sa demande.

Messe du 19 avril 2020 au Sacré Cœur, rue du Faubourg de Paris à Valenciennes

Rencontre en vidéoconférence

Nous avons réalisé une rencontre de l’EAP via la vidéoconférence (une première), et nous avons décidé de renouveler cette expérience dès lundi prochain (le 27 avril par vidéo).

Réflexion et méditation

Parmi les décisions prises, nous diffuserons deux fois par semaine des pistes de réflexion et méditation pour chaque dimanche, et nous ferons « remonter » les réactions des membres de la communauté.

A nos stylos

Enfin, le vicaire général nous invite à écrire ce que l’on vit à la fois positivement, mais aussi dans la douleur, cette période de confinement. Nous attendons avec impatience les réactions des uns et des autres.

Frédéric Tonquédec fc, le 21 avril 2020

2. Les jeux de mots de René en vidéo

René Lelièvre fc enregistre une vidéo deux fois par semaine une chronique en lien avec le centre Georges Dehove du quartier où il habite. Les vidéos sont sur la chaîne Youtube du centre social (des mini-vidéos d’une minute sur la chaîne Youtube des Fils de la Charité).

La chronique Youtube de René Lelièvre

3. Réappropriation du "dedans"

Réappropriation du “dedans”

Je viens de lire dans La Croix ces quelques mots d’Isabelle Autissier, première femme navigatrice à avoir effectué le tour du monde en solitaire. Elle nous invite à puiser en nous des ressources insoupçonnées :

“Dans ce monde où nous sommes habitués au “tout, tout de suite”»au point que cela nous apparaît la norme, l’entrave paraît insupportable … Ce rétrécissement du “dehors” favorise la réappropriation du “dedans”.

Un oratoire pour se recueillir

Personnellement je suis interpellé par cette réflexion ! Alors que nous apprenons le prolongement de notre confinement, mesurant bien comme cela peut être difficile à vivre pour certains et certaines, en maison de retraite, en famille dans un petit appartement, avec les enfants et tant d’autres situation, je me sens renvoyé à creuser ce « dedans ».

J’en ai la possibilité : les lieux et l’espace de recueillement sont là pour m’y aider.

Avec Frédéric nous disposons d’un oratoire (la photo ci-jointe) où nous nous recueillons deux fois par jour en union avec vous tous.

Coin prière presbytère de Valenciennes 2020

Les visages qui défilent

Ce « dedans » d’un oratoire m’invite à vivre une autre « dedans », au plus intime de moi-même aurait dit Saint Augustin. Car « au-dedans », c’est Lui, le Christ ressuscité qui est vivant. Si vous saviez le nombre de visages, de situations qui défilent en moi. Chaque fois je lui dis : « je te les confie, c’est toi qui les aime, regarde ce qu’ils vivent ». Que puis-je faire sinon lui parler de vous ? Alors toutes ces pages d’évangile que nous lisons chaque jour me redisent cette présence de l’Autre et des autres.

C’est « par Lui » que nous allons vers son Père, c’est « avec Lui » que nous cheminons dans le retrait de nos maisons mais tellement désireux de vous revoir et « en Lui » qui nous aimés jusqu’au bout.

Des relations à approfondir

Voilà que nous sommes invités à entrer en espérance. Quel défi alors que nous sommes noyés dans un flot de paroles, de commentaires, de critiques au point que nous ne savons plus que penser et que dire. Cet immense non-sens peut avoir du sens. En travaillant sur nous-mêmes, sur nos relations humaines et sur cette relation que nous pouvons encore plus approfondir avec notre Dieu n’est-ce pas notre manière d’être réponse à toutes ces questions ?

Que le Dieu de l’espérance soit toujours avec nous.

Bernard Deshoulières, le 14 avril 2020

A voir aussi

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X