Jean-Gabriel Goullin fc à Paris Actualités

France, pays de mission, après 35 ans à l’international


France, pays de mission, après 35 ans à l’international

Avec un regard neuf sur la France, Jean-Gabriel Goullin fc nous rappelle en cette Semaine 2017 de prière pour l’unité des chrétiens combien l’unité est une exigence évangélique fondamentale.

 

Tu trouveras une société française …

Il y a plus de 70 ans, paraissait un petit livre de deux prêtres, les pères Henri Godin et Yvan Daniel, “La France, pays de mission?” avec un nombre impressionnant de témoignages sur la déchristianisation de la banlieue parisienne et ailleurs.

Il y a maintenant 7 mois, à mon retour en France, combien de fois ai-je entendu : “Tu sais Gaby, après 35 ans hors de France, tu retrouveras une société bien changée… une société païenne !”. Et souvent ont suivi des statistiques alarmantes.

Cathédrale Notre Dame de Paris

© Florence Sanyas

Le carrefour des païens

Aujourd’hui, laissons les faits, enquêtes et statistiques qui décrivent “notre marche dans les ténèbres”… et laissons résonner en nous la Parole de Dieu.

Le prophète Isaïe proclame avec force : “le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière”. Quel est ce peuple ? “La Galilée des nations”,  c’est-à-dire “le carrefour des païens” (Isaïe 8 et 9) car le développement des communications entre l’Asie et l’Egypte, des nombreux commerces avec la présence de riches étrangers ont amené des nouvelles idoles, avec leurs pratiques païennes. On est alors bien loin de Jérusalem et de l’orthodoxie à la loi et du culte au Dieu unique .

Environ six siècles après, Matthieu reprend la même annonce pleine d’espérance, de cette “Galilée des nations” s’est levé Jésus avec son message de salut : “Convertissez-vous : le Royaume des cieux est proche” (Mt 4). Dans cette Galilée à la religion oubliée ou corrompue, il appelle ses amis et leur confie la mission de poursuivre son œuvre “jusqu’au bout du monde”. La lumière qui va éclairer l’histoire de toute l’humanité s’est levée depuis cette “terre des ténèbres”.

Cathédrale Notre Dame de Paris

© Florence Sanyas

Unité toujours difficile, exigeante

Aujourd’hui comme hier, aux temps d’Isaïe ou de Matthieu, nous interpelle la même voix pleine d’espérance : “Convertissez-vous, car le Royaume de Dieu est proche”.  Aujourd’hui comme hier sachons écouter cette Parole de Dieu, l’accueillir et la laisser transformer notre vie. “Convertissez-vous” nous dit Jésus… De bien des façons certainement.

Saint Paul souligne une conversion toujours à refaire : celle de la fraternité, de l’unité… “Qu’il n’y ait pas de division entre nous” écrit-il à ses amis de Corinthe (1Co1) . Unité toujours difficile, exigeante. Cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens nous remet en mémoire combien nos divisions peuvent obscurcir le message d’amour du Christ. Paul va jusqu’à dire : par nos divisions “ne rendons pas vaine la croix du Christ” car Jésus a donné sa vie pour tous.

Laissons-nous rejoindre par l’appel si profond du Psaume 26(27) : “Sois fort et prends courage”. Continuons avec force et courage à travailler pour un monde plus juste, plus fraternel, plus pacifique. “Un monde selon le désir de Dieu”.

Jean-Gabriel Goullin fc, prêtre à la paroisse Sainte-Hélène à Paris 18ème

Rencontre avec le p. Emmanuel Gougaud, directeur du Service national pour l’unité des Chrétiens

Et aussi :

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *