Au cœur de cette pandémie que de gestes, de prières, de Charité avec le Christ ressuscité

La moitié de la planète en confinement depuis fin mars 2020. Pour lutter contre la pandémie les gouvernements ont pris des mesures de confinements.

Les religieux, partout dans le monde, sont aussi tenus de respecter ces mesures restrictives.  Ils témoignent de leur manière de le vivre et de leur action.

L’équipe confinée de la Cité Saint-Pierre fête Pâques en pensant à nous

Pâques 2020 à La Cité Saint Pierre de Lourdes
Pâques 2020 à La Cité Saint Pierre de Lourdes, Darius Simandondo, Jean Ménétrier, Roger Mimiague

Christ est ressuscité ! Alléluia !

Jean Ménétrier à Lourdes

Jean Ménétrier fc

Pourquoi Marie n'intervient-elle pas ?

Voilà plus d’un mois que nous sommes confinés, enfermés, une pandémie menace l’espèce humaine ; tout ce qu’on avait prévu tombe à l’eau !

« Ô 2020, Tu étais une année très attendue, mais en vain, tous nos projets sont tombés dans le ravin… »

Ce virus fait des ravages au point de nous faire douter : M. d’Italie nous écrivait :

« Face aux nombreuses victimes que le virus continue de causer, au point qu’il y a des villages sur nos terres qui n’ont plus de place dans les cimetières, où êtes-vous, DIEU? »… « Que voulez-vous communiquer avec le vide que nous observons depuis plusieurs jours, semaines?
Pourquoi la Vierge n’intervient-elle pas pour ramener les malades, ses enfants? »

Certains nous rendent la vie possible, plus forte

Des amis, des bénévoles sont touchés par la maladie, certains sont décédés.
Tout semble perdu.

Sauf que, tout près, et partout, quelque chose ne cesse de vivre et de revivre !

Quelque chose de fort que rien n’arrête, le P. Rodhain nous le rappelle :

“Ce regard lumineux qui sait regarder, deviner, reconnaître le frère, c’est un don incroyable et secret de Dieu lui-même. C’est une grâce liée à la vie divine… Présence du Seigneur dans le prochain, alors même que celui-ci est à cent lieues de s’en douter.
Prenez la définition la plus rigoureuse de la Charité. Pesez les mots avec la plus juste balance. Analysez, mesurez, vérifiez. Et finalement, vous vous retrouverez tout aussi déconcerté que ces scientifiques cherchant avec un microscope, à définir le sourire d’un enfant !
La Charité rejoint la Trinité. C’est une participation à la vie-même du Seigneur. Il n’est pas possible d’y toucher, sans frôler la grâce.
La foi se terminera. L’espérance aura une fin, mais la Charité demeurera éternellement. La Charité est un feu dévorant allumé au cœur même du Christ. Le témoignage du Christ a été rendu visible, perceptible par l’amour visible, perceptible des chrétiens. Ils s’aimaient, ils s’aidaient, ils s’entraidaient, ils se portaient secours.”

La présence de Dieu dans le prochain

Jésus Ressuscité, c’est la Charité dans le cœur des hommes, Jean Rodhain disait encore:

“J’ai trouvé la joie du jour où j’ai moins pensé à moi. Je tourne en rond dans la prison de mes ennuis personnels. Une visite par semaine à un handicapé physique, une visite par moi à la prison. Je découvre un monde, j’apprends le courage des autres. Ils ont ouvert des fenêtres dans mes mesquines murailles, le soleil est entré.”

Combien de bénévoles n’ont-ils pas fait cette belle expérience et sont devenus des témoins de Jésus Vivant !

Jésus ressuscité ce sont tous ces liens entre nous qui s’ajustent, qui se révèlent aussi porteurs de fraternité.

Allons dire que la mort est vaincue, que la Vie est une source de Joie quand on sait sortir de nos mauvaises pensées, pour écouter la Charité lutter, guérir et sauver, transformer le monde ! Laissons-nous entraîner, tout est possible, rien ne s’arrête : prier, téléphoner, aider, coudre, écrire…. Christ est ressuscité ! Alléluia !

Jean Ménétrier fc

Poème : La lettre C

Darius Simanzondo Manzar portrait

Darius Simanzondo fc

Qui aurait pensé que C serait la lettre qui allait détruire cette année 2020 et nous gâcher la vie ? A partir de cette question, j’ai eu l’intuition de rédiger un deuxième Poème. LA LETTRE « C » : C’est le deuxième Poème

C : -Coronavirus, autrement appelé
C : – Covid-19, tous les jours on nous annonce des
C : – Cas,
C : – Confirmés et ça nous met tous en
C : – Colère. Pire chacun doit porter un
C- Cache-nez, pour éviter les
C : – Contaminations. Dans plusieurs pays, on a imposé de
C : – Couvre-feu. Beaucoup de nos
C : – Concitoyens sont aujourd’hui au
C : – Cimetière. Aujourd’hui, le seul remède possible reste la
C : – Chloroquine. Cette Pandémie, bizarrement nous vient de la
C : – Chine. Alors, notre unique sauveur reste le
C- Christ.

 Darius Simanzondo Manzar fc

Cité Saint Pierre à Lourdes paysage

J’ai envie de vous dire

  • Verstraeten dit :

    Bonsoir à vous les précieux prêtres de la Cité
    Bravo Darius pour ce très joli Poème
    J’ai hâte de vous revoir signe d’une amélioration de ce Covid 19
    A très bientôt

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X