Jean-Yves MOY, Aumônier à Verdun : journal de guerre et lettres du père Anizan, Rennes, Presses universitaires de Rennes, « Histoire, Mémoire commune », 09/2015, 196 p., 16 €

Parution d’ouvrage : Aumônier à Verdun, journal de guerre et lettres du père Anizan


PARUTION D’OUVRAGE

“Aumônier à Verdun
journal de guerre et lettres du père Anizan”

Nouveau, à découvrir

Jaquette de l'ouvrage "Aumônier à Verdun journal de guerre et lettres du père Anizan" de Jean-Yves Moy, septembre 2015

© Presses universitaires de Rennes

Jaquette de l'ouvrage "Aumônier à Verdun journal de guerre et lettres du père Anizan" de Jean-Yves Moy, septembre 2015

© Presses universitaires de Rennes

Jean-Yves MOY, Aumônier à Verdun : journal de guerre et lettres du père Anizan, Rennes,

Presses universitaires de Rennes, “Histoire, Mémoire commune”, 09/2015, 196 p., 16 €

Suivre un aumônier de la Grande guerre

Dans le cadre du centenaire de la Grande guerre (1914-1918), il aurait été dommageable de ne rien dire ni d’écrire sur la présence et l’engagement du père Jean Emile Anizan. Aumônier militaire de la Place de Verdun du 6 août 1914 au début février 1916, son journal de guerre et ses très nombreuses lettres écrites depuis le front à ses amis racontent sa vie quotidienne et son enracinement. Ce livre, rédigé par Jean-Yves Moy, qu’il en soit chaleureusement remercié, a demandé un grand travail de recherche et de rigueur historique.

Ces mois passés sur cette terre de Meuse lui permettent de commencer à esquisser des projets d’avenir déjà entrevus lors de sa retraite à Pleterje en mars 1914. Le père Anizan, de retour à Paris, début février 1916, n’a pas connu la bataille de Verdun qui commence le 21 février. Tous les villages, qu’il évoque, ont été détruits. Serait-il sorti vivant de cet enfer? Le 30 avril 2006 a été inauguré le chemin du père Anizan à partir du village de Damloup.

Cet ouvrage de Jean Yves Moy sera un excellent complément du petit guide de ce chemin pour comprendre davantage encore le vécu du père Anizan, le fondateur des Fils de la Charité.

Pierre TRITZ
Supérieur général des Fils de la Charité 16 mai 2015 à Damloup

Jean-Yves Moy

© Florence Sanyas

Un auteur bien informé

Jean-Yves Moy, né en 1944, est docteur d’état ès lettres et sciences humaines pour sa thèse sur le p. Anizan, fondateur des Fils de la Charité. Il a mené ensuite des travaux de recherche sur les ouvriers et l’église catholique à Paris et dans sa région.

Du même auteur

  • Petite Vie Du Père Anizan, Desclée de Brouwer, Paris, 2000, 10 euros
  • Le Père Anizan, prêtre du peuple,  Cerf, “Histoire”, Paris, 1997, 48 euros

Sur le thème

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *