Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville Actualités

Reportage photos du chantier jeunes été 2017 à Brazzaville


Reportage photos du chantier jeunes 2017
à Brazzaville en République du Congo

Mise à jour : 08/08/2017


  • Du 24 juillet au 8 août 2017 à Brazzaville
  • Ils viennent de Toulouse, Lyon, Orléans, Bourges, Paris et La Courneuve.
  • En lien avec les Fils de la Charité de La Courneuve et Brazzaville.
  • Lieu principal du chantier solidaire : le complexe scolaire Michel Gobin avec plus de 1350 enfants scolarisés, une centaine d’enseignants et une vingtaine de personnel administratif

 


Album photos en bas (91 photos à ce jour !)

JOURNAL DE BORD

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Pierre Tritz fc

 Lundi 24 juillet 2017

Une quinzaine de jeunes adultes venus de plusieurs villes de France ont décollé le 24 juillet pour Brazzaville.

Malgré la grève des contrôleurs aériens et l’affluence des vacanciers le groupe d’adultes a embarqué, comme un seul homme, à Orly, avec presque 4 heures de retard vers 21 heures.

 Mardi 25 juillet 2017

Le retard pris au départ de Paris n’a pu être rattrapé. Les voyageurs ont passé la nuit à Casablanca au Maroc.

Le rêve pour une partie du groupe logé en centre ville, un vrai conte des mille et une nuits!

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Mercredi 26  juillet 2017

Ils sont  arrivés finalement à 2 heures du matin à Brazzaville ce mercredi. Le père Ignace Pemba fc les attendait.

Voici les premières photos (ci-dessous) … les jeunes ont le sourire !!

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Jeudi 27  juillet 2017

Comme vous pouvez le voir sur les photos, le matériel a été acheté hier pour repeindre les salles de classe.

Au boulot maintenant, dans la joie et la bonne humeur !

Le chantier est commencé et les murs prennent déjà des couleurs.

Vendredi 28  juillet 2017

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Beau travail réalisé hier avec une grande efficacité. Aujourd’hui, après le travail du matin nous avons rendu visite dans un orphelinat.

Ça en jette!!! Tout le monde dans le quartier commence à en parler. La remise à neuf du complexe scolaire commence à se faire remarquer. Et nombreuses sont les familles qui voudraient y inscrire leurs enfants.

Samedi 29 et dimanche 30  juillet 2017

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Cinq salles de classes du premier étage sont peintes. Les couloirs du haut sont peints. Le murs de la façade de l’école est peint avec l’inscription du nom de l’école. Demain matin nous attaquons les salles du rez-de-chaussée. D’ici mercredi on aura tout fini. Nous prendrons une journée pour le ponçage des tables salies, le nettoyage des sols des classes et les finitions.

Entre temps nous avons à vivre du lundi après-midi au mardi après midi l’immersion dans les familles. Jeudi c’est journée détente à la plage. Vendredi journée de relecture du séjour dans un centre d accueil des Franciscains. Samedi midi nous sommes invités dans la famille de mes rêves ! Dimanche prochain, c’est sortie pour visites et achats de souvenirs. Lundi 7 août journée sortie, achat d’artisanat, préparation des valises etc.

Notre programme reste souple cependant.

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Merci à tous ces jeunes du quartier de Mfilou à Brazzaville qui se sont mobilisés pour travailler avec nous. Merci aux jeunes venus de France. Merci aux familles de Mifou à Brazzaville. Merci aux jeunes filles pour l’accueil, les repas. Merci à Hector Lipfou fc qui n’a ménagé aucun effort pour être à nos côtés sur le chantier et au travail lui-même. C’est édifiant. Merci à Ignace Pemba fc pour sa patiente, son écoute, son dynamisme, sa simplicité de Fils de la Charité. Merci aux Fils de la Charité de Brazzaville.

Lundi 31 juillet 2017

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Comme le travail de peinture tire peu à peu à sa fin, nous avons commencé à cimenter le sol de certaines salles de classes. Nous nous occupons du terrassement de certaines salles de cours.
Nos objectifs ayant été atteints en un temps record nous offrons un supplément pour le plus grand plaisir de tous.

Les jeunes Français sont partis en immersion dans les familles à partir de cet après-midi jusqu’à demain après-midi.

Georges Ouensavi fc reste au presbytère avec les prêtres du pays pour faire un peu le point du séjour à mi parcours et envisager la suite (il nous reste une semaine encore ici à Brazzaville).

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Mardi 1er août 2017

Tout ce travail est gratifiant : soignez les âmes et être dans le quotidien. On ne le dit pas assez pour encourager !

Les jeunes sont en immersion dans les familles jusque dans l’après-midi aujourd’hui.

Mercredi 2 août 2017

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Grosse journée à Pointe Noire : Georges Ouensavi fc avec le p. François sont allés à Pointe Noire ce mercredi 2 août. A la demande des Fils de la Charité de Pointe Noire, nous sommes allés les rencontrer. Nous avons eu une séance de travail avec eux sur les divers projets qu’ils mettent en place dans le quartier de Vindoulou, quartier situé à la périphérie de Pointe Noire.

Un très beau travail courageux est en train d’être réalisé par les Fils de la Charité de Pointe Noire. Le site de Vindoulou est à la périphérie de Pointe Noire. C’est un quartier très pauvre où tout est à faire. Le forage pour avoir de l’eau est achevé. J ai vu l’eau vive jaillissant …

Les Fils de la Charité ont acquis ce terrain vierge il y a 3 ans de cela. Aujourd’hui cette parcelle est méconnaissable. Car il y a de la vie. Le futur bâtiment qui abritera les religieux-prêtres Fils de la Charité sort de terre. Première pierre posée le 7 mai dernier, les travaux sont déjà à une hauteur appréciable et appréciée. Bravo Jean-Fulbert Malanda fc, bravo Théodore Mbaloula fc.

