La revue chantiers de juin 2016, Bretagne Actualités

Changer d’horizon quand on est en difficulté


Changer d’horizon quand on est en difficulté

Laurent est membre de l’Association “Contact” qui propose à des jeunes en difficulté de changer d’horizon durant les vacances. Éducatrices et éducateurs accompagnent ces jeunes dans des chantiers de type éducatif.

La revue chantiers de juin 2016, Bretagne

© Hélène Négrini

Contact : c’est parti !

Deux minibus, immatriculés dans le Val-d’Oise, roulent sur l’autoroute A13 en ce premier jour des vacances estivales, au milieu des embouteillages prévus depuis plusieurs jours par Bison Futé. A l’intérieur de chacun des véhicules, deux adultes et sept jeunes. Ce sont des équipes de “Contact” qui s’en vont en Bretagne pour une semaine de détente en “séjour éducatif”.

En trame à tous ces problèmes, il est des soucis permanents : un risque d’exclusion, de sombrer dans des comportements délictueux, violents ou de dépendance. Pour faire face à toutes ces préoccupations, douze éducateurs (cinq hommes et sept femmes) sont là, sous la responsabilité d’un directeur, d’une assistante de direction et d’un conseil d’administration de six membres.

Le rôle des éducateurs

Pendant le séjour les éducatrices et éducateurs sont encore plus “présents”. Leur rôle est renforcé par rapport au contact de la rue en temps normal. L’éducateur doit servir “d’aiguillon” au jeune, face aux normes et valeurs de notre société, le faire réagir selon son caractère, tester sa capacité à accepter les contraintes, percevoir ses potentialités afin de l’accompagner pour favoriser son autonomie.

La revue chantiers de juin 2016, l'entente du binôme

© Jean Guellerin fc

Etre responsable

Si l’éducateur, en temps normal de l’année, a un travail de rue autonome, en s’appuyant sur un partenariat souvent présent (collèges, commune, autres associations…), en séjour, il est le garant du cadre et porte la responsabilité de la semaine.

Pendant ces moments passés “à l’extérieur”, l’entente du “binôme” d’éducateurs est primordiale. Pour des raisons de disponibilité, de responsabilité, il y a toujours un “binôme”, et souvent quand cela s’avère possible, binôme formé d’une éducatrice et d’un éducateur.

L’éducateur ne doit pas oublier que si pour les jeunes ces séjours sont des périodes de détente, de vacances, pour lui, ce sont des moments éducatifs. Il est éducateur et se doit d’observer ceux dont il a la charge dans leurs attitudes, leurs valeurs, afin d’ajuster sa relation aux jeunes et son autorité.

La revue chantiers de juin 2016, Bretagne

© Hélène Négrini

Un contexte différent

Il est vrai que, pour chacun des jeunes, le contexte de ces séjours est différent du climat habituel, de la vie de tous les jours. Tant de jeunes maintenant se trouvent souvent en milieu de vie défavorable (parents divorcés et séparés, scolarité abandonnée, conflits fréquents avec l’entourage, influence de l’environnement social des pairs…).

Une autre caractéristique de ces séjours, et souvent un avantage, c’est que le jeune est “confronté” à un milieu différent de celui où il évolue en temps normal, milieu plus propice à des échanges avec des gens plus détendus, plus “compréhensifs” aux problèmes des jeunes.

Une surprise

Une “ado”, au cours d’un séjour “vacances au ski”, a chuté assez fortement un jour sur une piste très fréquentée. Ayant du mal à se relever, elle fut agréablement surprise d’être relevée par des gens qui passaient par là. “On n’est pas habitué à trouver ainsi du soutien chez des inconnus”.

La revue chantiers de juin 2016, Bretagne

© Hélène Négrini

Des chantiers éducatifs

S’il est question ici de séjours de vacances, il faut signaler que, le plus souvent, il s’agira de séjours “éducatifs” avec des chantiers variés : Débroussaillage (sous couvert de l’ONF), chantiers de peinture et de remise en état de logements, marché aux fleurs, fabrication de colis aux fêtes (décathlon), etc.

Ces actions viennent donner le sens de l’effort aux jeunes et représentent leur investissement sous forme de troc.

Pour aborder quelque peu le côté “financement”, pour les chantiers tels ONF ou décathlon, il y a rémunération des services rendus ; cette participation n’est jamais versée aux jeunes mais va aux bénéfices du projet.

Ces séjours sont préparés de longs mois à l’avance : quels jeunes ? Quels éducateurs ? Où ? Quelles activités ?

“Il faut bien connaître le groupe avec lequel on part, en détecter le ou les leaders, trouver leurs aspirations, leurs sujets d’intérêt…” fait remarquer Laurent. Ce dernier fournira le mot de la fin à cette interview : “Voila treize ans que je fais ce “travail”, je n’ai jamais perdu la flamme ; les difficultés permettent de grandir !”

Entretien entre Laurent et Jean-Michel, Argenteuil

 

La revue chantiers de juin 2016, Bretagne

© Hélène Négrini

L’Association “Contact” d’Argenteuil

Fondée en 1968 par deux “jocistes”, “Contact” est une association sous convention avec le Conseil Régional du Val-d’Oise. Il la mandate pour des actions de Prévention Spécialisée sur trois quartiers d’Argenteuil.

Les efforts des éducateurs porteront sur les problèmes des jeunes de 11 à 25 ans :

  • de 11 à 16 ans, scolarité,
  • de 16 à 20 ans, décrochage scolaire, formation professionnelle,
  • de 20 à 25 ans, emploi et insertion en milieu professionnel.

 

 

Couverture de la revue chantiers de juin 2016

© Fils de la Charité

Extrait de Chantiers n°190 – juin 2016 – “Et si je rêvais”

S’abonner

Abonnement à chantiers

Nous vous remercions d'envoyer un chèque de 6 euros par numéro demandé (à l'ordre de chantiers des Fils de la Charité) , à l'adresse suivante : 22 rue de l'abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux.

Pour un règlement par chèque (à l'ordre de "chantiers des Fils de la Charité"), merci de l'envoyer à Chantiers 22 rue de l'abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux.

Envoyer votre chèque à Chantiers Fils 22, rue de l’Abbé Derry 92130 Issy-les-Moulineaux
Parcourir...
S'il vous plaît patienter ...

 

Voir aussi

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *