Portrait de Serge François MAVUNGU MABIALA fc

Ordination de Serge Mavungu fc Crédit Asla Alingba

Serge François MAVUNGU MABIALA 24/04/1982 – 14/02/2019

Portrait de Serge François MBALOULA MABIALA fc

Le père Saturnin Mungi, supérieur des Fils de la Charité en République Démocratique du Congo, a rédigé ce portrait sur le père Serge Mavungu fc avec les témoignages des uns et des autres.

« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ.
Il nous a bénis et comblés des bénédictions de l’Esprit,
au ciel, dans le Christ » (Ephésiens 1,3)

Notre jeune frère Serge François Mabiala a été séduit par l’idéal de la Congrégation des Fils de la Charité : Vivre comme le Fondateur ces deux amours « Jésus et le Peuple ».

Nous avons choisi 5 témoignages pour le présenter

Darius Simanzondo fc

Le père Darius Simanzondo, son promotionnel, Fils de la Charité actuellement à la Cité Saint-Pierre à Lourdes (en France) nous écrit ceci : “j’étais assis au portail de la paroisse Saint Benoît après la messe de 6h, un certain jeudi. Je vois un jeune entrer avec un air sérieux et qui s’avine vers moi et me salue. Après une conversation s’installe entre nous deux. “Peux-tu, me dira-t-il, me parler en quelques mots de la congrégation des Fils de la Charité? Parce que c’est notre prêtre de Saint François de Kitambo d’où je viens qui m’a orienté vers les pères de cette paroisse. Là je m’ouvre à lui et je me présente aussi comme un aspirant Fils de la Charité. Là le dialogue devient plus détendu. Du coup, je l’oriente vers le père Eudes Samba en son temps vicaire à Saint Benoît et chargé des vocations.

Après un temps de cheminement avec les Fils Serge était retenu parmi les aspirants qui devaient aller à Brazzaville pour aller commencer le pré-postulat. Pendant que, moi qui l’avais reçu pour la première fois, on me demandait d’attendre encore deux ans. Pour moi c’était une pilule difficile à avaler. Et Serge, depuis Brazzaville ne cessait de m’encourager de tenir bon et de ne jamais se décourager.

Tout le reste de temps de formation jusqu’à l’ordination de Serge, “ya Mav” comme nous l’aimons l’appeler, était devenu pour moi un ami, un frère confident. Serge était un homme vivant, pleine d’initiative et de défis. Que ça soit au postulat ou au scolasticat, c’était quelqu’un qui voulait apporter de la joie là il était. Il aimait partager avec moi de temps en temps ce qu’il pensait avant de prendre une décision. C’est un quelqu’un qui aimait créer des relations sans en apprivoiser”.

Serge Mavungu fc Crédit José Miguel Sopeña fc, avril 2009

Ghislain Ntsiba fc

Son formateur, le père Ghislain Ntsiba nous fait découvrir le parcours de Serge : “De sa famille, Serge a reçu une éducation chrétienne et un goût très tôt à participer à la vie de l’Eglise. Il découvre les Fils de la Charité à Saint Benoit dans les années 2002.

En 2004, il est envoyé à Brazzaville pour commencer les études de philosophie au postulat.
En 2007, il est admis au noviciat et prononce les premiers vœux en 2008.
De 2008 à 2009, il est envoyé en stage pastoral à Brazzaville. Il est Fils de la Charité de vœux perpétuels depuis le 06 Août 2011.
C’est en septembre 2009 qu’il commence son premier cycle de théologie au Centre de Formation Missionnaire d’Abidjan où il obtient le baccalauréat en théologie en 2012”.

Moïse Nguetta fc

Le père Moïse Nguetta, Assistant général pour les Fils de la Charité en Afrique nous écrit : “J’ai désiré être avec vous physiquement, mais vous savez ce qui me retient ici : l’enterrement du père Vincent de Paul Gouleï [Fils de la Charité Ivoirien, décédé dans la nuit du 31 au 1er janvier 2019 à Bezons en France] dans la cours de la paroisse de Bangolo aujourd’hui même, aux mêmes heures…

C’est avec le cœur rempli de tristesse et les yeux tournés vers l’espérance que nous les recommandons à la miséricorde du Dieu de Jésus Christ, à qui ils ont offert leur vie pour le service de leurs frères les hommes, à la manière de notre fondateur du père Jean Emile Anizan”.

