La Mission ouvrière à Lourdes

logo mission ouvrière

Rencontre nationale de la Mission ouvrière

Les 23, 24 et 25 mai, à Lourdes

Nous sommes comme en rêve ! En fait nous y croyons et nous invitons à y croire !

A la veille du départ des 800 participants attendus à la Cité Saint-Pierre ce week-end de Pentecôte, la Mission Ouvrière se prépare à “Elargir l’espace de ta tente”(Isaïe 54,2) et à vivre un nouveau printemps.

Le trésor que nous portonsRencontre nationale mission ouvrière

Qu’en sera-t-il ? Tout se prépare dans nos provinces, nos régions. Ça s’agite un peu ! Tant mieux ! Des rencontres s’organisent ici avec les délégués de chaque diocèse pour que chacun puisse entrer dans l’esprit du rassemblement… et tirer profit du trésor que nous portons en le ré-découvrant avec tous ceux que nous avons invités. Que chacun y trouve du bonheur.

La venue de l’Esprit

N’ayons pas peur de nos limites, de nos fragilités, mais que s’ancre en nous cette conviction maintes fois répétée dans ces derniers mois que la mission ouvrière ne reprendra hardiment sa mission que si nous décidons personnellement et ensemble ce que nous avons à ré-accueillir, à changer, à transformer, à bousculer, à élaguer sous la poussée de l’Esprit de Pentecôte.

Un printemps florissant

Avons-nous remarqué cette semaine les viticulteurs, les jardiniers, les arboriculteurs avec le sécateur à la main tailler amoureusement chacun des ceps, les jeunes pousses, mais aussi les arbres fruitiers les plus expérimentés. Pas facile en fait de tailler dans le vif, d’élaguer et de choisir le sarment, ou la branche dont il faut se séparer pour que de jeunes pousses puissent naître et donner ainsi à la sève toute son ardeur, sa fécondité. Peut-être nous est-il arrivé de contempler celui qui taille. Souvent il s’arrête, il réfléchit, et soudain se décide ! Il prend son temps. Il aime son arbre et il le manifeste. Et il se sent obligé de sacrifier quelques éléments pour un printemps florissant…Voilà un peu ce que nous souhaitons, à la veille de ce grand rassemblement. Qu’il soit, sous la poussée de l’Esprit, un printemps florissant pour tous ceux et celles qui bénéficieront de nos présences, de nos rencontres, de nos engagements personnels, communautaires ou collectifs…à venir.

Sylviane Guénard et Gérard Baty

Le chant de la rencontre : entraînons-nous !! logo_mp3

 

Les participants

  • Les équipes nationales des mouvements, les aumôneries nationales
  • Les instances nationales des groupes composant le SNMO
  • Les DRMO, les DDMO, Coordinateurs
  • Des délégations diocésaines reflétant les diverses composantes présentes et organisées sur le diocèse (ACE, JOC, ACO, PO, religieuses, diacres, PO, GREPO, accompagnateurs ACE, JOC, Aumônier ACO, point d’appui, Laïc en charge ecclésiale)
  • Le conseil d’administration de l’association mission ouvrière
  • Le comité des experts
  • Les supérieurs majeurs des congrégations religieuses et des instituts avec qui travaille la mission ouvrière (dont les Fils de la Charité)
  • Les nouveaux acteurs : jeunes prêtres, jeunes religieux, jeunes religieuses
  • Les partenaires habituels avec qui travaillent avec la mission ouvrièrelogo mission ouvrière 2

Les objectifs

  • Faire une évaluation de la mission ouvrière 10 ans après en repartant des orientations de Nantes, des orientations de 1983, des notes concernant les CDMO et les DDMO
  • Donner de nouvelles orientations
  • Vivre une expérience ensemble entre tous les membres de la mission ouvrière : inter-génération, inter-vocation
  • Rendre visible cette expérience ecclésiale (réfléchir à la manière dont les évêques se rendront disponibles)
  • Inviter les partenaires habituels : migrants, pastorale des familles, catéchèse et catéchuménat, les mouvements d’action catholique, le CCFD, le secours catholique, les supérieurs majeurs de la CORREF Monde ouvrier.
  • Vivre un temps convivial et festif
  • Rencontrer des acteurs locaux

Support

Cahiers de l’Atelier N°542 , « Élargis l’espace de ta tente, déploie les toiles qui t’abritent, allonge tes cordages… » (Is 54,2), publication du 15/10/2014, 11,00 €, 128 pages

En savoir plus :

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X