Correspondance du père Anizan

Correspondance

Quelque 2 000 lettres rédigées par le fondateur des Fils de la Charité ont été regroupées dans
son fonds personnel, au début des années 1950, en vue de la préparation du procès pour sa
béatification. Ces lettres permettent de découvrir l’homme Anizan, sa vitalité, son attention aux
autres, sa façon concrète de vivre sa spiritualité. Cette correspondance de Jean-Emile Anizan a été
éditée en 9 tomes, couvrant la période 1871-1928. Au début du premier tome, on peut trouver les
règles de transcription choisies pour cette édition, ainsi qu’une chronologie permettant de situer les
écrits dans leur contexte historique.

Édition réalisée par Pierre Leclerc, ancien archiviste des Fils de la Charité, et Jacques et Danielle
Kientzel, anciens bénévoles au service d’archives.

Tome 1 (1871-1894).
Tome 4 (1907-1913).
Tome 7 (1916-1920).
Tome 2 (1894-1900).
Tome 5 (1913-1914).
Tome 8 (1921-1924).
Tome 3 (1901-1907).
Tome 6 (1914-1916).
Tome 9 (1925-1928).

Méditations

Misereror super tubam (1916)
La grande œuvre (1916)

Autres Textes

Vie religieuse et apostolique (1921)
Apôtres auxiliaires du ministère pastoral (1924)

Circulaires

L’amour de Dieu (1921)
Notre Apostolat (1923)
Ce que Dieu a fait pour nous et ce que nous devons faire pour lui (1925)
Notre triple idéal (1925)
Notre Mère (1927)
La Charité, amour du prochain (1928)

Textes fondateurs des Fils de la Charité

 

Les 10 textes qui suivent, rédigés par le Père Jean-Emile Anizan, permettent de mieux se représenter la congrégation des Fils de la Charité telle que le fondateur l’a conçue. On y trouve : 2 méditations de 1916-1917 qui explicitent son projet, 6 circulaires à l’intention des Fils de la Charité pour souligner les points essentiels de leur spiritualité, et 2 textes (“Vie Religieuse et Apostolique” – 1921 et “Apôtres Auxiliaires…” – 1924) destinés à faire connaître l’Institut et susciter des vocations.

Service d'archives

Blog des archives