Messe avec les musulmans en mémoire du p Hamel, 31 juillet 2016, Bourges Actualités

Des musulmans dans les églises, en solidarité avec les catholiques


Des musulmans dans les églises, en solidarité avec les catholiques

Suite à l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, des témoignages nous parviennent des villes où les Fils de la Charité sont présents. Nous avons rassemblés quelques convictions pour donner sens face au non-sens, à la mort, aux actes de terreur.

Messe avec les musulmans en mémoire du p Hamel, 31 juillet 2016, La Rochelle

© Emmanuel Goffart
La Rochelle

 

Unité des croyants

Loin de nous désunir, les attentats nous portent à manifester notre unité de croyants au service de la paix et du “vivre-ensemble”.

Si le monde était idyllique, il n’y aurait plus de crimes ni de guerre. Ceux qui commettent des actes terroristes pensent nous opposer les uns aux autres. Des personnes dont la raison est chancelante pourraient se laisser égarer. Mais pour les hommes et les femmes sensés, il convient de rester unis.

Pour nous croyants, il s’agit même d’une opportunité : celle de nous réunir, et de mieux nous connaître. C’est ainsi que de telles rencontres ont lieu dans de nombreuses villes en France. Nous, Fils de la Charité, sommes témoins et acteurs de telles manifestations. A Bourges (18), La Chapelle Saint-Luc (10), Grigny (91), La Rochelle (17), Saint-Ouen (93), Valenciennes (59), les croyants musulmans et chrétiens se retrouvent.

Messe avec les musulmans en mémoire du p Hamel, 31 juillet 2016, Bourges

© François Noireaux
Bourges

Volonté d’être solidaire face au danger terroriste, bonne manière de résister à ces violences :

“Cet acte barbare ne fait que souligner l’urgente nécessité à cette cohésion à laquelle nous œuvrons tous sous le signe de la fraternité. Combien de moines de Tiberhine, d’Al-bauty, cet érudit assassiné dans la mosquée de Damas avec des dizaines de fidèles, et combien de victimes anonymes sont là pour le rappeler. Recevez, chers frères et sœurs, l’expression de notre profond soutien et de notre indéfectible amitié“. Rachid de l’association El Qantara de Bourges

Nous sommes avec vous dans cette peine. Et nous pouvons vous assurer que ces jeunes gens, sans repère, ne prennent pas leur force dans nos mosquées” Laïd Zairi imam de Grigny dans son allocution à la messe du dimanche 31 juillet 2016.

“C’est important que la communauté locale voie des musulmans qui viennent ; qu’il y ait cette solidarité entre croyants et entre citoyens. C’est un appel plus que jamais à continuer le dialogue interreligieux, apprendre à mieux se connaître” Jacques Baudet fc de Grigny

Messe avec les musulmans en mémoire du p Hamel, 31 juillet 2016, La Chapelle

© Fils de la Charité
La Chapelle Saint-Luc

Le rappel de notre condition de créature

Créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, nous ne sommes pas Dieu. Aucun humain ne peut prétendre tuer l’autre au nom de Dieu. Cette vérité est bien rappelée dans le message d’Amine de la communauté musulmane et adressé aux :

“Chers voisins chrétiens de l’église du faubourg de Paris à Valenciennes : “Dieu nous dit : “ô vous les hommes ! Nous vous avons créés tous d’un même homme et d’une même femme et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez”.  Et de redire “Le prophète Mohamed nous dit aussi : Celui qui fait du mal à un Juif ou à un Chrétien trouvera en moi son adversaire au jour du jugement”.

Approfondir notre Foi

La possibilité nous est même donnée d’approfondir notre foi en Dieu

Le Dieu qui s’est révélé à Abraham, à Moïse, à Mahomet, ce Dieu révélé par Jésus-Christ, veut le rassemblement du genre humain. Nous faisons l’expérience ensemble de la joie de croire au Dieu unique.

Messe avec les musulmans en mémoire du p Hamel, 31 juillet 2016, Bourges

© François Noireaux
Bourges

Et avancer dans le mystère du Dieu fait homme

Un Dieu qui donne la vie, un Dieu qui se révèle et se donne, une vie donnée au Christ, que nul ne peut reprendre. Voici ce qu’en a dit Michel Franco fc, curé à La Rochelle dans son homélie dominicale :

“J’ai été donné à cette terre ; tu as été donné à cette terre. Donné : qu’elle audace de Dieu ; quelle joie pour la terre ! Recevoir l’autre comme un don c’est rappeler à nos corps qu’ils sont livrés pour que la multitude ait la vie en abondance. Avec le Christ, nous sommes pris, bénis, rompus, donnés !”

Ce don de soi a été vécu à Bourges. Félix Piron fc a invité les croyants et non-croyants à recevoir le signe de l’imposition des mains.  Ce rappel est symbolique de notre vie donnée les uns aux autres.

Pour un prêtre catholique, la configuration au Christ Jésus est une certitude

“Ma vie je l’ai donnée au Christ, vous ne pouvez plus me la prendre puisqu’elle n’est déjà plus à moi” Xavier Séclier fc, curé à La Chapelle Saint-Luc

Sans chercher le martyre, un baptisé risque de mourir violemment, en raison de la foi en Jésus-Christ.

“Notre visage est celui de l’apprentissage quotidien de l’amour, car avec le Christ vous êtes passés par la mort, baptisés pour paraître avec lui dans la gloire. Cela veut dire que notre identité c’est la vie !” Michel Franco fc, curé de La Rochelle

Messe avec les musulmans en mémoire du p Hamel, 31 juillet 2016, Bourges

© François Noireaux
Bourges

Au fond, ces événements nous appellent à l’espérance

“L’espérance d’un croyant… cela m’a été offert à partir de la terre soulevée de la mort par un Corps ressuscité ” Michel Franco fc, celui de Jésus-Christ !

“C’est comme un devoir d’être présent. Ça s’est fait naturellement. C’est comme s’il y avait un décès dans leur famille et nous en tant qu’amis, voisins, proches, on leur rend visite pour apporter notre soutien. Notre réconfort pour leur montrer que ce qui a été perpétré n’est nullement quelque chose de musulman ou d’islamique. C’est au-delà même de leur dire que ce n’est pas l’islam, c’est vraiment en toute amitié, en toute fraternité, montrer que quoi qu’il arrive on garde espoir en l’être humain et en l’humanité”.  Mathieu Pawlac de la Communauté musulmane de Grigny

 

Jean-Michel Rapaud fc, Supérieur de France

 

 Articles de presse

Album photos

Extrait de Chantiers n°191 – septembre 2016 – “Migrants quel avenir?”

Photo de couverture de la revue chantiers de septembre 2016

© Fils de la Charité

S’abonner

Abonnement à chantiers

Nous vous remercions d'envoyer un chèque de 6 euros par numéro demandé (à l'ordre de chantiers des Fils de la Charité) , à l'adresse suivante : 22 rue de l'abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux.

Pour un règlement par chèque (à l'ordre de "chantiers des Fils de la Charité"), merci de l'envoyer à Chantiers 22 rue de l'abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux.

Envoyer votre chèque à Chantiers Fils 22, rue de l’Abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux
Parcourir...
S'il vous plaît patienter ...

 

Et voir aussi

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *