Mangoustier de la concession des Fils de la Charité, à Kasangulu, en RDC

En RDC, des produits maraîchers pour financer l’éducation d’enfants

En RDC, des produits maraîchers
pour financer l’éducation d’enfants

Les oeuvres des Fils de la Charité

Un marché en RDC

© Pierre Tritz fc

En République Démocratique du Congo, il s’agit de mettre sur le marché local les produits maraîchers, les fruits et les aliments d’origine animale. L’argent acquis par la vente des divers produits agricoles permet de faire face aux divers besoins primaires des familles. Plantation de 1500 pieds d’ananas et mise en route d’une pisciculture. Le bénéfice des ventes permettra d’aider des familles dans l’éducation de leurs enfants.

Présentation et justification du projet

La Congrégation des Fils de la Charité possède une concession, d’environ quinze hectares, située à plus ou moins 40km de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, ville de plus de dix millions d’habitants.

Manguier de la concession des Fils de la Charité, à Kasangulu, en RDC

© Pierre Tritz fc

La cité de Kasangulu où se trouve ladite concession des Fils de la Charité. Elle se situe dans la province du Kongo central et est habitée par plus de cinquante mille personnes dont l’activité principale est l’agriculture, les bois de chauffe et la fabrication des briques cuites.

Le projet que nous vous présentons est dans la même logique des choses ; nous voulons augmenter la production pour fournir le marché local avant tout en denrées alimentaires accessibles à tous et favoriser la vente entre Kinshasa et Kasangulu.

Pisciculture de la concession des Fils de la Charité, à Kasangulu, en RDC

© Pierre Tritz fc

L’impact du projet

Notre projet consiste à assurer la sécurité alimentaire tant soit peu en mettant sur le marché local les produits maraîchers, les fruits et les aliments d’origine animale. L’argent acquis par la vente des divers produits agricoles permet de faire face aux divers besoins primaires des familles.

Fumier de la concession des Fils d ela Charité, à Kasangulu, en RDC

© Pierre Tritz fc

Les dépenses de l’investissement initial sera utilisé pour l’achat de 1500 plantules d’ananas, de matériels de travail et du fumier et aussi pour démarrer la pisciculture. La main d’oeuvre et le transport sont comptés dans les dépenses.

Nous estimons que la vente des ananas, des produits maraîchers et de la nouvelle  pisciculture couvriront l’investissement initial et aidera dans une double mesure les famille et à l’éducation des enfants.

* * *

Logo de la Fondation Anizan, sous l'égide de la Fondation Caritas France

© Fils de la Charité

 Soutenir les projets de la Fondation Anizan : faire un don

Vous pouvez nous aider en faisant un don à la Fondation Anizan :

  • par chèque libellé à l’ordre de Fondation Anizan et adressé à Fondation Anizan 22 rue de l’Abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux (France)
  • Dons en ligne sécurisée sur le site de la Fondation Caritas qui abrite la Fondation Anizan

Les dons à la Fondation Anizan permettent de bénéficier d’une déduction fiscale jusqu’à 75%

Par ailleurs, la Fondation Anizan peut recevoir sans taxes legs, donations et assurances-vie.

* * *

Plans de la concession des Fils de la Charité, à Kasangulu, en RDC

© Pierre Tritz fc

Lire aussi