Jeudi 3 août 2017

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Départ pour une journée de détente ! Aujourd’hui nous détendons au bord du fleuve Congo où on pouvait voir de loin la ville de Kinshasa.

Brazzaville et Kinshasa sont les deux capitales les plus rapprochées du monde.

Cette journée a drainé beaucoup de jeunes de la paroisse de Mfilou. Ce qui a permis un beau mélange. Nous sommes une centaine à faire ce déplacement sur un très beau site. Nous avons sommes passés au bord du fleuve Djoué pour rejoindre le bord du fleuve Congo où on a pu contempler mes cataractes appelées les “rapides”.

Vendredi 4 août 2017

Journée de récollection et de relecture chez les Franciscains. Quel bel endroit que Djiri à 30 km de Brazzaville.

Nous avons eu un bel échange au niveau de notre groupe avec cette grille de questions :

  • Qu’ est ce que j ai vu ou entendu ?
  • Qu’est ce que j’attendais de ce séjour ? Qu’est-ce que j’y ai trouvé ?
  • Quelles pauvretés m’ont étonné (e)?
  • Malgré ces pauvretés, quelles richesses humaines/spirituelles ai-je découvertes ?
  • Qu’est ce que ces découvertes font bouger dans mon regard, dans mes pensées, dans ma façon de parler des habitants de Brazzaville ?
  • De quoi ai-je envie de dire merci?

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Au début, le père François nous a fait un topo sur St-François et l’ordre des Franciscains.

Après c’est Ulysse, jeune Fils de la Charité à Brazzaville qui nous a présenté la Congrégation des Fils de la Charité, le charisme Fils, le Père Anizan, fondateur des Fils de la Charité. Brillante présentation. Notre échange a été très riche.

Les jeunes ont vraiment de la profondeur et portent des valeurs humaines très solides. Ce temps de relecture a été de grande qualité. Bravo.

Après une petite pause, nous avons fait un temps personnel et individuel de méditation. Georges Ouensavi fc en a profité avec le père François Goldenberg pour visiter une clarisse Française.

“J”ai vu la pauvreté et la richesse au sein de cette misère. J”ai eu pitié et admiré dans le même temps. Je suis venu pour donner et j’ai finalement reçu. Je pensai venir en aide et j’ai réalisé que c’est moi qui avais besoin d’eux. Je suis venue avec des propositions. Je repars avec des questionnements.

Au final, il me semble que la France a autant besoin du Congo que l’inverse. Et le mot que j’ai retenu de ce séjour, c’est COMPLÉMENTARITÉ.

Clémence Sauvé (étudiante à HEC).

Samedi 5 et dimanche 6 août 2017

Chantier de travail été 2017 au Congo Brazzaville

© Georges Ouensavi fc

Samedi midi nous avons déjeuner dans une famille.

Dimanche, nous avons eu la messe ce matin à Mfilou, la paroisse où nous avons travaillé pendant notre séjour. Nous les avons remerciés de l’accueil. La messe était à 6h30 qui a duré presque 2h30….
Steven (de La Courneuve, le plus jeune de notre groupe) a eu une excellente prise de parole pour remercier la communauté paroissiale de Mfilou qui a tout mis en oeuvre pour que notre séjour se passe très bien. Une vraie réussite sur tous les plans ce séjour humanitaire.

Lundi 7 août 2017

Ce matin, on travaille un peu sur le chantier (nettoyage) puis nous faisons nos valises. A midi, nous déjeunerons avec les jeunes qui nous ont aidés et les familles qui ont accueillis. A 16 heures nous aurons un goûter-débat ouvert à nos amis Congolais.

Ce soir nous dînons entre nous. Nous nous coucherons le plus tôt possible.

Les familles n’arrêtent pas de venir nous saluer. C’est très émouvant. Ça va être dur le retour en France… La séparation est difficile.
Nos jeunes Français ont bénéficié de la générosité et de l’hospitalité des Congolais.

 

Mardi 8 août 2017

Le réveil général était pour tous à 3h00 du matin ! Nous sommes partis pour l’aéroport à 4h00, pour arriver une demi-heure après. Notre vol est à 6h40. On passe par Casablanca et on arrive à 18h15 à Paris Orly sud ce soir. Et ce sera la fin de l’aventure.

Nous déterminerons une date pour faire une soirée ou une après-midi retour à Paris soit en octobre ou novembre.

Nous aurons fait un très bon séjour. Personne n’a été malade. Nous avons réalisé notre objectif avec peu de moyen. La cohésion du groupe est très bonne. L’ambiance est excellente. Une bonne entente aussi.
Cette expérience unique, nous a transformés. Un rendez-vous “du donner” et “du recevoir” …
Que pouvions-nous en attendre de plus ?

* * *

Album photos

Cliquez sur les petits points en bas pour faire défiler les photos

 


Un grand merci aux donateurs

Grâce à vous  2950 euros de dons  ont été récoltés pour réaliser le projet du chantier dans l’école Michel à Brazzaville au Congo.

Au nom de Georges Ouensavi fc et de tous les participants du chantier de travail, nous remercions du fond du cœur toutes les personnes qui ont participé à la cagnotte en ligne ou directement dans une enveloppe de mains à mains ou autres.

Le don est un très bel élan de générosité.


 

 

Et aussi, sur le même sujet :

Commentaires


6 commentaires sur Reportage photos du chantier jeunes été 2017 à Brazzaville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *