Coronavirus (COVID-19) : Laissons-nous regarder même si le pèlerinage Lourdes Cancer Espérance est annulé cette année

Pour lutter contre la propagation du Covid-19 de nombreux pays ont été mis à l’arrêt. En fonction de la situation sanitaire locale chacun adopte son plan de déconfinement.

Les religieux partout dans le monde, sont aussi tenus de rester vigilant et de respecter les gestes barrières.  Ils témoignent de leur action en ce temps de crise planétaire.

“Le regard de Marie transmet celui de son Fils, notre propre regard transmet à sa manière le regard de Jésus”

50 ans de sacerdoce de Bernard Deshoulières fc

Le Pèlerinage “Lourdes Cancer Espérance” prévu chaque année en septembre est annulé cette année à cause de la pandémie.

Bernard Deshoulières, religieux prêtres à Valenciennes et aumônier du pèlerinage dans le diocèse de Cambrai encourage les personnes malades et leurs famille à être pèlerin malgré tout.

Etre "Pèlerin" pour sortir de la peur

Nous venons de recevoir ce message de notre présidente, Marie Claude Aizpurua, annonçant que le pèlerinage n’aurait pas lieu en septembre. Personnellement je n’en ai pas été surpris, d’autant moins que nous avions décidé, après vous avoir consulté, que, de toute façon, nous n’y participerions pas.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître je vous invite à être “pèlerins” alors que nous sommes encore en plein confinement. “Pèlerins” parce qu’il faut nous aider à sortir de cette peur qui nous confine sur nous mêmes. La peur s’explique bien sûr mais elle ne peut-être une bonne chose ni pour nous ni pour notre entourage. Vouloir sortir de cette peur n’est pas une façon de fermer les yeux sur une réalité et ne pas appliquer les principes de précaution préconisés. C’est une démarche pour porter notre regard en avant. Ainsi nous sommes invités à vivre le message de Bernadette affrontant toutes les difficultés engendrées par l’apparition de “La Dame”.

Dans notre "livret vert" de l'année dernière

regard par Free-Photos de Pixabay

La Vierge nous regarde

« C’est parce que j’étais la plus ignorante, la plus pauvre, que la Vierge m’a choisie »

Et oui ! Chère Bernadette tu nous rappelles que la Vierge nous regarde comme elle t’a regardée. Elle nous regarde tels que nous sommes, dans la pauvreté de nos peurs, de nos états de santé, de notre vulnérabilité, de notre confinement. Tout commence dans ce regard silencieux. Prenons le temps de nous laisser regarder, sans mots, en silence. Le regard de Marie a été ressenti par Bernadette comme un regard qui la considérait comme quelqu’un, elle qui était méprisée de son entourage. Elle était aimée pour elle-même. Aujourd’hui Marie nous transmet un regard de Dieu sur nous-mêmes. Il nous aime pour ce que nous sommes à ce jour. Laissons-nous regardés et aimés.

Le regard de Marie transmet celui de son Fils

« Nous avons tous quelque chose à donner, même si nous sommes appauvris » nous disait le Dr Anne Favre en ouverture de la célébration du mercredi.

Oh que oui nous avons quelque chose à donner ! Notre écoute de l’autre, nos coups de téléphone, nos services rendus…et notre prière.

Le regard de Marie transmet celui de son Fils, notre propre regard transmet à sa manière le regard de Jésus.

Relisons-le dans nos évangiles en étant attentifs à ce regard qu’il portait sur ceux qu’il rencontrait. Comment ne pas penser à ce regard qu’il a posé sur Pierre qui venait de renier par trois fois. « Oh ce regard » chantons-nous !

Lourdes par lecreusois de Pixabay
chaussues par Harald Matern de Pixabay

Nous sommes invités à la Rencontre

Je terminerais par cette demande de la Ste Vierge à Bernadette :

« Allez à la source, boire et vous y laver »

Rappelons-nous ! Au début, la source c’était de la boue et Bernadette s’est lavée avec cette boue. La boue de notre humanité, de ces choses que nous réprouvons à ce jour. Ces comportements égoïstes, ces paroles malveillantes, ces impatiences. Rien de bien noble.

Nous aimons aller aux piscines, c’est bien symbolique. Nous aimons passer sur nos visages cette eau de Lourdes et la boire. Bien au-delà de gestes qui pourraient paraître superstitieux, nous savons bien que c’est l’eau vivre dont parlait Jésus avec la Samaritaine alors qu’il lui demandait à boire au puits de Jacob.

Si aujourd’hui, dans la situation où nous sommes, Jésus s’adresse à nous, c’est bien parce qu’Il nous invite à la Rencontre.

Laissons-nous regarder.

Bernard Deshoulières fc, le 28 avril 2020

source par Manuel Darío Fuentes Hernández de Pixabay
Lourdes par Manfred Zajac de Pixabay

2. L’association "Lourdes Cancer Espérance"

Suivre l’association Lourdes Cancer espérance

3. Les activités du sanctuaire de Lourdes

sanctuaire de lourdes web

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X