Le pape François aux Philippines

Visite du Pape aux Philippines

papal-visit-logoLe pape François visite les Philippines du 15 au 19 janvier 2015

Vingt ans après Saint Jean-Paul II (pour les JMJ de 1995), le pape François visite les Philippines. Depuis début décembre le pays prépare sa venue. Maintenant, tous les jours les journaux, la radio, la télé font des articles, des reportages et des émissions sur cette visite qui est celle d’un pape si particulier et tant aimé à travers le monde.

La préparation est spirituelle. (Avec de nombreux prêtres j’ai participé à une récollection sur le thème d’une phrase du pape : « Une Eglise pauvre pour le service des pauvres» qu’est-ce que cela signifie pour nous?). Et la préparation est aussi matérielle. Notamment pour que les grands événements publics comme la messe de Tacloban qui va sans doute rassembler près d’un million de personnes et la grande cérémonie de clôture à Luneta Park où l’on parle déjà de 4 ou 5 millions de participants.

PapeLes 4 jours de la visite papale ont été déclarés journées de congé pour des raisons de sécurité et aussi pour permettre aux personnes qui le désirent de voir le pape lors de ses déplacements ou de participer aux événements.

Pourquoi une telle ferveur? Les Philippins aiment les événements qui rassemblent beaucoup de monde. La dévotion à la statue de Jésus Nazareno de Quiapo (Jésus portant sa croix) rassemble chaque année pour le 9 janvier près de 2 millions de personnes, et la dévotion à Jésus « Santo Niño » le troisième dimanche de janvier dans les îles du centre des Philippines (Cebu) des centaines de milliers de personnes. La dévotion populaire est un festival, une joie d’être ensemble, une manière d’exprimer collectivement une espérance, une joie et une foi chrétienne dont les Philippins sont fiers. Les Philippines (100 millions d’habitants) est le seul pays d’Asie où la religion catholique est majoritaire et rassemble 85% de la population.

Une autre raison de l’enthousiasme des Philippins tient à la personnalité du pape François, au fait qu’il apporte un message de paix, de compassion. Les Philippines sont très marquées par les catastrophes successives qui frappent le pays notamment avec des typhons de plus en plus violents comme Hayan (aux Philippines le nom est Yolanda) qui a fait des dégâts considérables et pris la vie de près de 10,000 personnes. Les gens sont encore sous le choc et même si la résilience des Philippins est très grande, il faudra encore des années pour que la vie redevienne normale dans les régions touchées. Or c’est la première raison de la visite du pape Francis : exprimer un message de compassion et d’espoir à toutes les victimes des catastrophes écologiques. Un geste significatif : le pape célébrera samedi une messe à l’aéroport de Tacloban : lieu symbolique de souffrance de toute la région. Il prendra un repas avec des personnes survivantes du typhon et aura sans doute un message fort pour eux et sans doute pour les dirigeants du monde pour que des décisions efficaces soient prises pour lutter contre les changements climatiques.

Visite du Pape aux PhilipppinesLa venue du pape François est une joie pour tous ici aux Philippines et dans le contexte des efforts faits par le gouvernement pour finaliser des accords de pays avec les musulmans dans le sud du pays ou pour lutter contre la corruption, c’est aussi un message d’espoir. Les pauvres des Philippines aspirent à plus de justice et à la paix. Réjouissons-nous si la venue du pape François suscite ce grand enthousiasme non seulement pour les catholiques, mais aussi pour les personnes d’autres religions et plus largement pour le continent asiatique.

Daniel Godefroy fc

Lire aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X