clinica_social

Inauguration d’une Clinique Sociale Dentaire à Setúbal, au Portugal


Inauguration d’une Clinique Sociale Dentaire
à Setúbal, au Portugal

Avec la prétention de restituer “leur dignité” aux habitants du quartier, marqués fortement par la crise, une Clinique Sociale Dentaire vient d’ouvrir, ce 25 juillet 2015. Elle est installée dans les locaux de la Paroisse Nossa Senhora da Conceição, à Setúbal, dont Constantino Alves fc est le curé et l’initiateur du projet.

Photo et texte publiés par l’Agence Ecclesia
(version originale en portugais ici).

 

Les raisons d’un tel projet

La Paroisse de Nossa Senhora da Conceição, dans le Diocèse de Setúbal, a inauguré une Clinique Sociale Dentaire, ce vendredi, pour apporter « plus de dignité » et de « réconfort» à ceux qui ne peuvent avoir accès aux soins en raison des aléas de la vie.

“Au fond, nous avons lancé ce projet pour redonner une dignité à la vie de certaines personnes. Nous croyons en cette action d’aide concrète. Nous l’avons développé grâce au soutien de nombreuses personnes” explique le père Constantino Alves.

A l‘Agence Ecclesia, le curé de l’église de Nossa Senhora da Conceição  exprime aussi des motivations humanistes à l’existence de ce projet de Clinique Sociale Dentaire (CSD) :

“Parce que personne ne peut rester insensible à la souffrance et aux drames des autres” et aussi pour des raisons sous-jacentes de l’ordre de la foi et de l’Evangile.

“Si le Christianisme perd le sens de la solidarité il devient une religion sans le Christ lui-même. Que les pauvres soient au cœur de la préoccupation de l’Eglise”, nous rappelle encore le prêtre selon les appels du Pape François.

Etre bénévole “rend heureux”

Le père Constantino Alves explique que l’idée est venue lors d’une conversation avec l’actuel directeur d’une clinique – le chirurgien José Rafael – et une personne active de la paroisse, en septembre 2014.

Aujourd’hui, la CSD compte déjà six dentistes volontaires, que le directeur de clinique a réussi “à intéresser et à impliquer”. Mais le père Constantino Alves lance un appel plus large pour que davantage de médecins “rejoignent” cette initiative et donnent de leur temps bénévolement parce “qu’ils s’en sentiront heureux”.

Cristina Figueiredo vit dans le quartier de Bela Vista depuis deux mois seulement et considère la clinique comme un “bon projet” parce qu’il existe de nombreuses personnes qui « avec un revenu minime n’arrivent pas à payer les dépenses courantes et survivre”.

A son tour, Ana Lúcia Bordal qui habite sur le quartier desservi par la Paroisse “depuis plus de 12 ans” ne cesse de remercier vivement Dieu par ses prières pour cette initiative. “Je trouve que c’est un grand bien que les pauvres aient une dentition saine et non infectée parce que pour beaucoup il faut se priver de nourriture pour pouvoir se soigner” ajoute-t-elle.

Le jour J

L’inauguration de la Clinique Sociale Dentaire a été l’occasion de faire joyeusement la fête et de réunir les autorités politiques, civiles et religieuses.

L’évêque de Setúbal a mis en valeur “l’importance réelle” d’une clinique qui va aider à une meilleure santé dentaire ceux qui sont “en grande difficulté”. Si le projet est né c’est parce que la paroisse a été “attentive aux besoins” des personnes.

Mgr Gilberto Reis a souligné aussi une autre dimension à laquelle tout le monde est appelé : « Premièrement être attentif aux souffrances et à la douleur de l’autre ; deuxièmement croire qu’il est possible d’agir ; troisièmement s’approcher du problème et quatrièmement impliquer les autres, se structurer et bien s’organiser”.

Le président de Cáritas au plan national et diocésain de Setúbal et le président de la Région São Sebastião, respectivement Eugénio Fonseca et Nuno Costa, ont répondu positivement à l’initiative et la soutiennent au nom du Service National de Santé et des obligations de l’Etat.

“Il est tellement important que les gens ouvrent la bouche pour sourire, pour dire leurs peines, leurs attentes, leurs espoirs à leurs proches et puissent être soignés après une évaluation non subjective” a déclaré Eugénio Fonseca qui inclut la Clinique dans un projet « plus vaste qui est celui de l’éradication de la pauvreté”.

Avec un taux de pauvreté de 35% dans le quartier de Bela Vista, “soit 10% au-dessus de la moyenne nationale », pour Nuno Costa ce 25 juillet est “un jour qui apporte une grande joie”.

La Clinique Dentaire commencera à fonctionner en septembre 2015 parce “qu’il faut une formation appropriée »  pour par exemple créer  le calendrier des consultations, créer un programme de participation sociale personnalisé ” a expliqué le père Constantino Alves.

C.B., Agence Ecclesia

Lire aussi :

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *