José Mahon fc quitte le Brésil après 55 ans de mission hors de France, 26 septembre 2016 Actualités

Après 55 ans au Portugal et au Brésil, José Mahon fc rentre en France


Après 55 ans au Portugal et au Brésil, José Mahon fc rentre en France

José Mahon fc a fait profession religieuse le 7 octobre 1947. Depuis 1961 il œuvrait au Brésil et au Portugal. Fin septembre, il a rejoint la maison des Anciens à Issy-les-Moulineaux. Il utilise l’ordinateur et internet: laissons-le lui-même raconter cette nouvelle étape.

Valeur de vie

J’ai eu 90 ans le 8 de novembre 2016. Ce jour-là j’ai présidé la messe de la Communauté des Anciens, à Issy-les-Moulineaux, en parlant de la valeur de la vie. Je me rappelais le 26 septembre lorsque j’ai quitté le Brésil définitivement. Où à l’aéroport, après 55 ans hors de France : 9 ans au Portugal et 46 ans au Brésil, je quittais le petit groupe qui m’accompagnait : l’équipe sacerdotale et quelques amis. Passant la barrière de la police, je me suis dit:”C’est fini : les visites, les célébrations”, je tourne la page.

José Mahon fc

© Fils de la Charité

José Mahon fc au Brésil en 2016

© Ivete Julia

José Mahon fc au Brésil en 2016

© Ivete Julia

 

 

 

 

 

 

Visage de vie

Arrivé le 26 septembre, deux mois ont passé et j’ai dit à la messe :

que je découvrais ici un nouveau visage de la vie. Cette maison Saint-Joseph est accueillante. Chacun a ses problèmes de santé: marche, surdité, vue, Parkinson, Alzeimer, etc, mais l’ambiance est fraternelle. Nous sommes de vieux amis, on s’y sent à l’aise, on s’aide mutuellement, on se parle à chaque instant. Je m’y trouve bien. La chapelle nous réunit plusieurs fois par jour autour de Celui qui nous a appelé jadis.

José Mahon fc à la maison Saint-Joseph, à Issy-les-Moulineaux en novembre 2016

© Jean-Pierre Borderon fc

Je vois notre vie sous trois angles :

  • Le passé: chacun a toujours envie de raconter des souvenirs de son ancienne vie pastorale, ce qui est bien normal.
  • Le présent: c’est le plus important car nous vivons le présent. C’est peut-être pour cela que nous prions: “maintenant et à l’heure de notre mort”.
  • Enfin le Futur, car ici, nous pouvons peut-être penser le contraire, mais avons un futur: nous sommes plongés dans le Corps Mystique et, par notre vie et par la prière, on pourrait dire que la Maison est un mini-monastère. Nous sommes présents et actifs aux destinées du monde, priant pour tous ceux que nous avons connus au cours de toutes nos années de ministère.

Pour cela, aujourd’hui, je dis: “Ce n’est pas fini”…
José Mahon fc

60 ans d’ordination sacerdotale (en mai 2011)

A voir aussi :

Commentaires


Un commentaire sur Après 55 ans au Portugal et au Brésil, José Mahon fc rentre en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *