L’Hermione et les naufrages

L'Hermione

Yves Brillet fcL’Hermione et les naufrages

Depuis 2008 Yves Brillet fc habite en Charente-Maritime. Nous lui avons demandé s’il avait vu partir l’Hermione et à quoi il avait pensé.

Le départ de l’Hermione

Bien sûr, je suis allé saluer l’Hermione partant de l’Estuaire de la Charente pour l’Amérique, commémorant la libération que Lafayette allait y apporter.

L'HermioneIl a fallu 17 ans de travail pour réaliser cette frégate à l’identique – sauf quelques moteurs ! – dans l’arsenal de Rochefort. 17 années de persévérance qui a sollicité des ouvriers et des ouvrières artisans, des ouvriers et des ouvrières d’art : du bel ouvrage!

Cela a supposé une coordination, une entente entre tous ces maîtres d’oeuvre et de nombreux bénévoles et aujourd’hui entre les matelots dont l’un d’eux est un “jeune pro” actif de la Communauté chrétienne.

Ce sont des idéaux de fraternité et de démocratie que Lafayette allait défendre.

Des idéaux à défendre

A cette heure, comme il importe qu’ils soient défendus vigoureusement quand des milliers de migrants périssent en Méditerranée sur de vieux rafiots archi-combles !

Puisse aujourd’hui l’Europe entendre ce cri !

Yves Brillet, Rochefort, le 18 avril 2015

Lire aussi :

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X