Notre priorité, c’est la proximité avec les habitants

Un après-midi d’automne Frédéric Tonquédec, fc a été accueilli au centre social Georges Dehove, dans le quartier périphérique de Valenciennes bien connu sous le nom de “Chasse Royale”, par Gerry (directeur du centre) et René (président du comité d’usagers).

Comment s’articulent ces deux structures : le centre social et le comité des usagers ?

Le centre social, inauguré en 1978, est une association de type 1901, qui emploie six personnes : un directeur, une secrétaire, et quatre animateurs socioculturels, pour un budget annuel de 600000 €.

Il est financé par la Caisse d’Allocations Familiales, la ville de Valenciennes, et le département. Son fonctionnement s’articule avec le comité des usagers, dont René est le président élu par les habitants du quartier.

Le comité, représentant la population locale, suggère des orientations aux professionnels du centre. Ainsi on peut affirmer que le centre social est le reflet des désirs de la population.


Extrait de Chantiers n°204 – décembre 2019

 “Rêver de ville” : en savoir plus et s’abonner


Rêver de Ville

Quelles sont les initiatives qui vous permettent de "prendre le pouls" des habitants du quartier ?

Il y a d’abord les 290 adhérents du centre qui représentent pas moins de 700 usagers, pour un quartier de 2500 habitants. Mais nous sommes soucieux de ne pas oublier les autres résidents.

Et il y a quelques mois, nous avons fait du porte à porte au cours duquel nous avons proposé aux habitants un questionnaire afin qu’ils puissent exprimer leurs désirs, leurs attentes, leurs mésaventures, etc. Forts de ces 1000 visites, les professionnels et le comité des usagers ont relu ce sondage à partir duquel nous avons élaboré des stratégies d’action afin de répondre aux attentes des habitants.

Le Centre Georges Dehove - Photo Frédéric Tonquédec

Que pouvez-vous me dire de plus sur ce quartier de La Chasse-Royal ?

C’est un quartier périphérique de Valenciennes. Il est isolé, d’une part à cause d’une desserte très difficile pour accéder au centre-ville – il faut prendre un bus, puis le tram, ce qui représente un trajet de 45 minutes – mais aussi à cause d’une population avec beaucoup de personnes en difficulté.

Voici quelques chiffres pour illustrer cette réalité : il y a 769 allocataires de la CAF ce qui représente 1 600 habitants, sur une population totale de 2500 habitants.

Sur ces 1600 habitants, une moitié est composée de personnes seules – qui ne sont pas uniquement des personnes âgées.

Les familles monoparentales représentent 200 allocataires. Le salaire médian est à peine plus élevé que la barre symbolique des 1 000 € ; enfin pour la tranche d’âge 16/24 ans, le taux de chômage atteint les 50 % : c’est-à-dire qu’un jeune sur deux est en recherche d’emploi !

Reviennent souvent des problèmes liés au logement. Ceux-ci ne sont pas bien adaptés aux cellules familiales d’aujourd’hui, et le cadre de vie gagnerait à être plus agréable.

Quelles sont vos priorités pour le quartier de la Chasse Royal ?

Notre priorité c’est la proximité.Tous les organismes sociaux (CAF, Pôle Emploi, Assurance maladie) ont déserté ce quartier.

C’est pourquoi, notre centre est le seul point de référence où il existe une permanence du Centre Communal d’Action Sociale, et des possibilités de rencontrer des assistantes sociales du Département.

D’autre part, nous proposons plusieurs créneaux d’accueil, notamment pour les enfants. Ainsi le mercredi nous pouvons accueillir les enfants à la journée, et nous proposons également des possibilités de garderie le matin (8h/9h), et le soir (17h/18h). C’est une manière de prendre en compte les horaires de travail des parents.

Nous avons plusieurs initiatives de proximité : la fête des voisins, la fête de printemps, des quartiers d’été.

Mais pour être encore plus proche des habitants, nous avons créé les ballades comptées. Cette initiative a commencé l’année dernière : nous donnons rendez-vous au centre social en début de soirée. En général nous sommes une vingtaine de personnes de tout âge, et nous allons faire du porte à porte en comptant des histoires. Puis nous terminons par un pique-nique ou un barbecue sur la place centrale du quartier. Cet été nous avons réalisé quatre ballades comptées. Il ne se passait jamais rien dans les rues de ce quartier, et tout à coup les gens voient débarquer un groupe en face de chez eux. Curieux, ils sortent de chez eux, et parfois se joignent au groupe. Ainsi nous nous sommes retrouvés à 80 rassemblés place de l’Odyssée !

Un quartier où se vit la convivialité - Photo Frédéric Tonquédec
Vous avez donc au moins une idée nouvelle par an ?

Nous venons de travailler sur le nouveau projet social pour les quatre ans à venir, et les idées fusent. Nous avons plusieurs projets : des tables d’hôtes aux entrées des immeubles, le développement de la “médiationanimale”, la création de jardins potagers partagés, des composts collectifs.

Le quartier de Chasse Royale est en pleine rénovation urbaine. Une première phase (2008-2017) vient de se terminer, et une seconde phase (2018-2028) est en cours de réalisation. Des immeubles vétustes vont être rasés, et de nouveaux logements vont être construits. Cela va nous amener de nouvelles familles qu’il faudra accueillir.

Cette rénovation, c’est une chance pour la Chasse Royale ?

Oui, car les entreprises vont venir travailler sur le quartier de Chasse Royale. Et nous espérons qu’avec la clause d’insertion, cela va permettre à des jeunes et des moins jeunes de trouver un parcours d’insertion sociale, dans la perspective que cela serve de tremplin pour qu’ils puissent rejoindre le grand bain du monde du travail. Avec ce projet d’urbanisme, nul doute que le centre socioculturel associé au comité d’usagers n’a pas fini de faire parler de lui… pour le bonheur des résidents présents et à venir de ce quartier.

Propos recueillis par Frédéric Tonquédec, fc

J’ai envie de vous dire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Je commente sur FaceBook

X