L’Eglise aux côtés des marins

Rencontre des Aumôniers de l'Apostolat de la mer à Abidjan en mai 2015

L’Eglise est aux côtés des marins

Rencontre des Aumôniers de l’Apostolat de la mer

à Abidjan (Côte d’Ivoire)

Alors que« L’Hermione » jette l’ancre aux pieds des grattes-ciel new-yorkais, Célestin Ikomba fc arrive à Issy-les-Moulineaux pour participer -sous la canicule- à la session des économes de la Congrégation ! Il y a un mois, il rassemblait les Aumôniers de la Mer de la Côte atlantique africaine.

Du 27 au 31 mai 2015 le père Célestin Ikomba fc, Aumônier du Port d’Abidjan et Coordinateur Régional des aumôneries de l’Apostolat de la Mer, avait convoqué les aumôniers des différents pays de la côte ouest africaine, ainsi que des invités du milieu portuaire et maritime, pour travailler sur “l’organisation d’une aumônerie de l’Apostolat de la mer ou d’un port”.

A travers l’histoire et les activités

Rencontre des Aumôniers de l'Apostolat de la mer à Abidjan en mai 2015

© Célestin Ikomba fc

Les travaux ont débuté par une messe suivie de la Cérémonie d’ouverture agrémentée d’un film institutionnel sur l’Apostolat de la Mer local et international, à travers l’histoire et les activités.

Au deuxième jour de la rencontre, nous avons écouté les différentes présentations de la Côte d’Ivoire (Abidjan et San-Pedro), du Nigeria (Lagos), du Benin (Cotonou), du Togo (Lome) et du Ghana (Tema). Les échanges ont permis de connaître les réalités vécues et la santé de notre ministère.

Puis nous avons discuté avec l’archevêque d’Abidjan, le Cardinal Jean-Pierre Kutwan. Un signe de communion entre les envoyés et l’autorité religieuse de qui les aumôniers reçoivent leur mission. Nous lui avons remis les Actes des travaux du Cinquantenaire de l’Apostolat de la Mer à Abidjan (1962-2012), travail qui a été très apprécié par son éminence.

Animation bilingue et finances

Les travaux ont aussi porté sur “l’organisation et l’animation d’une aumônerie”, animés par le père Célestin à partir des trois documents officiels : le motu proprio Stella Maris (une lettre Pastorale du Pape Jean Paul II sur l’Apostolat de la Mer), le Manuel pour les aumôniers et agents pastoraux de l’Apostolat de la Mer et le Directoire organisationnel de l’Apostolat de la Mer. Après quoi, nous avons abordé « Le financement d’une aumônerie » avec Emmanuel Aka fc, à partir du Chapitre II du Manuel des aumôniers concernant le financement. La troisième intervention était sur «Le partage de l’expérience du Père Cyrille Kete du Togo » en tant qu’ancien coordinateur régional-Afrique de l’Apostolat de la mer.

Les échanges, présentés en anglais et en français ont enrichi les participants sur l’organisation comme le financement d’une aumônerie de l’Apostolat de la Mer.

Une journée avec les partenaires du domaine maritime

Nous avons écouté différents acteurs religieux et autres partenaires du domaine maritime, portuaire travaillant avec l’Apostolat de la Mer : le père Jean Baptiste Diahou (Vicaire épiscopal et Curé doyen) sur le thème “La place de l’Apostolat de la Mer dans le diocèse et le doyenné” ; le père Moïse Aka fc (Supérieur de la Branche Côte-d’Ivoire des Fils de la Charité et Curé de la Paroisse Saint-Antoine de Padoue du Port) sur “L’implication des Fils de la Charité dans l’œuvre de L’Apostolat de la Mer” ; Mr Omer Ambeu (Cadre du port autonome d’Abidjan) sur “Les comités portuaires de bien-être” ; Les Commandant Lath et de la Capitainerie du Port sur “La gestion des mouvements des navires ainsi que des personnes” ; le Commandant Baby (Affaires maritimes) sur “L’implication de l’Etat dans le bien-être des gens de Mer” ; Monsieur Zeze (représentant de l’ITF, syndicat des ouvriers du transport) sur “La présentation de la section ITF des gens de Mer”.

Rencontre des Aumôniers de l'Apostolat de la mer à Abidjan en mai 2015

© Célestin Ikomba fc

Ces échanges ont été d’un grand apport pour une connaissance mutuelle et pour le travail des Aumôniers de Port présents car ceux-ci se doivent d’acquérir des connaissances pour mener leurs activités au sein de ce vaste territoire du monde maritime et portuaire où plusieurs corporations visent le marin.

Que retenir ?

Le père Cyrille Kete, fort de ces nombreuses années sacerdotales et d’expérience en tant que Coordinateur régional, a exhorté la Communauté à intégrer la particularité de cette œuvre de l’Eglise Catholique d’évangélisation et de charité en milieu maritime et portuaire qui n’est pas l’affaire de l’aumônier seul et de l’équipe qui l’aide, mais plutôt de tous les membres de l’Eglise.

Ces cinq jours ont montré que l’Apostolat de la Mer a sa place dans les ports et le monde maritime. Nous avons noté des faiblesses d’organisation, de visibilité, de formation, de moyen financier et d’un lieu approprié au travail dans certains ports.

Les participants étaient tous très contents du contenu de ces jours et ils remercient le Seamen’s Club et la Communauté écclésiale pour son implication.

Cinq pays étaient représentés : le Nigeria, le Bénin, le Togo, le Ghana et la Côte d’Ivoire. Quant aux autres pays de la Région, deux autres réunions sont prévues à Brazzaville (en août) et à Dakar (en octobre).

Père Célestin Ikomba, fc, Responsable Afrique Atlantique de l’Apostolat de la Mer
et Olivier AKACHIBY, Sécrétaire de l’Apostolat de la Mer Abidjan et Chargé de la Communication.

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X