Attentats : “Fluctuat nec mergitur”

Les attentats de Paris et de Saint-Denis

Les attentats de Paris et de Saint-Denis

© Service communication de la ville de Grigny

Attentats : “Fluctuat nec mergitur”

 

Le Maire de la ville de Grigny (91) a rassemblé ce 16 novembre les concitoyens en hommage aux victimes des attentats de Paris et de Saint-Denis. Jean-Michel Rapaud, curé du Centre paroissial de la Grande Borne-Notre Dame de Toute Joie a pris la parole au nom de la Communauté Catholique.

Prise de parole du Curé de Grigny-La Grande Borne

Les attentats de Paris et de Saint-Denis

© Service communication de la ville de Grigny

Frères et sœurs, permettez moi ce soir de vous saluer ainsi, puisque la fraternité est au coeur de la devise de notre république.

Nous étions, Hélène Dixmier (responsable diocèse du dialogue islamo-chrétien) et quelques catholiques de Grigny rassemblés hier soir dans la Cathédrale d’Evry à l’appel de l’évêque Michel Dubost pour une messe à la mémoire des victimes des attentats de vendredi dernier et pour prier avec insistance à la guérison de ceux qui luttent entre la vie et la mort dans les hôpitaux parisiens.

Nous étions rassemblés autour de l’évêque

Les attentats de Paris et de Saint-Denis

© Service communication de la ville de Grigny

avec M. le préfet de l’Essonne, M. l’Imam de la mosquée d’Evry et une délégation de musulmans d’Evry. L’évêque nous invitait à l’unité, mot fort en ces temps particulièrement difficiles.

 

 

Ce soir nous sommes unis ici à Grigny, et nous le montrons une nouvelle fois, unis entre frères et soeurs croyants, juifs, musulmans et chrétiens, unis avec vous d’autres confessions ou non croyants.

En ce moment d’abattement que nous ressentons, j’aime à méditer les paroles de l’auteur du Psaume 8

“Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui, le fils d’un homme, que tu en prennes souci ?
Tu l’as voulu un peu moindre qu’un dieu, le couronnant de gloire et d’honneur”.

Que la contemplation de ce qui fait notre humanité nous aide à traverser ces temps de violence et raffermisse encore notre unité.

Jean-Michel Rapaud fc

 

Les attentats de Paris et de Saint-Denis

© Service communication de la ville de Grigny

Fluctuat nec mergitur :  “Il est battu par les flots, mais ne sombre pas” en parlant du bateau sur le blason de Paris

 

Et aussi

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X