Centre scolaire Michel Gobin, Brazzaville, République du Congo, février 2017 Actualités

Cagnotte pour le chantier de travail 2017 au Congo Brazzaville


Cagnotte pour le chantier de travail 2017 au Congo Brazzaville

Stéphanie Donarier organise une “cagnotte” solidaire pour le chantier de travail de cet été. L’argent récolté -d’ici fin juin dernier délai- par ce mode de financement participatif sécurisé, servira à acheter le matériel nécessaire aux travaux

Appel à votre générosité, en temps limité !

Il nous reste plus que 30 jours pour atteindre les 3000 euros nécessaires à l’achat du matériel pour le chantier de travail : pour participer cliquez ici (sans reçu fiscal)

Sachez qu’il n’y a pas de petits dons, même 1 euro symbolique peut aider ces enfants et jeunes du complexe scolaire Michel Gobin à Brazzaville, en République du Congo.

Quinze personnes de France participeront à cette aventure humaine, à partir du 24 juillet.

Cagnotte pour le chantier de travail à Brazzaville été 2017

© Fils de la Charité – Copie d’écran du 19/05/2017

Bien entendu nous pouvons dépasser cette objectif initial. D’autant que la plateforme “Leechi” prend une commission. Si c’est le cas, le surplus des 3000 euros servira à soutenir d’autres postes de dépenses comme le transport sur place, l’assurance, les visas, l’hébergement, les repas par exemple pour ne citer qu’eux.

Lors de votre don, vous pouvez aussi choisir de faire apparaître publiquement ou anonymement votre nom et le montant de votre don.

Centre scolaire Michel Gobin, Brazzaville, République du Congo, février 2017

©Georges Ouensavi fc

Comment aider ce chantier à Brazzaville en dehors de ma contribution financière ?

Vous pouvez le soutenir en relayant celui-ci sur vos réseaux sociaux, vos sites, blogs… ou encore par mail.

Qu’est-ce que le financement participatif?

Le financement participatif permet à des porteurs de projet de trouver des soutiens financiers parmi ses amis, sa famille, ses connaissances et des personnes séduites par le projet.

Le porteur de projet présente son projet sur un site dédié, qui lui donne visibilité pendant une période limitée et permet de collecter des fonds auprès de particuliers, sans intermédiaire.

La campagne de collecte a une durée annoncée. C’est donc un challenge pour tous, y compris pour les donateurs, invités à devenir à leur tour ambassadeur du projet auprès de leurs réseaux, afin de créer un “effet viral”.

En savoir plus sur ce chantier de travail :

Centre scolaire Michel Gobin, Brazzaville, République du Congo, février 2017

©Georges Ouensavi fc

Commentaires


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *