“Dignes et Travailleurs, notre défi pour demain” avec la JOC 2017

Anniversaire JOC 1927-2017, avec les jeunes de La Courneuve en avril 2017

“Dignes et Travailleurs, notre défi pour demain” avec la JOC 2017

La JOC encourage les jeunes privés d’emploi à agir ensemble, pour affirmer leur dignité et leur permettre d’être plus visibles dans la société. Le 15 avril 2017, 3 000 jeunes se sont réunis autour du thème de l’emploi et des difficultés à entrer dans la vie active. 

Les photos sont de l’un des jeunes de La Courneuve
qui étaient accompagnés par Georges Ouensavi fc.

Anniversaire JOC 1927-2017, avec les jeunes de La Courneuve en avril 2017

© David Leitao

Deux ans, sur la question de l’emploi digne

Entre 2016 et 2018, la JOC entreprend un travail autour de l’emploi digne avec la mise en place de sa Campagne Nationale d’Action “Dignes et Travailleurs, notre défi pour demain”. En effet, les difficultés rencontrées par les jeunes pour trouver un emploi sont de plus en plus préoccupantes. Les fédérations locales, qui agissent sur le terrain, ne cessent de faire part de leurs inquiétudes : les jeunes du milieu ouvrier sont non seulement confrontés à un chômage fort mais en plus, lorsqu’ils trouvent un travail, celui-ci est trop souvent peu stable, peu gratifiant, peu rémunéré et ne permet pas d’envisager sereinement son avenir.

Dans les quartiers dits Zones Urbaines Sensibles, 45% des jeunes sont sans emploi en 2012 (23% hors ZUS).

Le fait de ne pas avoir d’emploi entraîne souvent l’absence de reconnaissance, l’absence de statut social. Cette perte de repères, d’identité est souvent accompagnée de sentiments de honte, de culpabilité qui ne sont qu’exacerbés par le manque de représentation que subissent les demandeurs d’emploi : personne ne les écoute.

 

Anniversaire JOC 1927-2017, avec les jeunes de La Courneuve en avril 2017

© David Leitao

Le rassemblement du 15 avril 2017

Le projet d’organiser un grand rassemblement des jeunes privés d’emploi est né en avril 2015 lors du Conseil National. Plus de 80 fédérations étaient représentées et leurs responsables ont voté deux orientations : “La JOC porte-voix du cri des privés d’emploi par un système qui ne respecte pas l’Homme” et “la JOC, mouvement d’éducation populaire au service de la construction de nos projets de vie”.

Pour le choix de la date, c’était assez évident, la JOC fêtant ses 90 ans d’existence en 2017. Pour les jeunes du milieu ouvrier, l’entrée dans le monde du travail est souvent un parcours du combattant. Ils sont parmi les populations les plus touchées par le chômage et le sous-emploi.

Une enquête

Anniversaire JOC 1927-2017, avec les jeunes de La Courneuve en avril 2017

© David Leitao

Afin de comprendre pleinement la réalité des jeunes, nous avons lancé en octobre 2016, une enquête de terrain. Pour toucher un maximum de jeunes en situations difficiles nous avons développé cette enquête en partenariat avec l’UNHAJ (Union Nationale de l’Habitat Jeune) et l’UNML (Union Nationale des Missions Locales).

Notre volonté, avec cette enquête, est de donner la parole à tous les jeunes, avec une attention particulière pour ceux des quartiers populaires. Ils sont si souvent invisibles qu’il nous tient particulièrement à cœur qu’ils puissent être écoutés.

Anniversaire JOC 1927-2017, avec les jeunes de La Courneuve en avril 2017

© David Leitao

En janvier 2017, nous avons proclamé les résultats de l’enquête et proposons une analyse. Ces données nous permettent, avec les débats lors du rassemblement, de rédiger un Cahier de Doléances qui regroupe des propositions pour la jeunesse et l’emploi digne.

 

Retrouver sa dignité

Face à ce constat, la JOC veut encourager les jeunes privés d’emploi à agir ensemble pour affirmer leur dignité. Elle souhaite également leur permettre d’être plus visibles au sein de la société.

Anniversaire JOC 1927-2017, avec les jeunes de La Courneuve en avril 2017

© David Leitao

La JOC ne se limite pas aux questions concernant les jeunes privés d’emploi, elle se préoccupera également des conditions de travail des jeunes en général : LA DIGNITÉ.

Les différents buts du rassemblement :

  • Permettre aux jeunes privés d’emploi de partager leurs difficultés et leurs espérances. Ils témoigneront de leurs conditions de vie face à tous types d’interlocuteurs (syndicats, partis politiques, associations, Eglise …)
  •  Rassembler les jeunes pour un événement à dimension européenne
  • Permettre aux participants d’élaborer des propositions en matière de politique pour l’emploi, en France et en Europe

    © David Leitao

  •  Réunir les propositions sous la forme d’un Cahier de Doléances et obtenir l’engagement des participants à les mettre en oeuvre A la suite du rassemblement et de la proclamation du Cahier de Doléances, la JOC favorisera la mise en place d’initiatives locales (menées en régions par les fédérations) et nationales.

 

En 2017 nous invitons alors les jeunes à célébrer les 90 ans du mouvement et à agir ensemble pour que le travail digne soit réellement un droit pour tous.

Extrait de la présentation du rassemblement

En savoir plus sur la JOC

Lire aussi


Vous souhaitez être tenu informé des événements des Fils de la Charité ?
Abonnez-vous aux Nouvelles mensuelles : cliquez ici

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X