Ordination de Serge Mavungu fc Crédit Asla Alingba

Ya Pascal fc

Le frère aîné de Serge, Ya Pascal nous partage : ” C’est moi qui l’ait mené au Campus et il a choisi la vie religieuse, c’est encore moi qui l’ait orienté … J’ai tout fait pour qu’il soit heureux dans ce qu’il avait choisi, il était pour moi comme un fils …son départ ne peut pas combler son vide… “

Père Serge François MAVUNGU MABIALA fc (Crédit Pierre Tritz) avril 2016

Emmanuel Say Kouame fc

Et enfin nous sommes aussi en union de cœur avec le Supérieur général, le père Emmanuel Say Kouame : “Quelle volonté de Dieu, pouvons-nous discerner et accueillir dans ces événements ? En vous redisant encore notre grande peine et notre affliction pour la perte précoce de nos deux jeunes frères : Vincent de Paul Gouleï et Serge Mavungu François Mabiala. Je reste unis en esprit et de cœur avec vous durant ces obsèques qui se déroulent au même moment à 3000 km de distances à Bangolo en Côte d’Ivoire et à Kinshasa en RDC”.


Nous savons que Serge a connu des moments difficiles. Notamment le décès de sa mère, maman Pascaline Pambu et le commencement de son diabète à la fin de sa formation. Il a aussi été marqué par les joies et surtout par les échecs de ses premières années de ministères.

Agé de 36 ans et après 3 ans de ministère Serge donnait déjà des signaux forts pour notre présence ici en République démocratique du Congo.

Sa proximité avec les plus fragiles l’a conduit à faire la promotion de la pastorale de la santé dans le doyenné et faire de lui un bon collaborateur du directeur de l’hôpital Saint-Joseph. Et c’est en pleine semaine des malades qu’il a rejoint la maison du Père après avoir assuré deux séances d’enseignement.

Aux jeunes frères en formation qui le questionnaient sur son expérience de prêtre en paroisse, il les exhortait en ces termes « ...Je forme mon cœur d’apôtre et de pasteur, à partir des expériences des uns et des autres. Nul ne peut prétendre tout connaître. Le prêtre, c’est d’abord l’écoute. Qui sait écouter ne se trompe pas en paroisse ».

Et c’est vrai nous avons appris beaucoup avec notre frère. Il nous rappelait certaines obligations de la vie communautaire et pastorale lorsque nous n’étions pas fidèles, tels que les réunions en équipe, la révision de vie, les résolutions de conflit, l’amour de la vie religieuse et de notre congrégation.

C’est Serge qui a été l’origine de notre paroisse à Kingasani grâce à ses relations. C’était un homme de contact et un vrai kinois qui connaissait presque tout le clergé de l’archidiocèse.

Serge (Gino) nous quitte au moment où notre Congrégation a les yeux tournés vers l’Afrique qui fournit maintenant de jeunes gens pour réaliser sa mission. Son décès est vraiment un coup dur pour sa famille, pour les Fils de la Charité et pour les fidèles de la paroisse Saint-Benoît.

Serge nous t’aimons tous …
L’Eglise que tu as aimée et servie t’aime
Et Dieu t’aime plus encore que nous…

Père Saturnin Mungi fc, responsable de RDC

Les obsèques du religieux-prêtre Serge MAVUNGU MABIALA ont été célébrées le vendredi 22 février 2019, en l’église St Benoît de Lomba à Kinshasa. Après la messe, il a été inhumé au cimetière de l’Asuma/Usuma de Kinkole.

Parcours pastoral de Serge François Mavungu Mabiala fc décédé le 14 février 2019

JE LAISSE UN MESSAGE DE SYMPATHIE CI-DESSOUS

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X