Les soeurs Auxiliatrices de la Charité

Fondateurs : Jean-Emile ANIZAN et Thérèse JOLY

La Congrégation des Auxiliatrices de la Charité sont membres de la Famille spirituelle Anizan. Fondée le 15 octobre 1926 par le père Jean-Emile Anizan et Thérèse Joly, elles sont missionnaires dans les quartiers populaires.

Date de fondation : 15 octobre 1926

Présentation

Nous sommes appelées à vivre et témoigner de l’amour de Dieu dans les milieux populaires pour que naissent des communautés de croyants.

Missionnaires contemplatives, notre charisme nous engage à unir et à vivre dans un même acte de foi, selon l’Esprit du Carmel, l’amour des frères et la contemplation de l’amour de Dieu.

Logo des soeurs Auxiliatrices de la Charité

Historique

Fondées en 1926 par le Père Jean Emile Anizan et Thérèse Joly nous sommes missionnaires contemplatives.

Dans nos quartiers, au travail, nous voulons rejoindre les attentes et les recherches des hommes, des femmes, des jeunes, pour promouvoir la dignité de chacun et la justice pour tous.

Rester solidaires est un réel défi.

Présence dans le monde

En France : à Aubervilliers (93), Beuvrages (59), Bobigny (93), Paris 11è, Villejuif (94).

Et aussi des sœurs en foyers logements à Drancy (93), Clichy (92),  Vitry (94),  Yerres (91) et en maison de retraite à Quincy-sous-Sénart (91), Villecresnes (94), Cachan (94), Chevilly Larue (94).

A Palmela au Portugal.

Chapitre général 2019 des soeurs Auxiliatrices de la Charité

Mission

Nous rejoignons des équipes catéchuménales, des mouvements d’Action catholique, des groupes de réflexion sur l’évangile, des équipes de révision de vie, des équipes d’animation paroissiales et d’animation en maisons de retraite ou foyers logement. Nous invitons des voisins à notre prière communautaire…

Nous favorisons “l’entre-eux” des jeunes. Selon les pays, et les cultures, nous proposons : week-ends de réflexion, accompagnements au sein de la http://www.joc.asso.fr/JOC, rencontres : groupe de prière, découverte de la Parole, Pastorale vocationnelle…

Nous travaillons avec les “Compagnons de la Charité” (groupe de laïcs lié à notre spiritualité). Passionnés de Dieu et passionnés d’humanité, ils se retrouvent dans cette devise : « Vivre en contemplatif pour vivre en acteur »

Ensemble, nous avons à cœur que les personnes en grande difficulté, se sentent reconnues et « chez elles, en Église ».