Pèlerinage en Terre Sainte Actualités

Des quartiers nord de Bourges à la Terre Sainte, ou l’inverse!


Des quartiers nord de Bourges à la Terre Sainte, ou l’inverse !

Bernard Kippeurt fc raconte son pèlerinage de huit jours en Terre Sainte, sur les pas de vie, de mort et de résurrection de Jésus-Christ. En route sur les lieux de la Foi chrétienne avec le Diocèse de Bourges…

Pèlerinage en Terre Sainte, Nazareth

© Florence Sanyas
Nazareth

Des préjugés

Nous étions un groupe de 15 prêtres, un séminariste et l’Evêque de Bourges. C’était le désir de Mgr Armand Maillard de faire un pèlerinage avec les prêtres de son diocèse, avant sa “retraite” dans un an et demi.

Pour ma part, j’y allais pour la première fois. J’avais quelques préjugés : trop d’églises sur les lieux supposés de la présence de Jésus, lutte d’influence entre catholiques, orthodoxes, arméniens… pour la gestion de ces lieux.

Ces préjugés sont vite tombés; les franciscains ont la garde de nombreux lieux saints; ces lieux sont au moins entre de bonnes mains, et ça évite la pagaille ! de même pour les autres “confessions”.

Pèlerinage en Terre Sainte, le Lac de Tibériade

© Florence Sanyas
Lac de Tibériade

Sur les pas de Jésus en Galilée

Nous avons commencé par Nazareth (l’Annonciation, et l’enfance du Christ), puis le mont Thabor (la Transfiguration) : le temps brumeux nous a empêchés d’admirer le panorama; il nous a peut-être signifié qu’on ne contemplera le Christ en gloire qu’au ciel !

Le lac de Tibériade : certainement le plus émouvant; nous avons célébré la messe au bord du lac, en pensant aux premiers apôtres, appelés ici par Jésus. Puis le mont des béatitudes : beau soleil, prière apaisée et profonde sur le message essentiel de Jésus.

Pèlerinage en Terre Sainte, le Jourdain

© Florence Sanyas
Le Jourdain

Le Jourdain, au lieu supposé du baptême du Christ; des groupes (ukrainiens, coréens…) se plongeaient dans l’eau (jaunâtre et par

temps frisquet) avec une foi qui m’a personnellement touché.

Sur les pas de Jésus en Judée

Arrivée à Jéricho : en pleine terre palestinienne; messe dans une chapelle catholique, avec le portrait de Yasser Arafat côtoyant celui de l’évêque du lieu ! ce qui est impensable chez nous signifie beaucoup là-bas !

Le soir, Bethléem. La grotte de la Nativité, et le champ des bergers. Repas au séminaire de Beit Jala ; rencontre intéressante avec les séminaristes (en majorité Jordaniens).

Sur les pas de Jésus à Jérusalem

Pèlerinage en Terre Sainte, Jérusalem

© Florence Sanyas
Jardin des oliviers

Enfin, Jérusalem. Le mont des oliviers, et la vue incontournable sur le dôme du rocher et la mosquée d’Omar. L’église de Gethsémani, st Pierre de Gallicante (où le coq chanta), la piscine de Bethesda, la via dolorosa, et le Saint Sépulcre : c’est sans doute là que j’ai le mieux prié, en voyant les foules (heureusement moins nombreuses qu’en haute saison) se prosterner devant le tombeau du Christ.

Le mur des lamentations (impressionnant), puis, le lendemain, Emmaüs : la Résurrection !

Sur les pas de Jésus dans les quartiers nord de Bourges

Pèlerinage en Terre Sainte, Jérusalem

© Florence Sanyas
Le Carmel du Pater

Nous avons rencontré un prêtre palestinien, une sœur s’occupant d’orphelins, une journaliste, et un moine (d’origine berrichonne) : des gens de grande foi, humbles et réalistes ; le problème israélo-palestinien ne se réglera que par le dialogue et la justice (pas de paix sans justice préalable).

Je remercie le Seigneur (et notre évêque) d’avoir eu la chance de faire ce pèlerinage. Mais je continue à penser que la terre sainte, pour moi, aujourd’hui, c’est mon quartier de Bourges-Nord.

Bernard Kippeurt fc, religieux-prêtre à Bourges

Pèlerinage en Terre Sainte, Jérusalem

© Florence Sanyas

Voir aussi

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *